AccueilLa UNETunisie : Cherche, même crisette bancaire, désespérément !

Tunisie : Cherche, même crisette bancaire, désespérément !

De deux choses, l’une. Ou les PDG des banques, publiques et privées qu’on accuse de tous les torts, qu’on accuse d’avoir dilapidé l’argent de leurs clients et du contribuable et qu’on accuse d’avoir accordé des faveurs et fait d’énormes abandons ayant entraîné d’irrémédiables dommages à l’Etat, nous mentent,  ou ce sont les agences de rating qui n’y comprennent rien et veulent voir la crise partout, même si elle est loin de la Tunisie.

- Publicité-

Une simple revue, par copié-collé, des résultats du 3ème trimestre de cette année de Révolution, nous réfléchit  une image complètement différente.

·        Chez Attijari Bank, «le PNB augmentait de plus de 6 MDT, en ce troisième trimestre 2011, et le PNB de plus de 4 MDT, le chiffre d’affaires signait une hausse de 25,4 millions de dinars représentant 13 % par rapport à fin septembre 2010 et les dépôts de la clientèle ont augmenté de 6 %, notamment, les dépôts à vue  +16 % et l’épargne +14 %».

·        Chez l’Amen Bank, «les produits d’exploitation bancaire ont enregistré une progression de 26,5 millions de dinars ou 11,1% et le Produit Net Bancaire a atteint 132,2 millions de dinars, soit une augmentation de 10,7 millions de dinars ou 8,9%, les crédits à la clientèle ont atteint 4.052,9 millions de dinars, soit une augmentation de 338,8 millions de dinars et un taux de croissance de 9,1%, et les dépôts et avoirs de la clientèle se sont établis à 3.712,3 millions de dinars, soit une augmentation de 214,6 millions de dinars ou 6,1%».

·         A l’ATB, «le PNB au 30-09-2011 s’est inscrit à 111,6 MD contre 107,1 MD pour la même période 2010, soit une progression de 4,2%, les crédits nets de la banque ont atteint  2.391,7MD, fin septembre 2011 contre 2.129,9MD au 30/09/2010, soit une  augmentation de 12,29% et les dépôts de la clientèle se sont établis à  3.202,5MD au  30-09-2011 contre 2.955,4MD à fin septembre 2010, soit une hausse de 8,36%».

·        A l’UBCI, «le PNB a augmenté de 14 MD, passant de 76 MD à 90MD, soit une évolution 18.87 % par rapport au 30/09/2010, l’encours des crédits à la clientèle (net de provisions et d’agios réservés) a enregistré une évolution de 407 MD,  pour atteindre 1.835 MD, soit 28,5 % par rapport au 30/09/2010  et les dépôts de la clientèle ont augmenté de 19,2 % pour atteindre 1.832 MD principalement de l’évolution des comptes à vue (+36 %) et des comptes d’épargne (+ 12 %)».

·         Même à la Banque de Tunisie, «les produits d’exploitation bancaire ont progressé  de  +14,2%, atteignant ainsi 181.274 mille dinars au 30/09/2011 contre 158.730 mille dinars au 30/09/2011, grâce à l’augmentation des produits d’intérêts de +16,0% et des revenus du portefeuille de +16,2% et les crédits à la clientèle (net des provisions constituées au 31/12/2010) ont augmenté de 8,1% (+ 206 millions de dinars) ».

·        A l’UIB, «l’encours net des crédits à la clientèle a augmenté de  17,31 % par rapport au 30 septembre 2010 (+378,6 millions de dinars), les dépôts (tous types) ont augmenté de 7,16 %, les dépôts collectés auprès des institutionnels et grandes entreprises ont aussi  évolué et les produits d’exploitation bancaire ont atteint 161,1 millions de dinars au 30/09/2011, soit une progression de 27,4 millions de dinars par rapport à la même période et le résultat brut d’exploitation a enregistré une progression de 20,71%».

·        La Biat «a clôturé les neuf premiers mois 2011 avec des encours de crédits en progression de 19,4% par rapport à la même période 2010, des encours de dépôts de 5930,3 MD, en accroissement de 5,3%, avec des dépôts d’épargne évoluant 10,6%, des produits d’exploitation bancaire de 349,1 MD, en augmentation de 13,0% et un PNB de 249,8 MD, en accroissement de 14,9%.

·        A la STB, les dépôts de la clientèle ont augmenté de 110,6 millions de dinars ou 2,2% pour atteindre un encours de 5.071,2 millions de dinars à fin septembre 2011, pour les dépôts  à vue + 101,2 MDT  ou 6,1%, les crédits à la clientèle ont enregistré un accroissement de 527,7 MDT».

·         A la BNA, «l’encours des créances sur la clientèle a atteint 6.009 millions de dinars au 30.09.2011, enregistrant ainsi une augmentation de 20,3 %, les dépôts de la clientèle ont enregistré une augmentation de 305 MDT, les produits d’exploitation bancaire ont atteint 334,4 millions de dinars, enregistrant une augmentation de 37,4 MDT et le produit net bancaire enregistrant un taux de progression de 6,1 %».

·        A la BH (Banque de l’Habitat), «les encours de crédits, nets de provisions, ont progressé  de 325 MDT, les dépôts de la clientèle ont enregistré une diminution de 186 MDT dont les dépôts d’épargne qui  ont affiché une progression de 34 millions, les  produits d’exploitation bancaire  ont augmenté de 3,11 %, le PNB en augmentation de 1,1 million de dinars et même les capitaux propres étaient en hausse de 4%». 

L’argent existe bien en Tunisie, chez les banques et chez les particuliers. Les hausses des dépôts et de l’épargne dans les banques tunisiennes le prouvent  et les banques n’arrêtent pas de donner du crédit aux entreprises, et cela augmente même.

Où est donc la crise dans tout cela ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,562SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles