Tags Posts tagged with "automobile"

automobile

par -

Aures Auto, distributeur officiel de DS Automobiles en Tunisie, a organisé mardi 4 décembre 2018 un point de presse pour annoncer le lancement de son nouveau SUV DS 7 CROSSBACK. Charismatique, musclé et sensuel, ce véhicule  dévoile ses lignes élégamment contrastées et sa personnalité au premier regard!

Yves Bonnefont, directeur général de DS Automobiles, a affirmé que la «DS 7 CROSSBACK ouvre la seconde génération des modèles DS, marque visionnaire depuis ses débuts. Ce SUV mondial, raffiné et technologique, incarne les savoir-faire français, en associant belles matières, gestes artisanaux et innovations technologiques. Ses équipements de pointe apportent sérénité dynamique et performances

La face avant DS WINGS, verticale et statutaire, de la DS 7 CROSSBACK, exprime toute la noblesse, la performance, et le charisme de la voiture. La forme hexagonale de la calandre encadre un nouveau dessin de grille à effet diamant, avec au centre l’emblème DS.

Les deux nervures centrales structurent l’axe du capot en aluminium et mettent en valeur le badge DS. Les arêtes vives des ailes avant et arrière sculptent quant à elles le flanc et font ressortir les volumes musclés du SUV.

Et à l’arrière : un volet coiffant tout en galbes. DS 7 CROSSBACK est reconnaissable entre tous, de jour comme de nuit, à l’avant comme à l’arrière.

Depuis la création de la marque DS, la mise en scène de la signature lumineuse est au cœur du style DS. Facettés comme des pièces de joaillerie, les modules LED des projecteurs avant, les DS ACTIVE LED VISION, s’illuminent, dès l’ouverture de DS 7 CROSSBACK, d’une lumière pourpre puis pivotent à 180°.

Un véritable plaisir visuel inédit et une performance technologique, hypnotique et envoûtante. Le jour, les feux diurnes verticaux dessinés en points perles, associés aux clignotants à défilement affirment la signature lumineuse, si reconnaissable de la Marque.

Comme toutes les DS, le volant est gainé de cuir. Signe de cette recherche permanente du détail, les poignées de maintien et la partie centrale du volant (couvercle airbag) peuvent aussi être recouvertes de cuir, une finition rare. Et selon l’Inspiration DS choisie, la molette de l’écran central peut aussi être sertie de cristal….

A l’occasion de la soirée d’ouverture de la 33e édition du Festival Automobile International qui s’est tenue en janvier 2018, dans le cadre prestigieux de l’Hôtel des Invalides à Paris, Thierry Métroz, directeur du Style DS, a reçu le « Grand Prix du Plus Bel Intérieur » pour sa dernière création DS 7 CROSSBACK.

Le raffinement, l’élégance, l’attention au détail, les matières nobles, les équipements high-tech… de DS 7 CROSSBACK auront été autant de points forts pour séduire les membres du Jury, des experts du design issus d’horizons parfois bien éloignés de l’automobile –mode, architecture, patrimoine historique, presse…

A noter que le nouveau SUV est commercialisé dans le showroom, pour un prix qui commence à partir de 150.800 dinars TTC.

par -

Après l’arrivée de la Nouvelle Berline C4 Cactus en Tunisie, Aures Auto, l’importateur officiel de la marque centenaire, renforce son offre et notamment sur le territoire des SUV en présentant le Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross.

 La morphologie unique et les volumes généreux du Nouveau SUV C3 Aircross lui confèrent une attitude pleine de force et de fraicheur. Une personnalité renforcée par un large choix de personnalisations, avec 90 combinaisons à l’extérieur et 5 ambiances à l’intérieur.

Inspiré par les attentes des clients, ce “People Minded” SUV se dote d’une habitabilité et d’une modularité sans équivalent. Porteur du programme « Citroën Advanced Comfort®», Nouveau SUV C3 Aircross invite au bien-être à bord et à une expérience de conduite inédite.

 Citroën Tunisie présente aujourd’hui le Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross qui s’apprête à conquérir un segment ayant quintuplé entre 2012 et 2016 en Europe et dans le Monde. Un « People Minded » SUV, inspiré par les clients et guidé dès la conception par leur façon de vivre et leur envie d’un univers automobile fait d’optimisme et de partage.

 Une « nouvelle génération » de SUV qui ajoute au caractère protecteur du style extérieur, l’attractivité d’une personnalité différente, pleine d’énergie, et constitue une nouvelle référence en termes de confort, d’usage et de vie à bord. Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross illustre tout le savoir-faire de la Marque en termes de design, d’espace à bord et de bien-être.

 Inspiré du concept car C-Aircross présenté au salon de Genève 2017 et porteur des codes Citroën, Nouveau C3 Aircross apporte un vent de fraîcheur dans l’univers des SUV compacts. A l’extérieur, il se différencie par sa morphologie unique et une offre de personnalisation sans précédent qui lui confèrent une attitude affirmée.

 A l’intérieur, il innove par son confort typé Citroën issu du programme Citroën Advanced Comfort® au service notamment de l’habitabilité, de la modularité, ou de la luminosité. Inscrit dans un mode de vie contemporain, Nouveau C3 Aircross se veut connecté et propose toutes les technologies qui facilitent la vie aussi bien en ville que sur routes. En un mot, un SUV qui invite les clients adeptes de style, de bien-être et d’évasion à vivre une nouvelle expérience.

 Nouveau Citroën C3 Aircross est un SUV compact de 4,15 m de long qui se démarque par une attitude pleine de force, d’originalité et de fraîcheur. Il possède une morphologie unique et identitaire des nouveaux modèles Citroën et possède tous les attributs d’un SUV robuste et protecteur : garde au sol surélevée, position de conduite haute, sabots avant et arrière, grandes roues et élargisseurs d’ailes. Sa silhouette aux modelés généreux est soulignée de signatures graphiques fortes comme les ponctuelles colorées sur les barres de toit et les custodes arrière à effet « persiennes ».

 C3 Aircross se démarque aussi par son offre de personnalisation sans précédent composée de 90 combinaisons à l’extérieur, intégrant 4 couleurs de toit pour les versions bi-ton et 4 Packs Color (selon version) :

 8 couleurs de caisse: Natural White, Ink Black, Misty Grey, Cosmic Silver, Passion Red, Breathing Blue, Sable, Spicy Orange.

 4 teintes de toit pour un effet bi-ton : Ink Black, Natural White, Spicy Orange et Sable.

 4 Packs Color : Orange, Gris, Blanc, Noir.

 Ainsi, les clients peuvent selon leurs envies, réveiller des teintes classiques ou adoucir les contrastes. Ils ont aussi le choix entre plusieurs dessins de roues parmi une collection d’enjoliveurs 16’’stylisés et de jantes aluminium 16’’ ou 17’’ diamantées.

 La personnalisation se prolonge jusque dans l’habitacle de Nouveau C3 Aircross, avec 5 choix d’ambiance intérieure. Le design intérieur de C3 Aircross s’inspire de différents univers comme ceux de l’ameublement et de la mode. Il joue sur des lignes épurées, sur un langage de formes protectrices, sur des finitions soignées et sur des textures diverses au niveau de la planche de bord. Marqués par un travail Couleurs et Matières harmonieux, décors de panneaux de portes, ponctuelles colorées sur le volant et aérateurs ou encore garnissages de sièges créent des atmosphères inédites, comme dans un salon.

 Selon la tonalité choisie, axée sur la neutralité, la chaleur, le dynamisme ou le haut de gamme, C3 Aircross offre au conducteur et à ses passagers un véritable panel d’expression personnelle :

 L’ambiance de série se veut épurée et sobre avec un décor de planche de bord gris texturé associé à un garnissage de sièges Tissu Mica Grey, rehaussé par le cerclage Blanc des aérateurs.

 L’ambiance Metropolitan Grey valorise l’espace à bord. Elle joue sur la clarté et le bien-être à bord avec des tonalités lumineuses et des textiles chaleureux habillant également les décors de planche de bord. Les aérateurs sont cerclés d’Orange.

 L‘ambiance Urban Red exprime la vitalité et renforce le caractère technologique de ce SUV. Elle apporte un jeu de contraste entre couleurs sombres et ponctuelles colorées Orange présentes au niveau des surpiqûres des sièges en Tissu Quartz Dark Grey et des cerclages d’aérateurs. Le décor de planche de bord est gainé TEP.

 L’ambiance Hype Mistral évoque le haut de gamme. Elle adopte une sellerie mixte Cuir noir associée à un tissu motif pied de poule et un décor de planche de bord gainé TEP. Un Chrome Satin souligne les aérateurs.

 L’ambiance Hype Colorado s’inscrit dans cette même approche haut de gamme sublimée par des matériaux au toucher soft et une confection spécifique de couleur Colorado, déclinée sur les sièges mi-cuir, le volant bi-ton et le décor de planche de bord.

 Le programme Citroën Advanced Comfort®, qui souligne l’attention portée au bien-être du corps et de l’esprit à bord, signe le caractère pratique et généreux de ce SUV compact « Nouvelle Génération ». Grâce à son architecture ingénieuse, Nouveau C3 Aircross est un SUV compact facile à vivre au quotidien qui ne fait aucun compromis sur le confort ni sur la fonctionnalité. Il offre des assises larges et confortables et se démarque par une habitabilité de référence (meilleure hauteur sous pavillon, espace aux jambes généreux), une modularité sans équivalent (banquette coulissante en 2 parties indépendantes, mise en tablette du siège passager avant pour une longueur de chargement de 2,40m) et un volume de coffre exceptionnel (410 litres extensibles à 520 litres).

 Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross est un « Best in Class » en différents points :

 Habitabilité : L’architecture haute du C3 Aircross lui confère la meilleure habitabilité du segment et un confort hors du commun: 5 places assises avec un large espace aux jambes et au-dessus des têtes. C3 Aircross est « Best in class » en termes d’espace tête avant ou d’espace tête arrière avec la meilleure hauteur sous pavillon permettant à chaque passager de se sentir à l’aise, à l’avant comme à l’arrière. L’espace aux genoux arrière est aussi remarquable, grâce à l’empattement du véhicule de 2,60m.

 Modularité : C3 Aircross bénéficie de la modularité la plus poussée de sa catégorie grâce à sa banquette arrière 2/3 – 1/3 avec dossiers rabattables et assises coulissantes en 2 parties indépendantes sur 150mm. Une manipulation qui se fait aisément. Ultra modulable, le siège passager avant peut être rabattu permettant ainsi le transport d’objets longs. D’un seul geste, la longueur de chargement maximale peut alors atteindre 2,40m.

 Volume de coffre : les passagers ne sont pas limités en bagages puisque C3 Aircross bénéficie du plus grand coffre du segment et d’un accès facilité par son large volet arrière, une grande ouverture du hayon et un seuil de chargement bas. Son volume de référence de 410 litres s’étend jusqu’à 520 litres grâce à la banquette coulissante (en position maxi avant). La capacité totale de chargement une fois les sièges arrière rabattus atteint les 1289 litres. Pratique au quotidien, C3 Aircross accueille également une tablette cache bagages escamotable, pouvant être rangée en position verticale derrière la banquette arrière pour transporter des objets hauts. Autre astuce permettant d’obtenir un plancher plat avec les dossiers de sièges arrière rabattus : le plancher de coffre mobile double hauteur.

 Se sentir bien à bord, c’est aussi pouvoir profiter d’un habitacle baigné de lumière grâce à son toit ouvrant vitré panoramique de grande dimension, proposé en option.

 Guidée par le programme Citroën Advanced Comfort®, la conception de Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross a également été pensée pour fluidifier l’usage. Il met donc en avant des technologies intuitives qui assurent sérénité et sécurité au volant grâce à une gamme complète de technologies d’aides à la conduite et de sécurité, qui concourent à rendre chaque trajet plus facile et plus sûr et qui sont proposées sur commandes, selon la version :

 L’accès et démarrage mains libres : pour verrouiller, déverrouiller et démarrer le véhicule tout en gardant la clé sur soi. La voiture reconnaît son conducteur dès qu’il approche.

 L’Affichage tête haute couleur : pour que le conducteur dispose des informations utiles à la conduite dans son champ de vision. Projetées en couleur sur une lame escamotable, les données (vitesse, consignes du régulateur et limiteur de vitesse …) sont accessibles en permanence, sans quitter la route des yeux.

 La Caméra de recul Top Rear Vision : pour une vision étendue et des manœuvres facilitées. Dès le passage de la marche arrière, la caméra permet de visualiser sur la tablette tactile 7“ la vue arrière du véhicule agrémentée de repères de couleurs en fonction de la proximité des obstacles ainsi qu’une image reconstituée de son environnement arrière à 180°.

 Le Park Assist : pour faire du stationnement une manœuvre plus sereine, plus facile et plus sécuritaire. Ce système est une aide active au stationnement, en créneau ou en bataille. À la demande du conducteur, il détecte automatiquement une place, puis pilote la direction pour se garer en toute sécurité. Il ne reste plus qu’à passer la marche arrière, à accélérer et à freiner.

 Le Freinage automatique d’urgence Active Safety Brake : avec alerte sonore et visuelle pour réduire les risques de collision venant de l’avant en freinant à la place du conducteur. La caméra multifonction située en haut du pare-brise détecte les obstacles, par exemple un véhicule roulant dans le même sens de circulation ou à l’arrêt. A partir de 5 km/h jusqu’à 85 km/h, le capteur actionne le freinage automatiquement lorsqu’un risque de collision est détecté. La vitesse du véhicule ne doit pas dépasser 80 km/h lorsqu’un véhicule à l’arrêt est détecté et 60 km/h lorsqu’ il s’agit d’un piéton.

 L’Alerte de franchissement involontaire de ligne : pour lutter contre l’hypovigilance ou un simple moment d’inattention au volant à plus de 60 km/h. Le système détecte le franchissement involontaire de ligne blanche continue ou pointillée sans que le clignotant soit activé et alerte le conducteur avec un son et un retour visuel dans le combiné.

 Le système de Surveillance d’angle mort : pour alerter par un pictogramme dans les rétroviseurs de la présence d’un véhicule dans les angles morts.

 La Reconnaissance des panneaux de vitesses et recommandation : pour transmettre cette information au conducteur via le combiné et enregistrer cette vitesse comme consigne pour le régulateur – limiteur de vitesse.

 L’Alerte Attention Conducteur : pour surveiller le comportement du conducteur via la caméra multifonction, située en haut du pare-brise, et l’alerter en cas de baisse de vigilance. Ce système évalue l’état de vigilance du conducteur en identifiant les écarts de trajectoire par rapport aux marquages au sol. Cette fonction est particulièrement adaptée sur les voies rapides à plus de 65 km/h.

 Le Coffee Break Alert : pour prévenir le conducteur lorsqu’il est temps de faire une pause après un roulage de deux heures à des vitesses supérieures à 70km/h.

 Pour une expérience de conduite plus fluide et des fonctionnalités toujours plus intuitives, Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross mise sur une connectivité de tous les instants grâce à une tablette tactile 7’’ considérée comme le centre de commandes du véhicule (climatisation, radio, téléphonie, système de navigation en option). Pour faire de votre voiture le prolongement de vous-même et rester connecté, C3 Aircross offre :

 La Recharge sans fil pour Smartphone, avec zone de dépose dédiée. Ce dispositif inédit permet le rechargement par induction d’un large éventail de smartphones ou appareils grâce à un tapis de charge intégré dans l’espace de rangement prévu à cet effet dans la console centrale. Il permet aussi d’éviter les câbles devenus physiquement et esthétiquement encombrants. La transmission d’énergie électrique sans fil est basée sur le principe d’induction magnétique. Dispositif proposé sur commande, selon version.

 La fonction Mirror Screen, avec Apple Car Play™ et MirrorLink®. Elle permet de profiter du contenu multimédia et des applications de son smartphone en toute sécurité, en le dupliquant et en les pilotant depuis l’écran tactile 7’’.

 Nouveau SUV compact Citroën C3 Aircross confirme sa dynamique commerciale avec déjà 100 000 ventes depuis son lancement en octobre 2017, dont près de 70 000 depuis le début de l’année 2018. Cette performance positionne plus que jamais ce modèle comme la 2ème meilleure vente de Citroën juste derrière Nouvelle C3. Un succès qui souligne la dynamique enclenchée par l’offensive produit de la Marque : au premier semestre 2018, les ventes mondiales de Citroën ont enregistré une croissance de 9% (par rapport au 1er semestre 2017) avec un volume record en Europe depuis 7 ans.

 Des performances commerciales couronnées à 4 occasions :

 Prix Auto Best : Tout comme Citroën C3 élue en 2003 par Autobest, Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross a su se démarquer de ses concurrents et a emporté la dix-septième édition du prix Auto Best, grâce à sa morphologie unique et son attitude pleine de force et de fraîcheur.

Prix Argus du « SUV URBAIN » : Lauréat dans la catégorie « SUV urbains », C3 Aircross s’est imposé comme le meilleur compromis aux yeux des journalistes, experts de la cote et spécialistes du référencement technique du groupe Argus. Leur notation étant basée sur 5 critères : prix d’achat neuf, prix de revient kilométrique, valeur résiduelle, consommation et prestations d’usage (qualité, confort, agrément de conduite et design).

Prix « VOITURE ARGUS 2018 » : Nouveau SUV Compact C3 Aircross a aussi été primé du super Trophée « Voiture Argus 2018 » toutes catégories confondues sur  des critères de sélection identiques aux Trophées par catégorie mais via un jury élargi, constitué de journalistes automobiles au sein de grands médias de la presse généraliste française (Laurent Bodin – L’Alsace, Christophe Bourroux – RTL, Etienne Bruet – M6 Turbo, Denis Carreaux – Nice Matin, Sébastien Jacquemart – La Voix du Nord, Anne-Charlotte Laugier – charlotteauvolant.net, Jean-Luc Moreau – RMC, Jean-Michel Normand – Le Monde, Sylvain Reisser – Le Figaro, Matthieu Turel – Le Parisien, Bertrand Bellois – L’argus).

Finaliste du Prix «Car of the Year 2018» : Chaque année depuis 1964, le comité d’organisation “Car of the Year” récompense la voiture de l’année. 60 journalistes issus de 23 pays européens participent à ce vote. Les voitures lauréates sont notées sur la base de critères, tels que le rapport qualité-prix, le design, le confort, la sécurité, les technologies et les performances environnementales. Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross a été choisi parmi les 7 finalistes de l’édition COTY 2018.

 Agile en ville mais également doté d’aptitudes résolument tout-chemin pour s’évader du quotidien, Nouveau SUV Compact Citroën C3 Aircross répond aux exigences des modes de vie modernes.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a reçu ce vendredi 9 novembre 2018 au palais du gouvernement à la Kasbah les membres du Conseil d’administration du groupe international Dräxlmaier, spécialisé dans l’industrie des composants automobiles avec à leur tête son propriétaire, Lisa Dräxlmaier, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

Sabri Braham, directeur régional du Consortium de Tunis, a déclaré que la réunion a porté sur l’importance de développer les investissements du groupe en Tunisie, soulignant que la délégation avait déjà recueilli l’appui du gouvernement tunisien et de son président, Youssef Chahed.

La visite des membres du Conseil d’administration du groupe Dräxlmaier a pour objectif de soutenir les partenariats et la coopération avec les investisseurs, notamment les étrangers installés en Tunisie, et de discuter des moyens permettant de développer les champs d’investissement à court et moyen terme, notamment en augmentant la capacité opérationnelle du complexe en créant 4000 emplois supplémentaires en 2019.

Pour rappel, Dräxlmaier emploie actuellement 9000 personnes dans l’industrie automobile dans les gouvernorats de Sousse, de Mahdia et de Siliana.

par -

Renault portera sa capacité de production au Maroc à 500 000 véhicules par an, faisant du Royaume l’un de ses principaux pôles de production, rapporte le site marocain Yabiladi.

Le président directeur général du Groupe français, Carlos Ghosn a déclaré «Nous allons avoir une capacité de production au Maroc de 500 000 voitures par an, faisant du Royaume l’un des principaux pôles de production de Renault, surtout que l’industrie automobile est devenue le premier secteur exportateur au Maroc», a-t-il affirmé lors d’une séance plénière tenue dans le cadre de la 11e édition de la World Policy Conference (WPC).

Le PDG de Renault a rappelé, dans ce sens, que l’usine de Tanger, la première d’Afrique, produit aujourd’hui 340 000 voitures par an, notant qu’elle est devenue une véritable plateforme d’exportation, puisque plus de 60% de sa production est destinée à l’export.

Carlos Ghosn a souligné qu’il s’agit d’une bonne coopération entre un groupe industriel, qui apporte les investissements et l’emploi, et un pays, qui assure la compétitivité, ce qui «permet la réalisation de choses importantes», notant la volonté politique du Maroc de devenir une grande puissance dans l’industrie automobile.

par -

Le groupe Renault a annoncé dans un communiqué publié par Reuters, le lancement du projet “Advanced Battery Storage” pour construire d’ici 2020 une solution de stockage stationnaire d’électricité à partir de batteries de véhicules électriques.

Le stockage stationnaire permet de donner une seconde vie aux batteries lithium-ion des véhicules électriques avant leur recyclage.

“Ce dispositif installé sur plusieurs sites en France et Allemagne facilitera l’intégration des énergies renouvelables au sein des réseaux électriques”, souligne le constructeur automobile dans un communiqué.

Le dispositif permettra à terme de stocker au moins 60 mégawatts-heure (MWh) d’électricité, ce qui en fera selon Renault le plus important dans son genre jamais construit en Europe.

par -
Chine : le marché automobile maintiendra une croissance stable

Le ministère du Commerce a annoncé que le marché automobile chinois devrait maintenir une croissance stable au second semestre de l’année, rapporte l’agence Xinhua.

Les ventes globales de véhicules en Chine ont été stables durant les huit premiers mois de l’année, et la tendance se poursuivra pendant les prochains mois.

Plus de 18 millions de voitures ont été vendues de janvier à août, en hausse de 3,5% en base annuelle, contre une croissance de 3% pour l’année 2017.

Les ventes de véhicules de passagers avaient diminué de 4,6% sur un an à 1,8 million en août, attribuant le recul mensuel à une base élevée l’année dernière, à une attitude attentiste des consommateurs après l’entrée en vigueur de réductions des droits de douane pour les véhicules en juillet, et à un marché des voitures bas de gamme en déclin grâce à la mise à niveau de la consommation.

Toujours selon la même source, il y a un potentiel de croissance pour le marché de l’automobile dans les villes de 3e et 4e rangs en Chine, ainsi que dans les régions du centre et de l’ouest du pays, même si le nombre de voitures a dépassé 200 millions en Chine.

En outre, des politiques préférentielles pour les achats de véhicules à énergies nouvelles contribueront également à une croissance des ventes.

par -

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a signé des protocoles d’accords pour l’implantation d’une usine d’assemblage au Ghana et le renforcement de sa présence au Nigeria.

Selon les informations rapportées par l’agence d’information africaine Ecofin, une usine de montage sera construite au Ghana. Le protocole d’accord signé avec ce pays prévoit aussi le développement d’un réseau de vente et la création d’une académie de formation dans les domaines de la production et de l’après-vente.

Au Nigeria où il dispose déjà d’une usine de montage, le géant allemand de l’automobile prévoit le lancement d’une académie de formation et d’un réseau de services réservé aux véhicules Volkswagen pour « transformer le pays en un hub automobile sur la côte ouest-africaine sur le long terme ».

« La situation sur le continent s’est stabilisée et l’économie progresse. En conséquence, les derniers obstacles au développement de l’industrie automobile ont été éliminés », a déclaré Thomas Schaefer, directeur général de Volkswagen pour l’Afrique subsaharienne.

A noter que le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller, avait annoncé que Volkswagen prévoit d’investir en Ethiopie.

Ces projets d’implantations industrielles au Ghana et en Ethiopie devraient marquer un renforcement du géant allemand de l’automobile en Afrique, où il dispose déjà d’usines d’assemblage en Afrique du Sud, au Nigeria, au Kenya, au Rwanda et en Algérie, détaille la même source.

par -
Carburant efficient et performant : «Nous voulons le meilleur des deux» disent les abonnés de Ford

Lorsqu’il s’agit d’acheter une nouvelle voiture, plus de 60% des consommateurs au Moyen Orient déclarent que l’économie en consommation de carburant est plus importante que la puissance.

C’est la conclusion d’une enquête menée récemment par Ford Moyen Orient sur Twitter et ce, auprès de milliers de personnes dans huit pays du Moyen Orient.

C’est la première enquête orientée auprès du consommateur que Ford a menée via les réseaux sociaux.

L’enquête visait des consommateurs âgés entre 20 et 35 ans s’intéressant à l’automobile, la technologie, les solutions vertes et les nouveautés en Arabie Saoudite, au Koweït, au Liban, en Jordanie, à Oman, à Bahreïn, en Irak et aux Émirats Arabes Unis. L’enquête a été menée en anglais ainsi qu’en arabe, et a généré plus de 19.000 réponses.

 “Nous avons mené cette enquête pour en savoir plus sur ce qui détermine la décision des consommateurs lors de l’achat d’une nouvelle voiture,” a déclaré Crystal Worthem, Directrice Marketing chez Ford Moyen Orient & Afrique. “Il est clair que les attitudes des consommateurs évoluent pour se concentrer sur les nouveaux moteurs rentables qui offrent en même temps la puissance et  l’efficacité dont ont besoin nos clients.”

Lorsqu’ils ont été interrogés sur les raisons pour lesquelles ils privilégient l’efficacité en économie de carburant, plus de 50%des personnes interrogées étaient préoccupés par les prix élevés du carburant. Parmi les autres raisons, nous retrouvons : la volonté de faire des économies (25%), et d’être plus respectueux envers l’environnement (15%).

Bien que les automobilistes à travers la région semblent être sensibles aux prix du carburant, il est surprenant que peu d’entre eux semblent ne pas être au courant des stratégies à long terme visant à économiser le carburant. Seulement 27%des personnes interrogées admettent prendre en considération le coût total de possession – y compris le coût du carburant – lorsqu’ils achètent une nouvelle voiture, alors que la proportion la plus large (33%) considèrent que les caractéristiques de sécurité et de technologie sont plus importantes.

En outre, les conducteurs dans la région attachent une grande importance à la performance, puisque 20%des  personnes interrogées déclarent que la performance était un des facteurs qu’ils prenaient en considération en choisissant une nouvelle voiture. La plupart des conducteurs qui ont été interrogés (54%) ont déclaré que les voitures puissantes étaient amusantes à conduire, plus sûres (24%) et un symbole de statut social (22%).

“Ces informations nous permettent de déduire que les consommateurs d’aujourd’hui sont plus sophistiqués que jamais” a ajouté Worthem. “Ils attendent une excellente économie de carburant de leur véhicule sans pour autant compromettre la performance dont ils ont besoin.”

C’est précisément ce besoin d’allier l’économie en la consommation de carburant et la puissance qui a conduit au développement de la famille des moteurs EcoBoost. Depuis 2009, les moteurs EcoBoost ont accumulé 10 prix du Moteur international de l’année dont le Meilleur nouveau moteur 2012, le Moteur de l’année 2012 – 2014 et six victoires consécutives, en sa catégorie, pour le moteur 1.0 litre EcoBoost turbo à trois cylindres.

“Le moteur EcoBoost donne aux conducteurs la puissance qu’ils veulent et l’efficacité en économie de carburant dont ils ont besoin,” a déclaré Worthem. “Lorsqu’elle est conduite de façon efficace, la technologie EcoBoost permet aux propriétaires d’économiser du carburant et de l’argent tout au long de l’année. Quand les propriétaires ont besoin d’un élan supplémentaire d’accélération ou de puissance, la technologie turbo est prête à s’engager.”

Qu’est-ce qu’un moteur EcoBoost ?

Puissance et efficacité en économie de carburant se situaient autrefois aux extrémités du spectre de performance, mais grâce à la technologie EcoBoost de Ford, les conducteurs peuvent désormais passer plus de temps sur la route et moins de temps à la pompe à essence.

EcoBoost allie turbo compression, distribution variable (VVT) et injection directe de carburant avec petite cylindrée pour offrir des gains considérables en efficacité en économie de carburant par rapport aux moteurs à cylindrées plus importantes, sans compromettre la performance du véhicule.

Les moteurs EcoBoost primés de Ford équipent un grand nombre des modèles de la gamme actuelle de Ford, y compris les véhicules de performance comme le puissant Ford F-150 Raptor, la Ford Mustang, et les voitures de courses gagnantes du Mans comme la Ford GT.

par -

Selon les dernières statistiques publiées par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) et rapportées par Reuters, le marché automobile européen a enregistré cet été une progression particulièrement forte, qui peut s’expliquer par les nouvelles normes européennes d’homologation WLTP, plus strictes, entrées en vigueur le 1er septembre.

Le nombre de véhicules immatriculés dans les pays de l’Union européenne et ceux de l’Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse) a progressé de 29,8% sur un an au mois d’août, généralement le mois le plus faible de l’année, avec plus de 1,17 million de véhicules neufs immatriculés, selon l’ACEA.

Sur les huit premiers mois de l’année, le marché automobile européen a augmenté de 5,9% par rapport à la même période de 2017, à 11,18 millions, une dynamique largement due à la performance inhabituellement forte des mois d’été.

En août, “certains constructeurs automobiles ont proposé des véhicules pré-WLTP à des prix extrêmement attractifs”, commente l’ACEA dans un communiqué. “En conséquence, des hausses à deux chiffres ont été enregistrées dans de nombreux pays de l’UE, de même que dans les cinq plus grands marchés.”

Toujours selon la même source, la hausse des immatriculations a ainsi atteint 48,7% en Espagne le mois dernier, 40% en France, 24,7% en Allemagne, 23,1% au Royaume-Uni et 9,5% en Italie.

par -

Le site d’information marocain Telquel.ma a annoncé que Renault Maroc, avec ses deux marques Renault et Dacia, s’est positionné en tant que leader sur le marché automobile avec 43,6% de parts de marché. Six modèles du constructeur français figurent dans le top 10 des meilleures ventes depuis le début de l’année.

Au cours des huit premiers mois de l’année, la marque au losange a atteint 43,6 % de parts de marché, soit 1,7 point de plus par rapport à 2017.

Le constructeur a en plus, réussi à placer 6 de ses modèles dans le top 10 des meilleures ventes du marché marocain, rapporte Telquelma.

Ainsi, Logan, Dokker, Sandero, Clio, Duster et Kangoo occupent dans l’ordre les premières places de ce classement. A noter que les modèles Logan, Sandero et Dokker sont fabriqués à 100% au Maroc, notamment grâce à l’usine de Tanger qui est dans le top 5 des unités de production de Renault dans le monde.

Dacia, la filiale “low-cost” du constructeur, détient 29,2 % de parts de marché depuis le début de l’année, avec 33.900 véhicules vendus. Alors que Renault a vendu 16.692 véhicules (14,4 %).

Sur le segment du véhicule utilitaire, Renault s’est positionné en leader avec une part de marché de 18,2 % à fin août, grâce notamment à son modèle Renault Master.

Toujours selon Telquel.ma, ces chiffres confirment la tendance des ventes du groupe Renault à l’international. Au premier semestre, l’entreprise dirigée par Carlos Ghosn a vendu 2,1 millions de véhicules dans le monde (+9,8 %). La part de marché du groupe atteint ainsi 4,3 % (+0,2 point). Le Maroc est le quinzième marché du groupe Renault dans le monde.

En 2017, le constructeur français, dans son plan “Drive The Future“, s’est  fixé comme objectif un chiffre d’affaires de plus de 70 milliards d’euros et plus de 5 millions de véhicules vendus à l’horizon 2020.

par -

C’est un groupe qui réalise, bon an mal an, un chiffre d’affaires de 200 MDT ht dans divers secteurs, comme l’automobile, concession et montage, la carrosserie, les tracteurs agricoles, les engins de TP, le transport de carburants, l’enseignement supérieur et pas que.

Le président de ce groupe, en majorité familiale, est aussi un député, jusqu’à présent d’Afek Tounes. Il en évoque les problèmes, mais ne s’est pas encore décidé à le quitter. Il parle plus volontiers de son domaine de prédilection et ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit de l’ouverture du marché de l’automobile. Il fait, en attendant, ses premiers pas dans le montage automobile et y prépare une belle surprise d’ici la fin de l’année. Interview :

Votre groupe s’oriente désormais vers le montage. Est-ce le début d’une industrie de construction automobile ?

C’est en fait une occasion qui s’était présentée, depuis 2013, avec le groupe indien Mahindra. L’importation des Pick-Up de moins de 3,5 tonnes étant interdit sauf pour le montage en Tunisie, c’est ce qui nous a conduit vers l’installation d’unités de montage, que nous considérons par ailleurs comme le premier pas vers l’installation d’une industrie automobile en Tunisie, en augmentant chaque fois un peu plus le taux d’intégration. Pour les Pick-Up, le taux d’intégration peut monter jusqu’à 30 %. Chez nous, ce taux est actuellement de 24 % et on pourra l’élever à 30 %, si nous utilisons des équipements déjà disponibles sur le marché. Actuellement, nous arrivons à 1.000 Pick-Up par an et nous ferons, prochainement, le montage de véhicules légers. Notre unité peut arriver à monter 3.000 véhicules par an, mais de types différents. Cette quantité ne justifie pas encore l’approvisionnement auprès des constructeurs internationaux qui nous permettrait d’augmenter le taux d’intégration. Force est cependant de dire que cette aventure que nous entamons est nécessaire pour l’apprentissage de l’industrialisation, pas pour le marché local, mais essentiellement pour l’export. Tout cela n’est possible qu’en partenariat avec une marque, comme Mahindra par exemple, qui vous fait accéder à son Network.

Lors de vos discussions, comme avec Mahindra, est-ce qu’ils vont jusqu’à prévoir d’ouvrir une usine de fabrication en Tunisie ?

C’est ce dont nous discutons avec eux et essayons de les en convaincre au cours des 5 dernières années. Il y a une acceptation de principe. Ceci dit un investissement de 200 à 300 MDT n’est pas aussi simple que les 35 MDT que nous faisons tous seuls pour 3.000 véhicules de différents types par an et que nous pourrons doubler avec le double shift. Pour l’instant, lorsqu’on rencontre les hauts responsables de Hyundai, de Mahindra ou de Geely, ils nous opposent encore l’instabilité politique en Tunisie et dans la région, car ils connaissent tout ce qui se passe et en ont une vision claire et à jour, économiquement et sur le plan sécuritaire aussi.

Il reste à dire que ce que nous faisons est une belle expérience et une belle aventure en matière de composants et d’aller encore de l’avant.

Le groupe Zouari a donc commencé avec l’Indien Mahindra. Comment cela se passe-t-il ?

Nous avons débuté avec un millier de véhicules. 2014 a été notre meilleure année avec 1.500 véhicules. Nous avons connu une petite baisse en 2015, à cause de la baisse du marché. Mais nous avons essayé de la dépasser en diversifiant. Nous avons alors fait un peu de montage du SsangYong et du Hyundai pour les Pick-Up de moins de 3,5 tonnes sur la même chaîne, qui est par ailleurs doublée d’une chaîne de carrossage pour les Pick-Up. Nous entamons actuellement le montage en SKD (Semi Knocked Down. Technique qui consiste pour une entreprise à exporter des produits assemblés partiellement soit vers ses licenciés-partenaires, soit ses filiales industrielles) d’un nouveau véhicule léger, ou voiture de tourisme, qui sera disponible pour la 1ère fois en Tunisie, d’ici la fin de l’année 2018.

Qu’est-ce qui vous a amené au montage, alors que vous étiez plutôt bien dans le secteur des concessionnaires automobiles ?

C’est le sens de l’aventure et la volonté de relever les défis, surtout si ce défi a un apport économique national.

Quel regard portez-vous sur le marché automobile en Tunisie dont les ventes diminuent de 20 à 30 % selon les marques en Tunisie, sans compter l’entrée de beaucoup de marques non-européennes et l’explosion ou presque du nombre de concessionnaires ?

L’ouverture est une bonne chose du point de vue économique. Le rôle de l’Etat et de réguler le marché, non de donner l’autorisation à tel homme d’affaires et la refuser à l’autre. Avec le système des quotas d’importation, par ailleurs interdit et qui n’existe dans aucun règlement ou loi, le rôle de l’Etat deviendrait presque un pourvoyeur de fortune. L’ouverture du marché est une excellente chose et ce ne sont pas ceux qui s’alarment du déficit commercial qui pourront apporter la preuve du contraire. Les importations de véhicules coûtent plus ou moins 1.000 à 1.500 MDT, tous concessionnaires confondus. C’est le 1/38ème du total des importations (Ndlr : 38,427 Milliards DT selon l’INS). Or, il y a, selon les bons chiffres dont nous disposons, 1,5 Milliard DT sur les 3 milliards de déficit commercial de la Chine avec la Tunisie qui sont réexportés vers d’autres pays, notamment l’Afrique. C’est des importations qui génèrent des exportations, notamment vers l’Afrique comme je le disais.

Le vrai problème du secteur, ce sont les marques automobiles européennes qui veulent garder le monopole du marché automobile tunisien. Or, aujourd’hui les Coréennes ont trouvé leur place sur ce marché, tout comme les chinoises ou les indiennes, dans le secteur des VP comme dans celui des VU. Cette question des quotas, par ailleurs illégale, joue le jeu des grands importateurs de véhicules européens, qui ont toujours les plus gros quotas et dominent toujours le marché. Nous sommes dans une situation où on investit des millions de DT dans un secteur où l’autorisation de concessionnaires est renouvelable chaque année et où les quotas sont distribués à la cuillère par une administration qui ne vous donne aucun papier et peut vous punir automatiquement si vous importez plus qu’elle ne vous en a autorisé verbalement. En définitive, l’ouverture du marché restera une très bonne chose et c’est le marché qui fera lui-même les arbitrages.

De temps en temps, on entend dire que Hafedh Zouari est entendu par la justice. Pourquoi ?

Car il ne paie pas des pots-de-vin et ne verse pas dans la corruption. On lui confectionne donc des dossiers. Une affaire comme celle du Toktok où tout a été fait sur ordre du chef du gouvernement Hammadi Jbali. Tout le monde s’en lavera par la suite les mains et Hafedh Zouari se retrouve en contravention des règles douanières. S’en suit une affaire en justice et une demande de levée de l’immunité parlementaire et tout le tintouin. Nous avons fini par payer les droits de douane et cela coûtera par la suite à l’entreprise 4 MDT qui sont toujours en stock. Nous sommes en train de monter une fondation du groupe Zouari, qui fera, entre autres activités sociétales et sociales, don de ces machines aux nécessiteux. Quelques autres «bonnes personnes» nous font par ailleurs toujours des misères, au titre de nos entreprises et non de façon individuelle, pour des problèmes fonciers qui existaient depuis plus de 20 ans et mon statut de député n’arrange pas les choses devant la justice. D’ailleurs, à chaque déclaration ou statut sur les réseaux sociaux, on voit d’abord les attaques et on voit venir les tracasseries judiciaires pour essayer de déterrer de petites affaires déjà réglées et closes et depuis des années.

Hafedh Zouari compte-t-il quitter Afek Tounes ?

En fait, mon désir est de ne plus faire de la politique.

Vous ne comptez donc pas candidater pour les législatives de 2019 ?

La question n’est pas encore tranchée. Je ne suis certes pas content de ce qui a été fait jusqu’à présent, car je pensais qu’on allait faire mieux. Après quatre années, mon sentiment est qu’on ne peut rien faire et j’ai quelque peu baissé les bras en matière de politique.

Quel regard portez-vous sur le parti Afek, où vous êtes depuis les élections de 2014 ?

Lorsque j’y suis entré, il y avait une bonne équipe de militants et une bonne ambiance et beaucoup d’activités. Après le dernier congrès, des choses ont changé, car la démocratie n’engendre pas que de bonnes personnes. Il y a eu une petite dispute à l’intérieur du parti. Cela s’est tassé un moment, puis réapparu à l’occasion de la sortie du parti du gouvernement, chose sur laquelle je n’étais personnellement pas d’accord, et encore réapparu à l’occasion du vote pour le gouvernement de Youssef Chahed et en faveur duquel j’ai voté, comme tous ceux d’Afek Tounes qui étaient présents, car on estimait tous qu’on ne pouvait pas voter contre le ministre de l’Intérieur, poste qui devait être pourvu. Ma position est que ceux qui veulent sortir Youssef Chahed n’avaient qu’à le faire par une motion de censure en bonne et due forme et s’il leur manquait une seule voix, je serai la 109ème.

Que pensez-vous de ce gouvernement ? En êtes-vous, en tant que député, content ?

Tout le monde parle actuellement du manque de médicaments, d’eau, d’électricité et autres. Les chiffres disent pourtant qu’il y a une reprise de la croissance. En enlevant ma casquette de député et en remettant celle de l’investisseur et de l’industriel, je constate qu’il y a du travail. Ceux qui disent le contraire sont des menteurs, sinon on serait tous morts de faim. Pour le Dinar, on n’a pas les moyens de le relever. Pour l’endettement, c’est comme chez le banquier, il vous donne un crédit pour bâtir et non pour autre chose et dicte pour cela ses conditions.

Je pense qu’on ne peut pas faire porter à l’actuel gouvernement et son chef plus qu’ils ne peuvent et plus qu’on ne doit. Personnellement, je pense que pour que les choses aillent bien, il nous faut trois choses : Une amnistie fiscale, une amnistie de change et la convertibilité du dinar. Et pour tout cela, il nous faut un homme décisif…

Comme qui ?

Comme Youssef Chahed

par -

Peyman Kargar, vice-président principal et président de la région Afrique, Moyen-Orient et Inde (AMI), A annoncé ce lundi 10 septembre 2018, lors de sa rencontre avec Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME, que le groupe Nissan compte produire des «Pick up» en Tunisie, à partir du mois de mars 2019, avec un volume d’investissement atteignant 33 millions dollars.

Kargar a précisé que ce programme avance à grands pas et qu’il comprendra deux phases, en partenariat avec le Groupe Mzabi. A noter que ce projet permettra de créer 500 postes d’emploi.

Créé il y a plus de 75 ans, le Groupe Mzabi a su s’illustrer au fil des décennies comme l’un des fleurons de l’économie nationale. Il est désormais l’un des plus importants acteurs économiques et investisseurs du pays et ce, dans de nombreux secteurs dont l’automobile.

par -

Selon des données rapportées mardi 4 septembre 2018 par le site d’information marocaine Yabiladi, le groupe PSA a décidé de doubler la capacité de son site de production de Kenitra et de la porter à 200 000 vh/an d’ici 2020.

L’usine de Kenitra produira dès 2019 des moteurs et des véhicules, et disposera d’une capacité initiale de production de 100 000 véhicules/an.

Elle s’appuiera sur le tissu de fournisseurs marocains permettant d’atteindre dès le démarrage un taux d’intégration locale de 60% et, à terme, de 80%.

D’après la même source, il s’agit d’une ambition qui atteste du dynamisme du Groupe PSA dans la région et en particulier au Maroc, où il met en place un dispositif complet couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur automobile.

par -

En visite officielle en Chine pour représenter la Tunisie au sommet de la coopération sino-africaine à Pékin, le chef du gouvernement tunisien prospecte à tour de bras. Il avait hier supervisé la signature d’une convention entre le groupe tunisien Tamarziste et le Chinois SAIC pour la 1ère usine automobile en Tunisie, puis les études pour un ensemble de grands projets d’infrastructure au Sud tunisien, il a aussi rencontré un grand nombre de grandes entreprises et de fonds d’investissements chinois. On le retrouvait ainsi autour de la table, avec un ensemble d’hommes d’affaires tunisiens, en discussion avec le fonds d’investissement «China Africa Developement Fund» plus connu sous le nom de Fonds CAD. C’est un fonds de capital-investissement chinois exclusivement financé par China Development Bank, la société spécialisée TIC «Inspur», le constructeur «China Cummunication Construction compagny» et le géant chinois de l’énergie et des énergies nouvelles «Power China International Group».

par -

« La Chine et l’Afrique, vers une communauté de destin partagé grâce à une coopération gagnant-gagnant », tel était le thème du Sommet du FCSA – Forum sur la coopération sino-africaine – qui s’est tenu à Pékin les 3 et 4 septembre 2018, en présence du Chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed.

Fruit du climat de confiance installé depuis plusieurs années entre Meninx Holding et le constructeur automobile Chinois SAIC, (8ème constructeur mondial), le succès remporté par la commercialisation des véhicules Morris Garage (MG) en Tunisie a encouragé les deux partenaires à développer leur collaboration à travers un nouvel accord en présence du Chef du Gouvernement, Youssef Chahed. Cet accord a été signé par Mehdi Tamarziste, Directeur Général Mennx et Lin, Directeur des opérations à l’international chez SAIC. L’objectif de ce  partenariat est de faire de la Tunisie la plateforme industrielle et commerciale Automobile de SAIC au niveau régional.

Concrétisation du partenariat

Une commission sino-tunisienne constituée pour le projet inclut des acteurs politiques et économiques des deux États et a pour mission d’étudier la faisabilité de ce projet en Tunisie. Le projet sera officiellement lancé lorsque ladite commission donnera son aval. Commentant la signature de cet accord, Mehdi Tamarziste, Directeur Général de Meninx Holding, a précisé que «ce partenariat public-privé permettra à la Tunisie de devenir un hub Automobile régional. L’intérêt que nous porte la Chine confirme que notre pays possède tous les atouts pour remporter un tel pari».

Meninx Holding est une société d’investissement qui gère un portefeuille d’investissements diversifiés. Elle investit sur le long terme à travers trois pôles d’activités : Meninx Bourse, dédiée aux participations en bourse de la holding ; Meninx Capital, qui investit dans les secteurs du retail, du digital et de l’éducation ; et MENINX Patrimoine, qui regroupe les investissements immobiliers de la holding.

A propos de SAIC

Shanghai Automotive Industry Corporation (SAIC) est l’un des plus importants constructeurs automobiles chinois. SAIC est le leader du marché automobile chinois, lui-même premier marché automobile mondial. Les activités principales de SAIC comprennent la R & D, la production et la commercialisation de véhicules destinés aux particuliers et aux professionnels ainsi que la vente de pièces de rechange.

par -

En marge de sa participation au Forum de la coopération Sino-africaine à Pékin, le Chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a supervisé la cérémonie de signature officielle d’un mémorandum d’accord concernant l’installation en Tunisie d’une unité de fabrication et d’exportation de véhicules automobiles chinois et qui sera la plus grande usine automobile chinoise en Tunisie. Cette unité, indique un communiqué de La Kasbah, sera la première en termes de production et d’exportation vers les marchés méditerranéens et africains. Le protocole d’accord a été signé par le directeur général chinois de SAIC, l’un des plus grands fabricants chinois, avec un chiffre d’affaires supérieur à 100 milliards de dollars. Le nouveau projet sera réalisé en partenariat avec le groupe tunisien Tamarziste dont le représentant, Mehdi Tamarziste, est sur la photo.

par -

L’UTICA a fait savoir ce lundi 3 septembre 2018 que plusieurs industriels opérant dans le secteur automobile ont été touchés par la grève observée par les agents et cadres de la CTN. Un navire chargé de marchandises est bloqué depuis samedi dernier et un deuxième est empêché d’entrer au port de Rades ce lundi 3 septembre 2018.

Le patronat a exprimé son étonnement quant à cette grève, laquelle a eu des répercussions néfastes sur les industriels qui n’ont pas pu honorer leurs engagements et fournir la marchandise comme le stipulent les contrats signés avec des parties étrangères.

L’UTICA a appelée les autorités concernées à intervenir en urgence afin de régler ce problème, libérer les navires et trouver des solutions aux revendications des grévistes.

par -

La société City Cars, concessionnaire de la marque sud-coréenne d’automobiles Kia, vient de publier ses états financiers intermédiaires pour le 1er semestre 2018. Il en ressort un total de produits d’exploitation de 69,482 MDT, en hausse de 2,309 MDT par rapport  aux 67,172 MDT de la même période de 2017. Le résultat d’exploitation de 62,633 MDT, notamment boosté par les 2,569 MDT de produits de placement, a permis à City Cars d’afficher un bénéfice de 7,447 MDT, en hausse aussi de plus de 5,541 MDT d’un semestre à l’autre. Un résultat qui confirme la bonne santé du concessionnaire, malgré la baisse moyenne de 20 % de la vente de véhicules pour tout le marché tunisien, fortement impacté par la hausse de l’impôt et la baisse du Dinar

par -

Italcar, concessionnaire en Tunisie des véhicules du groupe FCA et ses marques, Fiat, Fiat Professional, Alfa Romeo, Jeep, Lancia et Iveco, a confié à l’artiste et designer d’événements Dali Diva la ustomisation
d’une Fiat 500 sous le slogan « SimplementHappy ».

Pendant deux jours au showroom Italcar sur les Berges du Lac à Tunis, l’artiste a donné libre court à son imagination et a entièrement revêtu le véhicule d’une combinaison de couleurs et de graphiques selon sa
démarche artistique intitulée #SimplementHappy, autrement dit fondée sur la joie et la bonne humeur.

Selon le directeur général d’Italcar Kaïs Krima, “la vision artistique de Dali Diva a retenu notre attention dans le sens où elle correspond parfaitement à la philosophie de la Fiat 500 qui est un véhicule légendaire qui a, depuis toujours, été associé à l’allégresse et à l’optimisme, symboles de la Dolce Vita ».
Le modèle #SimplementHappy, customisé par l’artiste tunisien, sera exposé tout au long du mois de septembre 2018 au showroom du Lac.

« C’est une manière pour moi de toucher à l’intelligence émotionnelle de mon public et partager avec lui un concentré de mon univers en mêlant art, musique et événementiel » a souligné de son côté Dali Diva, qui s’est fait connaître entre autres à travers sa série d’événements intitulés #SimplementHappy et caractérisés par des installations réalisées en résine et fibre de verre telles que #Lalanguedanslesnuages ou encore #Lebisoutier ou #alguerythm.

La Fiat 500 fait régulièrement l’objet de nombreuses actions de personnalisations notamment en Italie, son pays d’origine. Elle est disponible dans le réseau du concessionnaire en Tunisie en plusieurs finitions et options de personnalisation.

A noter que la Fiat 500 a été lancée en 1957 et plus de six millions d’unités ont été vendues depuis cette date. Ces chiffres clés résument sa place dans l’imaginaire collectif ainsi que dans le monde de l’automobile. Elle n’a jamais cessé d’interpeller les générations de conducteurs qui se sont succédé. Elle est à la fois un emblème de la démocratisation de l’automobile et un produit qui a exercé un réel impact social. Ce n’est pas par hasard si une voiture de la série F de la 500, produite entre 1965 et 1972 – la version la plus appréciée jamais produite – a intégré les collections permanentes du MoMA, le célèbre musée d’art moderne de la ville de New York.

La voiture est commercialisée dans plus de 100 pays à travers le monde et 80 % des ventes sont réalisées hors d’Italie, ce qui en fait le modèle Fiat le plus mondialisé.

par -

Malgré la crise économique qui l’a frappée de plein fouet après la révolution, la Tunisie reste une destination de choix pour les investissements. Contrairement à ce que disent certains, elle continue d’attirer de nouveaux investisseurs. De nouvelles sociétés et des marques de renommée internationale s’installent et font des affaires. Cette fois-ci c’est l’industrie automobile qui devrait en profiter. Le groupe de défense turc Nurol Makina, qui auparavant a manifesté son intérêt pour la Tunisie, pour y installer une usine de montage de véhicules blindés, vient d’obtenir une concession de 8 hectares en banlieue de Bizerte.

Selon des informations rapportées par l’agence Ecofin qui cite la presse turque, l’armée et la police tunisienne sont déjà des clientes de Nurol Makina et disposent d’un parc de plusieurs dizaines de 4×4 blindés Edjer Yalcin. L’usine, dont la production sera essentiellement destinée à l’export, devrait employer au départ une cinquantaine de personnes avant d’atteindre à terme 500 emplois directs, a précise la même source.

Les dernières statistiques de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA) révèlent en effet que les investissements directs étrangers (IDE) en Tunisie ont enregistré une augmentation de 17,7% au premier semestre 2018 contre 23,3% en 2017 et une décroissance de 4,5% en 2016. Les flux des IDE ont atteint, fin juin 2018, 1,142 milliard de dinars contre 970,4 millions de dinars (MDT) au cours de la même période de 2017.

Les résultats du deuxième trimestre confirment aussi le rythme progressif des IDE en devises qui se sont élevés à 461,1 millions de dollars et de 380 millions d’euros. Le montant est composé d’investissements extérieurs à hauteur de 1,073 milliard de dinars et de 69,1 MDT en investissements de portefeuille. Au total, les IDE se sont inscrits sur une courbe ascendante réalisant une hausse de 16,8% par rapport à la même période durant l’année 2017.

L’inauguration, mercredi 25 juillet 2018, de l’unité industrielle de montage de pick-up Peugeot est un autre investissement non moins important accueilli par la Tunisie dans le secteur automobile. Elle sera installée dans la zone industrielle d’El Mghira (gouvernorat de Ben Arous). C’est la première du genre en Afrique du Nord, à l’initiative de la maison-mère pour un investissement de 32 MDT. Selon les premières estimations, ce projet générerait près de 400 emplois directs et indirects et vient répondre aux besoins des marchés local, interrégional et international.

FOCUS 🔍

La Banque de l’Habitat porte à la connaissance du public qu’un poste d’administrateur indépendant (Risques) est vacant. Afin de choisir un candidat à ce poste,...

Le meilleur des RS

Une enquête réalisée par le CJD auprès des PME (oct-nov 2018) et portant sur les performances de l’administration publique, a donné des résultats alarmants....

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Africanmanager était, samedi 8 décembre 2018, le 1er arrivé sur le site des JES et il n’y avait nul autre journaliste sur place et...

AFRIQUE

24 entreprises africaines en plein essor ont été choisies pour se joindre à la « DealRoom », pendant le forum Africa 2018 qui s'est...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le jeune milieu de terrain brésilien de Flamengo, Lucas Paqueta, qui doit rejoindre l'AC Milan en janvier, est arrivé dimanche en Italie pour passer...