Tags Posts tagged with "automobile"

automobile

par -

La Tunisie intensifie ses démarches pour redevenir une importante base d’investissement dans l’industrie, l’assemblage et l’installation de voitures. Après l’annonce de Peugeot sur la prochaine installation d’une usine pour le montage de la Pick-Up «404» et l’annonce de Bassam Loukil d’une prochaine unité de montage de la marque chinoise Foton à Kairouan, c’est une nouvelle marque qui se présente : la marque automobile ukrainienne société “Zaz”. Le journal londonien arabophone «Al Arab» rapporte en effet que «la Tunisie a signé un accord initial avec la société ukrainienne pour construire une usine à Bizerte sur une superficie d’environ 100 hectares, qui  fournira environ 8 000 emplois et produira environ 100 000 voitures par an». Et la même source de citer Magdi Zulfikar Ben Mahmoud, directeur exécutif de la société tunisienne “Saada” qui disait, lors d’une séance de travail tenue mercredi dernier au siège du gouvernorat de Bizerte pour étudier les procédures nécessaires à la construction de l’usine, que «les Ukrainiens sont très intéressés par l’investissement en Tunisie” en raison du potentiel d’investissement que l’Etat a fourni.

Sur Wikipédia, on découvre que ZAZ est une entreprise ukrainienne de construction automobile, fondée en 1956 dans la ville de Zaporijia (ukrainien) ou Zaporojie (russe), en Ukraine. ZAZ est l’acronyme de « Usine d’automobiles de Zaporojie». Fondée en 1908, l’usine fabriquait des véhicules agricoles avant de se lancer dans la production automobile, en 1960. Le premier modèle produit par ZAZ est une copie de Fiat 600, appelée ZAZ 965. La production débute le 22 novembre 1960. C’est une très petite voiture (3,33 m). Le moteur est un V4 de 746 cm3 refroidi par air, de 23 chevaux, vitesse maximum : 80 km/h ; il est placé à l’arrière.

par -

Selon les données rapportées ce mardi 12 septembre 2017 par Reuters, Bosch, premier équipementier automobile au monde, a déclaré prévoir des ventes annuelles de l‘ordre de deux milliards d‘euros dès 2019 pour ses systèmes d‘aide à la conduite, grâce à une croissance supérieure à celle du marché, attendue à 25% par an.

Les systèmes d‘aide à la conduite permettent notamment le freinage automatique, le maintien du véhicule dans les lignes de circulation et le déclenchement d‘une alarme en cas de danger. Ils ouvrent la voie à la conception de véhicules totalement autonomes.

Bosch, également fabricant d‘appareils ménagers et de produits industriels, prévoit une croissance de son activité automobile dans son ensemble de 7% à 47 milliards d‘euros cette année.

D’après la même source, le groupe allemand mise pour cela sur la transition vers les véhicules électriques, notamment en Chine où il dispose déjà d‘une importante part de marché. Bosch fournit également à Deutsche Post DHL, la poste allemande, le système de transmission de ses “Streetscooters” destinés à la livraison de colis en ville.

par -

Comme à chaque année son rituel, le programme MRQP® nous a habitués à rendre, à chaque rentrée, ses conclusions suites aux études réalisées les premiers semestres. Après le secteur de l’agroalimentaire et celui de l’hygiène en Tunisie ; la session 2017 du programme MRQP® s’est consacrée au secteur de l’automobile. Maghreb Corporate en charge de la coordination des travaux nous en dit plus.

Les programmes d’études, réalisés sous l’appellation MRQP ̶̶̶̶ référentiel porté par l’association Suisse MRQP et abréviation des termes « Meilleurs Rapports Qualité Prix » ̶̶̶̶ visent à révéler les produits ou services aux meilleurs rapports qualité prix.

Cette opération d’information, sans but publicitaire, définit sur plus de 200 voitures et 32 marques commercialisées en Tunisie en 2017, une sélection de véhicules MRQP®, toutes catégories confondues (berline, citadine, compacte, coupée, monospace, pick-up, SUV, utilitaire). Il s’agit de 20 modèles de voitures, faisant partie des meilleurs rapports qualité prix en Tunisie, selon l’approche MRQP®.

Il ressort de la 3ème session MRQP® en Tunisie, réalisée sur le secteur automobile, la sélection MRQP® suivante (classées par ordre alphabétique) :

AUDI A4,, CITROEN C-Elysée, CITROEN C3, DS 5, FIAT Fiorino, FORD Fusion, FORD Focus, GREAT WALL M4, HAVAL H6, HYUNDAI Santa Fe, JAGUAR XE, Mazda 2 Sedan, MG GT, MITSUBISHI L200, PEUGEOT 301, RENAULT Kadjar, RENAULT Symbol, SKODA Fabia et VOLKSWAGEN Passat.

Les informations MRQP® sont données à titre informatif et non commerciales. Cette liste, non-exhaustive, présente un constat de conformité à un moment donné. Un constat dont la généralisation dans le temps est sujet à réévaluation.

Les meilleurs rapports qualité prix au cœur de toutes les attentions.

La maximisation de la qualité et la minimisation du prix, s’inscrivent dans une quête commune, d’optimisation du rapport qualité prix, pour les consommateurs, les producteurs et les distributeurs. De récents travaux démontrent que 85% des consommateurs, font de l’optimisation du rapport qualité prix, leur premier critère d’achat. Aujourd’hui, le rapport qualité prix est le principal argument dans le processus d’achat.

par -

Ford va produire en édition limitée une version exclusive de sa Ford GT. Appelée GT ’67 Heritage Edition, cette déclinaison inédite de la Ford GT rend hommage à la « GT40 Mark IV », la mythique voiture de course au volant de laquelle les deux pilotes américains, Dan Gurney et A.J. Foyt, s’étaient illustrés en remportant en 1967 une victoire historique aux 24 heures du Mans.

” Pour concevoir ce digne successeur de la ’66 Heritage Edition, nous nous sommes logiquement tournés vers la victoire historique réalisée aux 24 heures du Mans par le tandem Dan Gurney et A.J. Foyt “, explique Dave Pericak, directeur de Ford Performance Monde. ” La Ford GT ’67 Heritage Edition rend hommage à cette victoire, avec un point de vue moderne sur l’un des véhicules les plus importants dans l’histoire en course de Ford  “.

La Ford GT ’67 Heritage Edition arbore un extérieur couleur « race red » scintillant, traversé par les célèbres bandes blanches. On retrouve le chiffre « 1 » cerclé de blanc sur le capot et sur les portières. Les jantes de 20 pouces en aluminium forgé sont recouvertes d’un vernis argenté inédit et abritent des étriers de frein en rouge. Les rétroviseurs, quant à eux, sont argentés.

Par ailleurs, l’intérieur se pare de nouvelles garnitures en cuir qui recouvrent également des sièges sportifs en fibre de carbone. Des surpiqures en fil rouge entourent le volant et les sièges, tandis que la sangle de la ceinture de sécurité se couvre à son tour de rouge.

Les palettes de vitesses au volant s’anodisent en gris, à l’heure où le tableau de bord reçoit des appliques en acier inoxydable de couleur foncée et satinée.

Au registre des particularités de la Ford GT ’67 Heritage Edition on retrouve, face au passager, une magnifique plaque d’identification sérielle frappée d’un numéro unique pour chaque exemplaire. Les seuils des portières sont ornés de fibre de carbone mat, ainsi que les contours des sorties d’air et ceux de la console centrale.

« La première voiture Heritage Edition a été un énorme succès honorant notre histoire avec une interprétation moderne de notre victoire au Mans » a déclaré Garen Nicoghosian “, responsable du design extérieur de la GT ’67 Heritage Edition. « Continuer avec une Ford GT basée sur la GT40 Mark IV victorieuse était simplement quelque chose que nous devions faire »

Il est à noter que cette édition ne sera produite qu’à une très faible quantité. Cependant, si vous désirez commander une Ford GT ’67 Heritage Edition ou utiliser l’outil de configuration pour la visionner sous différents angles, il vous suffit de vous rendre sur le lien suivant : www.FordGT.com.

par -

Hyundai Motor a annoncé jeudi son intention de lancer une voiture électrique dotée d’une longue autonomie de 500 km après 2021, cherchant ainsi à rassurer les investisseurs qui s’inquiètent d’un éventuel retard du constructeur sud-coréen dans la course aux véhicules écologiques, relate Reuters.

Le constructeur et sa filiale Kia Motors, qui forment ensemble le cinquième groupe automobile mondial en termes de ventes, ont également annoncé prévoir la sortie de 31 modèles respectueux de l’environnement d’ici 2020, dont huit électriques et deux à pile à combustible.

Dans sa précédente annonce, en 2014, seuls deux modèles électriques sur 22 étaient prévus.

Les voitures électriques telles que celles conçues par Tesla sont en train de prendre le pas sur les modèles à pile à combustible soutenus notamment par Hyundai et Toyota Motor.

Ce n’est que l’an dernier que Hyundai a lancé en masse sa première voiture 100% électrique, baptisée IONIQ, mais ce modèle dispose d’une autonomie bien plus faible que ceux proposés par Tesla et GM.

Le constructeur sud-coréen a dit qu’il présenterait une version électrique de son petit SUV Kona dotée d’une autonomie de 390 km au premier semestre 2018.

Il a également confirmé une information de Reuters selon laquelle il développe sa première plate-forme dédiée aux véhicules électriques, ce qui lui permettra de produire plusieurs modèles avec une autonomie plus importante.

par -

L’Union européenne (UE) n’a pas l’intention de fixer des quotas de voitures électriques au moment où le secteur automobile cherche à se remettre du scandale lié aux émissions polluantes des moteurs diesel de Volkswagen, a déclaré lundi une porte-parole de l’exécutif européen à l’agence Reuters.

“D’une manière générale, la Commission étudie les moyens de promouvoir l’utilisation d’énergie et de transports à faible teneur en carbone, mais aucun d’entre eux ne comprend des quotas pour les voitures électriques”, a-t-elle déclaré.

“Nous ne faisons pas de discrimination entre les différentes technologies”.

La Commission européenne s’exprimait en réaction à un article du journal allemand Handelsblatt selon lequel Bruxelles souhaite accélérer l’abandon des moteurs à combustion en fixant un quota pour les véhicules à faibles émissions, notamment les voitures électriques, à partir de 2025.

par -

La Société algérienne de fabrication de véhicules Mercedes Benz (SAFAV-MB) relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), implantée à Ain Bouchekif (Tiaret), applique un montage à cent pour cent depuis avril dernier des véhicules “Class G”, rapporte APS.

Le taux de montage de véhicules 4×4 “Class G” a atteint 100 % dans cette société depuis la mise en service de 21 stations de production en avril dernier.

Le même taux est attendu en fin d’année courante pour les véhicules “Sprinter” avec la mise en service de dix stations de production.

La stratégie générale de SAFAV-MB est concentrée sur deux types d’intégration dont l’intégration stratégique comprenant les pièces essentielles fabriquées localement dans le cadre du partenariat avec de grandes sociétés qui assurent le transfert de technologie avec l’autorisation du groupe de construction automobile “Daimler”.

Toujours selon APS, ce genre d’intégration sera entamé fin 2019 avec la coopération de la Société algérienne de fabrication de moteurs de marques allemandes (SAFMMA) et progressivement avec les branches de la Société nationale de véhicules industriels (SNVI), partenaire de SAFAV-MB.

L’intégration concernant les pièces et d’accessoires verra la signature d’accords de partenariat avec de petites et moyennes entreprises (PME), détaille encore la même source.

par -

Un procès-verbal rédigé en novembre dernier révèle que le constructeur automobile Renault «a utilisé une stratégie ayant pour objectif de fausser les résultats des tests antipollution», rapporte Libération.

Pour rappel, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire le 12 janvier dernier.

C’est un document qui ne joue pas en faveur de Renault. Un procès-verbal rédigé en novembre 2016 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), affirme que le constructeur automobile «a trompé les consommateurs sur les contrôles effectués et notamment le contrôle réglementaire de l’homologation sur les émissions de polluants», révèle Libération mardi soir. Suite à ces révélations, l’action Renault perd 2,7% à la Bourse de Paris.

C’est ce rapport qui a conduit, notamment, à l’ouverture d’une information judiciaire, en janvier dernier. Le gendarme de Bercy, qui revendique plusieurs semaines d’enquête, est catégorique. «La société a utilisé une stratégie ayant pour objectif de fausser les résultats des tests antipollution», assène le document, toujours selon le quotidien.

par -

Le marché automobile marocain poursuit son trend haussier en janvier, avec quelque 13.782 immatriculations enregistrées soit une progression de 21,87% par rapport à la même période un an auparavant.

Selon le site Telquel.ma, après une année 2016 marquée par un record historique en termes de ventes, le marché automobile marocain poursuit cette tendance haussière en début 2017, réalisant une croissance à deux chiffres au cours du mois de janvier, avec une percée particulière du segment luxe.

Les statistiques du marché de l’automobile neuve font état de quelque 13.782 immatriculations enregistrées durant le mois de janvier, en progression de 21,87% par rapport à la même période un an auparavant.

Le segment des voitures particulières affiche un volume de 12.780 unités écoulées (+21,18%), contre 1.002 unités pour les véhicules utilitaires légers (+31,32%), a précisé la même source.

par -

Ford Moyen–Orient et Afrique annonce la nomination de Hajar Dinar au poste de Directrice des Communications de la région Afrique du Nord et Egypte.

Basée à Casablanca, Hajar Dinar assurera le pilotage des activités en communication, relations publiques, presse et digitales événementiel et RSE de Ford pour le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte.

Agée de 36 ans, Hajar Dinar possède un très riche parcours professionnel qui témoigne de son expertise unique dans ce domaine.

Avant de rejoindre Ford, Hajar Dinar a exercé des fonctions clés au sein du Groupe Renault Maroc, principalement dans les affaires publiques, la communication et la Responsabilité Sociale de l`Entreprise. Auparavant, elle a été chargée de mission Développement Durable auprès de Vivendi à Paris, avant de rejoindre CDG Développement au Maroc pour prendre en charge la communication institutionnelle de la holding.

Hajar Dinar est titulaire de deux Masters en Management du Développement Durable et Communication des Organisations des universités de Troyes et Cergy Pontoise.

par -

Le Velar est dévoilé avec un ensemble de technologies mis au service du conducteur, qui sont toutes reliées entre elles pour constituer un véritable serviteur technologique.

Au coeur se trouve un système d’infotainment avant-gardiste et complètement nouveau, dénommé Touch Pro Duo.

Surnommé Blade (lame) par les ingénieurs à cause de son profil élancé et de ses surfaces nettes, l’innovation rend l’expérience technologique à l’intérieur de la voiture plus intuitive, plus rapide et plus agréable, ce qui permet de faire de chaque déplacement un moment de plaisir.

Le quatrième membre de la famille Range Rover a fait l’objet d’une présentation spectaculaire devant un public averti, au Design Museum de Londres, qui a également accueilli une exposition de photos consacrées au Range Rover Velar, signées du célèbre photographe Gary Bryan. Les images sont exposées sur le compte Instagram de la marque : @landrover.

Le Velar est le premier véhicule qui ait été dévoilé et exposé au sein du Design Museum, qui a ouvert ses portes au public en novembre 2016 après avoir quitté son site d’origine de Shad Thames.

Le nouveau modèle était présenté simultanément, pour une soirée seulement, au sein une exposition temporaire dans Kensington High Street, à Londres, à côté des Range Rover Evoque, Range Rover Sport et Range Rover…

par -

Un accord sur le rachat par le groupe automobile français de la filiale Opel-Vauxhall du constructeur américain, valorisée à 2,2 milliards d’euros, selon Reuters.

L’opération, dont la clôture est attendue au quatrième trimestre de l’année, porte d’abord sur les activités de conception et de production automobile de GM en Europe, valorisées à 1,3 milliard d’euros.

Ce montant sera financé par PSA en cash, pour 670 millions d’euros, et par l’émission de bons de souscription d’actions (BSA) auprès de GM, pour 650 millions.

PSA va également reprendre une partie des activités de financement automobile de GM Financial en Europe, valorisées en tout à 0,9 milliard d’euros, conjointement avec la banque BNP Paribas avec qui il va créer pour l’occasion une co-entreprise à parité.Depuis que leur existence a été révélée le 14 février, les discussions entre PSA et GM se sont poursuivies sans relâche.

par -

Selon les chiffres publiés jeudi par l’Association des constructeurs européens d’automobiles, le marché automobile européen a très bien entamé l’année 2017 avec un bond de 10,1% des ventes de voitures.

 Cette hausse a porté les ventes à 1.203.958 unités dans l’ensemble des pays de l’Union européenne et de l’Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse).Dans la seule Union européenne, la croissance de 10,2% des ventes le mois dernier est la plus forte enregistrée pour un mois de janvier depuis 2008

En 2016, le marché automobile européen a progressé de 6,5% et atteint son plus haut niveau depuis neuf ans mais les constructeurs s’attendent à un net ralentissement cette année avec une croissance de 1% seulement, précise l’ACEA.

par -
Le groupe PSA apportera les deux tiers de l’investissement initial de 100 millions d’euros prévu en Inde dans le cadre de deux accords de coentreprise signés avec le conglomérat CK Birla, selon « Reuters ».
Une première coentreprise, détenue majoritairement par PSA, sera formée avec HMFCL, société du groupe CK Birla, et s’occupera de l’assemblage et de la distribution des voitures du groupe français en Inde d’ici 2020.
Une deuxième, cette fois à parité avec une autre société de CK Birla, Avtec, fabriquera des moteurs.
Toujours selon Reuters, ce projet devrait permettre de créer environ 1500 emplois dans l’Etat de Tamil Nadu, le plus au sud de l’Inde.

par -
La compagnie Ford a décidé en 2017 de relooker sa très populaire Mustang, avec un restylage qui a notamment touché l’avant de la sportive américaine, laquelle bénéficie d’une nouvelle identité visuelle grâce à des optiques retouchées et des entrées d’air revisitées, rapporte le site « zone numérique ».
La nouvelle Ford Mustang se pare d’un bloc EcoBoost 2.3L et d’un V8 5.0L en fonction de la version choisie.Pour l’occasion, Ford a décidé de mettre au placard la déclinaison V6 3.7L.
Elle est équipée d’un large écran de 12″ en guise de combiné d’instrumentation. Sur la planche de bord, on retrouve un écran tactile qui permet de son côté d’accéder notamment à tous les services SYNC Connect.
A l’instar de la version Coupé, cette Ford Mustang découvrable profitera des nouvelles livrées ajoutées au catalogue du modèle, à savoir Royal Crimson, Kona Blue et Orange Fury, a précisé la même source.

par -

Les Sea Bubbles, des voitures électriques volantes, seront mises en service en mars prochain sur la Seine, à Paris, rapporte le site « ouest-france.fr ».

Les premiers véhicules Sea Bubble seront testés dans la capitale à partir de février 2017. Ils seront mis en service pour le grand public à compter du mois de mars.

Équipé de deux moteurs électriques, ces véhicules s’élèvent au-dessus des flots grâce à ses deux foils, des lames immergées pareilles à celles qui équipent certains navires du Vendée Globe. Sa vitesse de pointe est de 18 km/h, a ajouté la même source.

par -

Le géant Ford a annoncé qu’il ne construira pas de nouvelle usine au Mexique, contrairement à ce qu’il avait annoncé en avril 2016, nous apprend « RFI ».

Cette nouvelle survient au moment où Donald Trump s’en prend maintenant à General Motors, qui fabrique, entre autres, sa nouvelle Chevrolet Cruze au Mexique.

A noter que cette usine, qui représentait un investissement de 1,6 milliard, promettait de créer 2 800 emplois, localement. À la place, Ford s’engage à investir 700 millions de dollars au Michigan, afin de bonifier ses installations actuelles, dans le but de procéder à la fabrication de véhicules électriques et autonomes. Aux États-Unis, c’est ainsi 700 emplois qui seront créés.

par -

TransVet, concessionnaire officiel de la marque automobile BAIC en Tunisie et Vivo Energy Tunisie, la société qui distribue et commercialise les produits Shell, ont organisé mardi 27 décembre 2016 une cérémonie pour annoncer la signature d’une convention de partenariat entre les deux parties et l’inauguration officielle du premier showroom de la marque automobile chinoise.

Cette convention a été signée pour cinq ans, incluant des tarifs privilégiés pour les lubrifiants Shell et une participation de Vivo Energy Tunisie à l’investissement relatif à l’équipement de l’atelier de service d’entretien TransVet.

Elle prévoit aussi une coordination pour la communication et le marketing, et s’accompagne d’un support en formation des équipes SAV de BAIC et ce, à travers l’académie de formation sur les lubrifiants Shell.

Baic Showroom

A cette occasion, Jamel Mokadem, directeur général de la société TransVet, concessionnaire officiel de BAIC en Tunisie, s’est dit très fier de conclure un partenariat stratégique avec le groupe Shell et a également exprimé sa joie pour l’inauguration officielle du premier showroom BAIC, qui se situe à l’avenue Kheireddine Pacha, à Tunis. Il occupe 450 m², exposant ainsi les SUV Kenbo S2 et Kenbo S3 ainsi que la nouvelle Kenbo S6, qui signera son arrivée en Tunisie au cours de l’année 2017.

A noter que le service-après-vente des véhicules BAIC sera assuré sur un site de 3000m² situé à Mégrine, selon les normes mises en place par le constructeur.

On rappelle que la marque chinoise BAIC a récemment exposé, lors d’une conférence de presse tenue à Soukra, ses trois modèles pour répondre aux attentes spécifiques du consommateur tunisien. Il s’agit de deux SUV, la Kenbo S2 et la Kenbo S3, et très prochainement la Kenbo S6.

Les véhicules BAIC seront proposés dans leur version la plus complète et la plus compétitive du segment et bénéficieront d’une garantie de 4 ans (ou 100.000 km), ce qui constitue un gage de confiance à même de rassurer les clients.

On note également que le groupe chinois a produit 2.401.000 véhicules en 2014, a réalisé 46.09 milliards de dollars de chiffre d’affaires, se classant à la 5e place des constructeurs automobiles chinois. Quant à ses usines de production, elles sont réparties sur toute la Chine et emploient plus de 130 000 personnes.

Une réunion à eu lieu lundi 26 décembre 2016, entre le ministre du commerce et de l’industrie, Zied Laadhari, et la chambre syndicale des concessionnaires (CSC).
Au menu, le refus du ministère du Commerce d’appliquer un accord trouvé avec les concessionnaires en septembre dernier pour la redistribution d’un peu plus de 2300 voitures non importées dans le cadre du contingent 2016, entre 9 autres concessionnaires ayant déjà écoulé leur stock (voir notre article).
Selon Mehdi Mahjoub, porte parole de la CSC qui intervenait lundi sur une chaîne TV à l’issue de cette réunion, un compromis aurait été trouvé avec le ministère pour débloquer la situation d’au moins trois concessionnaires qui auraient déjà commandé leurs parts des voitures redistribuées et dont les bateaux transportant les véhicules importées auraient été  refoulés ou bloqués.
Le problème reste cependant entier, dans le sens où le ministre pourrait décider d’imputer les importations des 3 concessionnaires sur le quota de 2017 qui n’est pas encore fixé.
Les 6 autres concessionnaires attendront donc, non pas la décision du ministre du commerce, mais du chef du gouvernement. On ne sait pas si c’est de sa propre décision ou sur demande de la Primature, mais Zied Laadhari, se serait dessaisi du dossier et aurait jeté la balle dans le camp de Youssef Chahed auquel la CSC aurait déjà envoyé un courrier d’explication.

par -

«A l’occasion du lancement en Tunisie de la nouvelle marque automobile chinoise Baic, Jamel Mokadem, Directeur Général de la société Trans-Vet, concessionnaire officiel de BAIC Y X, tient, ce jeudi 22 décembre 2016, une conférence de presse pour présenter les modèles de la marque». C’est ce que dit l’invitation pour cet évènement, qui officialise en fait l’entrée du groupe Doghri dans le domaine de la concession de voitures.

Jamel Mokadem, qui était à la tête de «Tunisie Portes» et qui est actuellement l’un des leader du montage des motocycles en Tunisie, est partenaire avec le groupe Doghri. Ce dernier a en effet, pour un investissement de 4,5 MDT, monté la société «Motors Holding » où Mokadem est actionnaire à hauteur de 40%. Cette holding, présidée par le patriarche Houcine Doghri et dirigée par son fils Mehdi, avait auparavant racheté les société « Tran-Vet », qui est le concessionnaire de la nouvelle marque automobile Baic Y X et dirigée par Mokadem. Mais aussi les sociétés ITC (Industrie Tunisienne des Camions) et Tunicam.

Baic sera ainsi le 3ème concessionnaire chinois en Tunisie.  Beijing Automotive (BAIC) est un constructeur automobile chinois qui fabrique des camions et des voitures sous son nom et via des coentreprises avec Hyundai et Mercedes-Benz. C’est le cinquième constructeur automobile chinois, avec une production de 2,410 millions de véhicules en 2014. Il est numéro un pour les camions légers, et numéro quatre pour les poids lourds. BAIC avait aussi remporté le prix de la voiture de l’année 2014-2015 au Car Award Group, une organisation d’éditeurs automobiles venant des médias les plus prestigieux.

Le meilleur des RS

Dans ce Post, le statisticien Hassen Zargouni a imaginé une discussion entre deux responsables du ministère des Finances, à propos des mesures à prendre...

INTERVIEW

Nejib Snoussi, directeur général de l'Habitat au ministère de l'Équipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, a accordé à Africanmanager une interview exclusive...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT