25 C
Tunisie
dimanche 27 septembre 2020
Accueil La UNE Tunis : Le Foreign Office lance une nouvelle alerte déconseillant les voyages...

Tunis : Le Foreign Office lance une nouvelle alerte déconseillant les voyages en Tunisie où « d’autres attaques sont hautement probables »

Le Foreign Office (ministre britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth) a émis ce samedi 19 décembre une alerte actualisée déclarant que d’’autres attaques restent hautement probables en Tunisie, y compris contre les étrangers. Les forces de sécurité sont en état d’alerte élevée à Tunis et ailleurs. L’état d’urgence demeure  en place. Il conseille à ses ressortissants d’être  particulièrement vigilants et d’éviter les endroits bondés pendant la période de vacances, les fêtes du  Mouled (24 Décembre), Noël et le Nouvel An.

Le Foreign and Commonwealth Office (FCO) déconseille tout voyage aux:

Parc nationale de Jebel  Chaambi

Les points de passage frontaliers entre la Tunisie et l’Algérie à Ghardimaou, Hazoua et Sakiet Sidi Youssef

La zone militaire du Sud  sauf les  villes d’El Borma et de Dhehiba dans un rayon de moins de 5km de la zone frontalière de la Libye au nord de Dhehiba sauf le point de passage frontalier de  Ras Ajdir

Le FCO déconseille tout voyage non essentiel  dans le reste du pays.

L’alerte du gouvernement britannique rappelle qu’une attaque terroriste a eu lieu à Port El Kantaoui près de Sousse le 26 juin dernier. Trente-huit touristes étrangers ont été tués, dont 30 ressortissants britanniques. Elle ajoute que d’autres attaques terroristes sont très probables, y compris dans les stations touristiques, par des individus inconnus des  autorités dont les actions peuvent être inspirées  par des groupes terroristes via les réseaux  sociaux. Le 17 novembre,  les autorités tunisiennes ont annoncé qu’elles avaient déjoué un complot majeur visant  « des hôtels et des installations vitales» à Sousse. Le 24 novembre,  un certain nombre d’agents de la  sécurité ont été tués dans un attentat suicide contre un bus de la police sur l’avenue Mohammed V, dans le centre de Tunis. L’état ​​d’urgence a été déclaré pour 30 jours à partir du 24 novembre 2015.

Et le Foreign Office d’ajouter : «  Depuis l’attaque à Sousse, nous avons travaillé en étroite collaboration avec les autorités tunisiennes dans l’enquête  sur l’attaque et la menace plus large de groupes terroristes en Tunisie. Bien que nous ayons obtenu une bonne coopération du gouvernement tunisien, notamment s la mise en place de mesures de sécurité supplémentaires, les renseignements et le tableau des menaces  ont  considérablement évolué ,  renforçant notre opinion qu’une nouvelle attaque terroriste est hautement probable. Dans l’ensemble, nous ne croyons pas que les mesures d’atténuation qui sont en place fournissent une protection adéquate pour les touristes britanniques en Tunisie à l’heure actuelle ».

Le Foreign Office rappelle que “le chef du gouvernement tunisien a déclaré publiquement, le 8 juillet,   que d’autres attaques étaient probables. Les autorités tunisiennes ont renforcé leurs mesures de sécurité, mais ont également reconnu les limites de leur capacité à contrer la menace terroriste actuelle ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,647FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,308SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles