Tunisie : Le FMI veut que le prix du carburant monte encore

Tunisie : Le FMI veut que le prix du carburant monte encore

par -

Le ministre du Commerce, Omar Béhi, a évoqué ce lundi 25 juin 2018 la hausse des prix des carburants. Il a affirmé, sur Shems FM, que cette augmentation est le fruit de la montée des prix du brut dont le baril est actuellement évalué à 75 dollars. Il a indiqué que quand le prix du baril du pétrole fait un bond en avant d’un dollar, l’Etat décaisse 120 millions de dollars de plus ; ce qui fait qu’il est contraint de se rabattre sur l’ajustement automatique afin d’équilibrer le budget affecté à la subvention des produits pétroliers.

« Le prix du baril du pétrole est monté de 20 dollars, une hausse au-dessus des prévisions de la Loi de finances 2018. Le prix du baril du brut est très volatile et beaucoup d’éléments entrent en jeu, c’est ce qui explique qu’il soit difficile de prédire ses fluctuations. Nous avons ainsi dégagé 1500 Millions de dinars pour la subvention des produits pétroliers ainsi que 1000 Millions de dinars supplémentaires afin de contenir le déficit dans ce secteurJe signale, en plus, que nous n’avons pas voulu aller au-delà des 75 millimes de hausse, contrairement aux recommandations du Fonds monétaire international (FMI)» précise le ministre.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire