AccueilAfriqueUne mission de ''haut niveau'' de la CEDEAO à Conakry

Une mission de  »haut niveau » de la CEDEAO à Conakry

Une délégation de chefs d’Etat de la CEDEAO  a rencontré ;  vendredi, les tombeurs de l’ex-président guinéen Alpha Condé. Les dirigeants de la région ne desserrent pas l’étau autour de la junte.

- Publicité-

Jeudi, déjà, les dirigeants de l’Afrique de l’Ouest ont, lors d’un sommet extraordinaire à Accra, au Ghana, donné six mois à la junte pour organiser des élections présidentielles et législatives.

A Conakry, la mission dite de haut niveau dirigée par le président Ghanéen Nana Akufo-Addo reprécise donc de vive voix , cette feuille de route aux nouveaux maîtres de la Guinée.

Une proposition à laquelle les acteurs politiques guinéens ne goûtent que très peu. La qualifiant de  » trop courte ». Plusieurs d’entre eux ont proposé, dans le cadre de la concertation lancée par les militaires, une transition qui doit aller au minimum à 24 mois. ‘

 » Minimum pour la simple raison que l’adoption d’une nouvelle constitution, son élaboration, son adoption et sa vulgarisation et la mise en place d’institutions qui doivent supporter la constitution avant les élections – on ne peut pas massacrer ces étapes. Il faut tirer les leçons de la transition de 2010. Nous ne sommes pas pour aussi une transition longue, une transition qui va donner l’appétit, une transition qui va donner la possibilité à d’autres remous. », a expliqué Dansa Kourouma, président du Conseil de la société civile guinéenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,829SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles