Tunisie-Automobile : Zied Laadhari refile la patate chaude à Youssef Chahed

Tunisie-Automobile : Zied Laadhari refile la patate chaude à Youssef Chahed

Une réunion à eu lieu lundi 26 décembre 2016, entre le ministre du commerce et de l’industrie, Zied Laadhari, et la chambre syndicale des concessionnaires (CSC).
Au menu, le refus du ministère du Commerce d’appliquer un accord trouvé avec les concessionnaires en septembre dernier pour la redistribution d’un peu plus de 2300 voitures non importées dans le cadre du contingent 2016, entre 9 autres concessionnaires ayant déjà écoulé leur stock (voir notre article).
Selon Mehdi Mahjoub, porte parole de la CSC qui intervenait lundi sur une chaîne TV à l’issue de cette réunion, un compromis aurait été trouvé avec le ministère pour débloquer la situation d’au moins trois concessionnaires qui auraient déjà commandé leurs parts des voitures redistribuées et dont les bateaux transportant les véhicules importées auraient été  refoulés ou bloqués.
Le problème reste cependant entier, dans le sens où le ministre pourrait décider d’imputer les importations des 3 concessionnaires sur le quota de 2017 qui n’est pas encore fixé.
Les 6 autres concessionnaires attendront donc, non pas la décision du ministre du commerce, mais du chef du gouvernement. On ne sait pas si c’est de sa propre décision ou sur demande de la Primature, mais Zied Laadhari, se serait dessaisi du dossier et aurait jeté la balle dans le camp de Youssef Chahed auquel la CSC aurait déjà envoyé un courrier d’explication.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire