AccueilLa UNEUn taux d’indépendance énergétique de 45% en mai 2024

Un taux d’indépendance énergétique de 45% en mai 2024

Le taux d’indépendance énergétique de la Tunisie, qui représente le ratio des ressources d’énergie primaire par la consommation primaire, s’est situé à 45% à fin mai 2024, contre 52% au cours de la même période de l’année précédente, selon le rapport mensuel sur la conjoncture énergétique, publié par l’Observatoire National de l’Energie et des Mines.
Le bilan d’énergie primaire fait apparaître à fin mai 2024, un déficit de 2 tonnes équivalent pétrole (Mtep) enregistrant ainsi une hausse de 14% par rapport à fin mai 2023, et ce, en comptabilisant la redevance.

Sans la comptabilisation de la redevance, le taux d’indépendance énergétique se limiterait à 33% à fin mai 2024 contre 41% durant la même période de 2023.
Les ressources d’énergie primaire se sont situées à 1,6 Mtep, enregistrant ainsi une baisse de 16% par rapport à fin mai 2023.

Cette baisse est due principalement à la diminution de la production nationale du pétrole brut et du gaz naturel.

Les ressources d’énergie primaire restent dominées par la production nationale de pétrole et du gaz qui participent tous les deux à hauteur de 68% de la totalité des ressources d’énergie primaire.

La part de l’électricité renouvelable (production STEG et privée et autoproduction) reste timide et ne représente que 2% des ressources primaires.
La demande d’énergie primaire a diminué entre fin mai 2023 et fin mai 2024 de 2%. La demande du gaz naturel a régressé de 6%, par contre, celle des produits pétroliers a enregistré une hausse de 2%.

La baisse de la demande du gaz naturel fait suite à la limitation des achats du gaz algérien. Pour faire face à cette tendance baissière et couvrir la totalité de la demande nationale en électricité, la STEG s’est orientée vers l’importation d’électricité.

La structure de la demande en énergie primaire a enregistré un léger changement. En effet, la part de la demande des produits pétroliers est passée de 50% à fin mai 2023 à 52% durant la même période de 2024. Le gaz naturel, par contre, est passé de 49% à fin mai 2023 à 47% à fin mai 2024.

La Tunisie se mobilise pour la transition énergétique

La Tunisie mise pleinement sur les énergies renouvelables, telles que le solaire, l’éolien et la biomasse, pour diversifier son mix énergétique et se libérer de sa dépendance vis-à-vis de  énergies fossiles.

L’objectif ambitieux est d’atteindre 35% de la production électrique à partir des énergies renouvelables d’ici 2030.

L’amélioration de l’efficacité énergétique dans des secteurs clés comme le bâtiment, l’industrie et les transports constitue une priorité absolue. Une réduction de 30% de la demande énergétique est ainsi visée d’ici 2030, témoignant de l’engagement ferme de la Tunisie en faveur d’une utilisation plus responsable des ressources énergétiques.
La création du Fonds de Transition Énergétique en 2013 a marqué une étape cruciale pour soutenir les investissements dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. L’attraction  des investisseurs privés revêt une importance capitale, ces derniers représentant une part significative des financements dans les énergies renouvelables en Afrique du Nord.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -