Tunisie-Investissement industriel : Une envolée stratosphérique de 99,9%

Tunisie-Investissement industriel : Une envolée stratosphérique de 99,9%

par -

Autant qu’on puisse le savoir, c’est la première fois que l’investissement industriel déclaré négocie une envolée si stratosphérique en Tunisie. Il a enregistré, au mois de janvier 2018, une hausse de 99,9%, pour un montant de 407.8 MD, contre 204.0 MD durant la période correspondante de 2017. Il y avait au compteur 467 projets déclarés alors qu’une année auparavant ils n’étaient que 299, soit une augmentation de 56.2%. Autant pour créer 6611 postes d’emplois, contre 4072 lors du mois de janvier 2017, soit une hausse de 62.4%, selon les chiffres de l’APII.

Par secteur, ce sont les industries diverses qui tiennent le haut du pavé avec une augmentation de 420.1% en janvier 2018 avec 113.9 MD contre 21.9 MD une année plus tôt , essentiellement suite à la déclaration de la création d’une unité de fabrication des filtres d’hémodialyse pour un montant de 20.0 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication d’emballages en carton ondule pour un montant de 15.0 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de papier pour impression pour un montant de 10.0 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication des préformes pour un montant de 10 MD.

Il en est de même des industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre où les investissements déclarés ont progressé de 369.7% pour le montant de 107.1 MD contre 22.8 MD en janvier 2017, principalement suite à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de carreaux céramiques pour un montant de 22.0 MD, à la déclaration de renouvellement du matériel d’une unité de fabrication de ciment pour un montant de 15.0 MD, à la déclaration de la création d’une unité de traitement de sable pour un montant de 12.0 MD et à la déclaration de la création d’une unité de fabrication de ciment colle et application d’enduits pour un montant de 12.0 MD.

En troisième position, on trouve le secteur des industries du textile et de l’habillement dont les investissements ont augmenté de 101.3% avec 15.7 MD contre 7.8 MD en janvier 2017, essentiellement suite à la déclaration de l’extension d’une unité totalement exportatrice de confection, délavage et traitement spéciaux sur des articles confectionnés pour un montant de 5.9 MD.

Vient ensuite le secteur des industries chimiques affichant une hausse de 69.3% avec des investissements déclarés de 51.3 MD en janvier 2018 contre 30.3 MD, essentiellement suite à la déclaration en janvier 2018 de la création d’une unité de fabrication de bitume et d’asphaltes pour un montant de 20.0 MD et à la déclaration de la création d’une unité totalement exportatrice de purification partielle d’acide pour un montant de 13.9 MD.

Pour le secteur agro-alimentaire, les investissements ont augmenté de 50.0% passant 52.0 MD à 78.0 MD, essentiellement suite à la déclaration en janvier 2018 de la création d’une pâtisserie industrielle pour un montant de 12.0 MD et à la déclaration de la création d’une unité de transformation des algues pour un montant de 11.8 MD.

Les IME et les ICC à la traîne

En revanche, Les investissements déclarés dans le secteur des industries mécaniques et électriques ont baissé de 39.5% en janvier 2018 passant de 67.8 MD à 41.0 MD, essentiellement suite à la déclaration en janvier 2017 de l’extension d’une unité de fabrication de câbles pour un montant de 23.9 MD.

De même, les investissements déclarés du secteur des industries du cuir et de la chaussure ont diminué de 42.9%, passant de 1.4 MD à 0.8 MD en janvier 2018.

L’Offshore aussi

Les investissements déclarés dans les industries totalement exportatrices ont enregistré une hausse de 162.3% passant de 40.6 MD à 106.5 MD en janvier 2018. Les industries dont la production est orientée vers le marché local ont enregistré une hausse de 84.4% passant de 163.4 MD à 301.3 MD en janvier 2018.

Par région, les volumes d’investissement les plus conséquents ont été déclarés à Zaghouan avec 79.4 MD, dont 12.5 MD déclarés dans le cadre de l’extension d’une unité de fabrication de carton ondulé, puis à Sfax avec 64.4 MD, dont 15.0 MD déclarés dans le cadre de l’extension d’une unité de fabrication d’emballages en carton, et enfin à Gabès avec 38.8 MD, dont 13.9 MD déclarés dans le cadre de la création d’une unité de purification partielle d’acide.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire