Tunisie-Burundi 2-1 : Les déclarations

Tunisie-Burundi 2-1 : Les déclarations

par -

Voici les déclarations des sélectionneurs de la Tunisie et du Burundi ainsi que de joueurs de l’équipe tunisienne de football à l’issue du match amical qui a opposé les deux sélections (2-1), lundi soir, à Radès.
Alain Giresse (sélectionneur de la Tunisie): “Cela fait toujours du bien de terminer la préparation d’une importante compétition continentale sur une victoire. Toutefois, ce n’est pas là le principal constat à retenir en priorité. Le match disputé contre le Burundi était une confrontation très intéressante contre une jeune équipe difficile à battre. Il y a lieu de dire que ce match nous a mis dans le bain et nous a donné un avant gout de ce que sera la phase finale de la CAN.
Nous avons engrangé de la confiance au fil des matches, et le match de ce soir face à un adversaire respectable qui s’est prêté au jeu, nous permettra de dégager la formation qui disputera le premier match officiel.
Aujourd’hui, nous avons procédé à un turn-over pour voir quelles modifications apporter au moment opportun et voir aussi les possibilités que nous offrent les uns et les autres parmi les joueurs utilisés”.
Olivier Niyumbeko (Sélectionneur du Burundi): “C’était un bon match de préparation pour notre jeune équipe qui fêtera sa première participation à une phase finale de coupe d’Afrique des nations. C’est un aussi un vrai test pour nos jeunes joueurs face à une équipe de haut niveau qui vient de battre les vice-champions du monde.
Le Burundi vient d’essuyer sa première défaire depuis 2017. Et pour cause, certaines difficultés persistent sur le plan offensif et des lacunes doivent encore être corrigées et ce, bien que nos joueurs commencent à s’appliquer”.
Wajdi Kechrida (Défenseur-Tunisie): “Le match d’aujourd’hui était un bon test pour le groupe après une préparation qu’on a très bien su gérer. Le plus important pour nous désormais et de rester concentrer et d’être surtout prêts pour le 24 juin prochain pour faire une bonne entame de la CAN”.
Ghaylène Chaalali (Défenseur-Tunisie): “Nous avons une très bonne ambiance au sein du groupe. Notre préparation arrive ainsi à sa fin et j’espère qu’après ce marathon de matches nous soyons prêts pour le jour-J”.
Ferjani Sassi (milieu-Tunisie): “La confrontation de ce soir était un avant gout de la CAN 2019 où le niveau des équipes sera un cran plus haut et nous sortons avec des enseignements précieux sur nos capacités et les lacunes à rectifier avant de se lancer dans la compétition”.
Moez Hassan (Gardien-Tunisie): “Aujourd’hui nous avons répondu présents face à une bonne équipe du Burundi. Nous avons très bien négocié le match et nous sommes parvenus à imposer notre jeu et à dominer notre adversaire, mais nous avons aussi trouvé des difficultés par moments et l’important c’est de continuer à travailler et se remettre en question”.
Yassine Meriah (Défenseur-Tunisie): “Le match contre le Burundi nous a mis dans une configuration autre que celle vécue contre la Croatie. L’adversaire du jour était à fond sur les duels et on reconnait là le style caractéristique du football africain. Actuellement, on peut dire que nous sommes prêts à cent pour cent sur le plan physique et mental pour aborder la CAN 2019”.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire