AccueilLa UNETunisie : Le déficit commercial se creuse à 31,8 %

Tunisie : Le déficit commercial se creuse à 31,8 %

Intervenant au cours de la rencontre périodique organisée, mardi, par la présidence du gouvernement, au palais de la Kasbah, Lotfi Khedir, chargé de mission au cabinet du ministre du Commerce et de l’Artisanat a indiqué que le déficit commercial n’a pas cessé d’afficher une baisse, et ce durant le mois de janvier et même durant la première semaine du mois en cours pour atteindre 31,8 % contre 23,8 % en 2011, soit une baisse de 8 points.

Selon le représentant du département du commerce, cette baisse est imputée essentiellement à l’augmentation du volume des exportations estimé à 12 %, et à la baisse des importations de 3 %, ce qui a contribué, cependant, à porter le taux de couverture de 75,9 %.

Les secteurs qui ont contribué à l’amélioration de la balance commerciale, selon le responsable, sont essentiellement le secteur de l’énergie, dont les exportations sont estimées à 253,6 millions de dinars contre une baisse du volume des importations.

De même, le secteur de l’alimentation a affiché une amélioration, ses exportations ayant atteint en valeur 117,9 millions de dinars, grâce notamment au secteur de l’huile d’olive.

Sur un autre volet, le responsable a indiqué que le secteur des phosphates a enregistré une baisse au niveau des exportations pour atteindre 14,4 %.

Le reste des secteurs d’exportation a enregistré une amélioration du taux de croissance (3 % pour les textiles et du cuir et 66,2 % pour le secteur de l’énergie). Sur un autre volet, le responsable a signalé que les exportations tunisiennes ont augmenté de 12 %.

Une batterie de mesures pour renforcer l’économie tunisienne

Pour renforcer le secteur de l’économie tunisienne, le département du commerce a mis en place une batterie de mesures s’articulant autour de la promotion des échanges extérieurs et l’exécution du programme d’accompagnement de 200 nouvelles sociétés exportatrices.

Le ministère a également élaboré un programme de restructuration pour le secteur des services. L’objectif est de diversifier l’offre sur le marché et de créer des postes d’emploi notamment dans les régions intérieures du pays.

Il s’agit également de promouvoir l’industrie tunisienne sur les marchés extérieurs et la mise en place d’un réseau de vigilance et d’intelligence économique.

N.B.T

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -