Tags Posts tagged with "Al Qaïda"

Al Qaïda

par -
0

Plus d’un demi-milliard de dollars, c’est, selon les enquêteurs du Bureau of Investigative Journalism (BIJ), une ONG basée à Londres spécialisée dans la réalisation d’enquêtes journalistiques, le montant d’une facture très salée dont se serait acquitté le Pentagone entre 2006 et 2011. Il n’est ici question ni d’armes, ni de soldats, ni de véhicules, mais simplement de propagande, rapporte ce mardi « le Nouvel Observateur ».

D’après la même source, la sulfureuse agence de communication et de relations publiques Bell Pottinger, connue pour travailler avec toutes sortes de régimes (Syrie, Biélorussie, Sri Lanka…), aurait signé en pleine guerre d’Irak (2003-2011) un contrat ultra-lucratif avec Washington – 120 millions de dollars par an – afin de produire les contenus de ce programme « top secret ». Un ancien salarié de l’entreprise, le vidéaste Martin Wells, a révélé au Bureau of Investigative Journalism les dessous de cette campagne, qui ont été publiés dimanche par « The Daily Beast » et le « Sunday Times » et relayés par France 24.

La société Bell Pottinger, qui a employé jusqu’à 300 personnes e, Irak, des Britanniques et des Irakiens, aurait également eu pour mission de fabriquer de fausses vidéos de propagande portant la signature de l’organisation Al-Qaida. Objectif : piéger les personnes qui les visionnaient ensuite sur internet.

par -
0
Le groupe islamiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a averti ce mardi

Le porte-parole de l’armée nationale libyenne, Ahmed Al-Mismari, a affirmé que le groupe terroriste Al Qaïda avait enlevé les trois étrangers qui étaient dans un avion en provenance de Tripoli vers Ghat. A leur arrivée, ils ont été capturés par le groupe en question, rapporte le site « africanews ».

On rappelle qu’on n’a pas de nouvelles des deux Italiens et du Canadien récemment enlevés en Libye. Des hommes armés et non identifiés seraient à l’origine du rapt.

par -
0

Sept membres présumés d’Al-Qaïda ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi dans une attaque de drone, probablement américain, contre une habitation de la province de Marib, à l’est de Sanaa, a annoncé le site « bfmtv » .

D’après la source en question, les attaques contre les jihadistes d’Al-Qaïda n’ont pas cessé au Yémen en dépit de la guerre qui oppose les troupes du gouvernement aux rebelles chiites Houthis, alliés aux partisans de l’ancien président Ali Abdallah Saleh. La dernière a coûté la vie à trois membres présumés du groupe le 30 août dernier dans le sud du Yémen. Une semaine avant, sept autres membres présumés d’Al-Qaïda avaient péri dans deux attaques de drone.

 

par -
0
L'organisation terroriste Katibat Okba Ibnou Nafaâ a menacé

Le groupe terroriste lié à Al-Qaïda, Okba Ibn Nafaâ a revendiqué l’attaque terroriste perpétrée, hier lundi, à jbel Sammema dans le gouvernorat de Kasserine et faisant un bilan de trois morts parmi les agents de l’Armée Nationale.

Dans un message publié sur Twitter, l’organisation terroriste a indiqué que des affrontements ont eu lieu lundi entre les unités militaires et les terroristes avant que ces derniers ne se retirent.

par -
0

Le chef d’Al Qaïda, Ayman Al Zaouahiri, a appelé ses combattants à enlever des Occidentaux pour les échanger contre des djihadistes emprisonnés.
Dans un enregistrement audio mis en ligne dimanche 24 Juillet 2016, par le centre américain de surveillance des sites djihadistes, SITE, il a souligné que ces enlèvements vont se poursuivre jusqu’à la libération de tous les musulmans incarcérés dans les prisons des croisés et apostats.

par -
0

Le dossier syrien, déjà très complexe, a pris un nouveau tournant avec l’implication des Russes, allié du régime Alaouite qui a réprimée brutalement le soulèvement populaire déclenché en 2011.

 Bachar Al Assad, soutenu par les Russes, a déjà perdu les deux-tiers du territoire dans les combats contre des groupes rebelles rivaux dans un pays morcelé et en ruine.

Le Président américain Barack Obama qui soutient les groupes opposés à Al Assad, s’est coalisé avec la Russie dans le dossier syrien sous la condition qu’il admette la nécessité de changement de régime en place. Mais Moscou ne veut rien entendre et considère le régime Assad comme un rempart face à l’EI.

Depuis le début de ses opérations militaires en Syrie, la Russie a visé l’EI et le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, et ses alliés rebelles islamistes, selon des sources syriennes et l’OSDH, mais aussi elle a, dans une moindre mesure, visé les insurgés dits modérés, soutenus par les États-Unis contre Al Assad.

Les avions de combat russes ont bombardé hier des cibles du groupe djihadiste État islamique (EI) au quatrième jour de leur intervention en Syrie. Selon le ministère de la Défense russe, une série de frappes ces dernières 24 heures ont détruit un poste de commandement et un bunker de l’EI près de la ville de Raqa, la « capitale » de l’organisation extrémiste située dans le nord-est du pays en guerre.

De son côté, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a fait état de frappes russes avant l’aube contre des positions de l’EI aux environs de Raqa.

Mais L’ONG soutient toutefois que le groupe n’a pas de présence à Idlib et Barack Obama, François Hollande, Tayyip Erdogan et les Occidentaux ont continué à dénoncer la stratégie de Moscou visant à défendre le régime de Bachar al-Assad en dirigeant ses frappes contre les opposant au régime de en place.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE