AccueilActualitésVoici la réponse de la DG du FMI à la demande d'appui...

Voici la réponse de la DG du FMI à la demande d’appui financier de Mechichi

Le gouvernement tunisien a finalement sollicité le FMI, pour un nouveau programme à l’appui de son programme de réforme, à travers une lettre officielle envoyée par Hichem Mechichi à la DG Kristalina Georgieva. Quatre jours plus tard, le 23 avril courant, cette dernière répondait au chef du gouvernement par une lettre que nous avons pu consulter.

- Publicité-

On y lit notamment que le FMI se félicite des précédents programmes d’appui accordés à la Tunisie, et qui ont « aidé la Tunisie à préserver sa stabilité macroéconomique », salue les efforts du gouvernement Mechichi pour affronter la crise du Covid-19, et se dit « encouragée par le début de la campagne de vaccination ».

Plus important, la DG du FMI dit dans cette lettre, son « intérêt » par l’intention du gouvernement à présenter son programme. Elle dit aussi convenir avec le chef du gouvernement tunisien que ledit programme doit avoir le double objectif de, d’abord stabiliser l’économie dans l’immédiat, et atteindre une croissance durable.  Kristalina Georgieva, se dit aussi, d’accord avec Mechichi, de s’attaquer à la soutenabilité des finances publiques et de la dette. Elle n’oubliera pas d’évoquer les questions des entreprises publiques et de la masse salariale, la question de la subvention énergétique, le climat des affaires. Note importante, la DG du FMI, mettait l’accent dans sa lettre, sur « la protection sociale et la gouvernance ». Des thèmes, que nous retrouvons dans le draft du programme que présentera l’équipe de négociation devant le FMI.

Cette concordance de vues manifeste, entre le chef du gouvernement tunisien et la DG du FMI, est de bon augure pour l’issue de la demande d’appui financier de la Tunisi. Et  Kristalina Georgieva, le confirme en envoyant déjà une équipe entamer des entretiens techniques avec la Tunisie, et certifie que le « FMI est, et restera un partenaire fiable de la Tunisie ».

1 COMMENTAIRE

  1. la réponse de la Directrice Générale du FMI est très claire : engagez les réformes préconisées depuis 2015 vous aurez des crédits à gogo pas de reformes engagées pas de crédit c’est le diktat du FMI pour tout pays surendetté le cas de la Grèce est toujours en vigueur c’est à prendre ou à laisser le gouvernement actuel n’est pas au courant que le FMI a annulé la sixième tranche au mois de mars 2020 du crédit précédent pour non application des réformes par le gouvernement CHAHED et FAKHFAKH et l’actuel locataire de la Kasba depuis son arrivée il ne fait que distribuer de l’argent qu’il n’a pas à ses fonctionnaires et ses hauts fonctionnaires crevant ainsi le déficit public qui est un fardeau dans le pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,729FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,476SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles