Une pléthore de projets pour un enseignement supérieur de qualité

Une pléthore de projets pour un enseignement supérieur de qualité

par -

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Slim Khalbous a présenté vendredi à Tunis la nouvelle stratégie de coopération internationale dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Il s’agit d’une stratégie basée sur quatre axes essentiels, à savoir le renforcement et la restructuration des partenariats traditionnels et historiques avec les pays arabes et l’Europe, l’établissement de nouveaux partenariats efficaces pour enrichir le système national et pour renforcer l’innovation avec l’Asie, l’exportation de l’expertise et le positionnement de la Tunisie comme destination universitaire et scientifique pour les pays de l’Afrique, la promotion de l’échange et de la mobilité des étudiants et des enseignants-chercheurs et la transformation des fuites des cerveaux en ambassadeurs de la Tunisie.

A cette occasion, le ministre a souligné les principaux projets en cours ou programmés pour la période à venir.
Avec les pays du Maghreb, Khalbous a cité le projet d’un nouveau programme d’échange et de mobilité, le projet de réalisation d’un portail des universités maghrébines et le projet de réseautage des instances nationales de l’assurance qualité.
Avec l’ALECSO, le ministre a évoqué le projet d’un espace de recherche et d’innovation d’intérêt commun et le projet de formation pédagogique arabe commune.
Un projet de centre d’excellence pour le pétrole et les énergies renouvelables est programmé avec le Royaume d’Arabie Saoudite et un projet de création d’un complexe universitaire médical est en vue avec l’Etat du Qatar.
Le ministre a aussi cité un projet de collaboration entre le réseau des ISET en Tunisie et le réseau des IUT français, le projet d’un pôle d’excellence universitaire et le projet d’ouverture d’une mission universitaire tunisienne à Bonn en Allemagne.
Avec les pays de l’Asie, il a mentionné le projet du Technopole de Borj Cedria, le projet sur ” la valorisation des bio-ressources en milieux arides et semi arides ” et le projet sur ” la valorisation industrielle des bio-ressources ” avec le Japon, un programme de formation et de développement des compétences en matière du design et de la mise en œuvre des politiques en sciences et technologie avec la Corée du Sud, des projets de coopération en matière de biotechnologie et d’informatique avec l’Inde et le programme ” China Campus ” avec la Chine.

Slim Khalbous a indiqué que 10403 étudiants tunisiens poursuivent actuellement leurs études universitaires à l’étranger dont 3347 en France et 2754 en Allemagne. La Roumanie détient la troisième place avec 996 étudiants tunisiens, suivie de la Russie avec 938 étudiants et le Canada 707 étudiants.
Par ailleurs, la Tunisie compte, selon le ministre, 7346 étudiants étrangers de 70 nationalités.
3074 étudiants étrangers sont inscrits dans les universités publiques tandis que 4272 sont inscrits dans les universités privées.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire