Tags Posts tagged with "imams"

imams

par -

Le Conseil syndical national des imams a annoncé, ce jeudi 05 janvier, que plus de 1000 mosquées situées dans les différentes régions sont actuellement sans imam et prédicateur.

Il a, dans ce contexte, appelé à la nomination d’un ministre des Affaires religieuses et à accorder à ce dossier l’importance qu’elle mérite.

par -

Une brigade sécuritaire du district de sûreté de Ben Arous a arrêté dans la soirée du mardi 6 septembre 2016 deux imams à la mosquée de Mourouj 2 et de la région d’Ezzahra en plus de 5 autres suspects, rapporte Mosaïque Fm, citant une source sécuritaire.

Le groupe est accusé d’avoir des liens avec le terrorisme. Un ordinateur et des documents contenant des incitations à tuer les agents de sécurité et les soldats de l’armée ont été saisis.

par -
Le secrétaire général du syndicat des cadres des mosquées

Le secrétaire général du syndicat des Imams, Fadhel Achour, a appelé lors de son passage dimanche 14 août 2016, sur les ondes d’Express Fm, Dar al-Ifta à l’émission d’une Fatwa autorisant les Tunisiens à boycotter cette année le sacrifice du mouton de l’Aïd si les rumeurs portant sur la présence d’une maladie touchant les moutons, à savoir la peste des petits ruminants, se confirment.

Il est à rappeler à ce propos que la maladie de la peste a été récemment découverte chez 37 moutons alors que 50 autres ont péri dans la région d’Om Hachem de la Délégation de Beni Khalled à Nabeul.

par -

Le journal Al Akhbar, dans son édition de ce mardi 7 juin, rapporte une drôle d’histoire : Les services de police de Fqih Bensalah ont mis la main hier lundi sur deux imams accusés d’avoir falsifié leurs attestations de réussite au baccalauréat.

C’est quand, munis de ces documents, ils ont essayé de soumettre leur dossier d’inscription à une université de la région que le pot aux roses a été découvert. Ces dossiers contenaient deux attestations de réussite au bac délivrées en Mauritanie, de faux documents en fait. Etant donné que la législation marocaine en la matière exige une équivalence auprès du ministère de l’Education nationale, alors les responsables de l’université, comme il est d’usage, ont pris contact avec l’administration des supposés établissements mauritaniens qui auraient délivré les attestations de réussite. Et là la supercherie a été découverte. Il se trouve que les deux prétendus « bacheliers » n’ont jamais fréquenté ces établissements mauritaniens.

Les deux imams ont été placés en garde à vue. Ils n’ont pas mis beaucoup de temps à avouer avoir acheté les faux baccalauréats en Mauritanie, entre 500 et 1.500 dirhams, précise le journal.

Les accusés sont convoqués aujourd’hui au tribunal de première instance de Fqih Bensalah.

par -
Un bon nombre d’imams et des associations religieuses

Un bon nombre d’imams et des associations religieuses, proches de la mouvance de l’Islam politique ont protesté, ce mardi 8 juillet, devant l’ANC contre la loi 88 de l’année 1988 régissant les mosquées.

« Cette loi établie avant la révolution ne peut être appliquée, une proposition a été soumise à l’ANC et nous condamnons par ailleurs les dépassements sécuritaires dont sont victimes certains imams pour des affaires futiles sans aucune preuve concrète », a précisé à Mosaïque Fm, l’imam Lakhmi Ridha Jaouedi.

« Nous condamnons le terrorisme mais tous les imams ne sont pas des terroristes et toute personne ayant une barbe n’est pas un terroriste, nous souhaitons que l’imam retrouve sa dignité », a-t-il ajouté.

par -
Au cours de sa rencontre avec les Imams et Prédicateurs

Au cours de sa rencontre avec les Imams et Prédicateurs, le chef du gouvernement de transition Mehdi Jomaa a annoncé qu’un nouvel Institut supérieur dédié à la formation des Imams et des Prédicateurs sera bientôt créé à Kairouan.

Il a précisé que cet Institut formera les Imams et Prédicateurs , selon les principes de la modération et la pensée médiane qui caractérisent l’école Zeitounienne

par -
289 Imams et préposés au mosquées ont été limogés au cours du dernier trimestre de 2013

289 Imams et préposés au mosquées ont été limogés au cours du dernier trimestre de 2013, a affirmé à l’Agence TAP le directeur général du département Abdessattar Badr. Il a ajouté que les Imams sont choisis par une commission spécialisée sur la base des critères de formation scientifique et théologique et des considérations morales , et révoqués pour transgression des règles des mosquées et l’utilisation des prêches pour défendre des convictions personnelles et partisanes outre les absences répétées et le non -respect des horaires des cinq prières.

Des sources du ministère des Affaires Religieuses ont indiqué qu’entre 70 et 150 mosquées sont sous contrôle salafiste , et que le département n’a aucun pouvoir sur le discours propagé et n’est pas informé sur ce qui se passe dans ces mosquées .

Des sources sécuritaires et des observateurs ont révélé que plusieurs mosquées servaient de caches d’armes et de plate-forme aux associations qui appellent à la violence et au terrorisme et de base de recrutement au djihad en Syrie au Nord Mali .

par -
Un grand nombre d'Imams s'est rassemblé

Un grand nombre d’Imams s’est rassemblé ,mercredi matin , devant l’ANC pour protester contre article 6 qui porte sur la liberté de conscience, l’article 45 se rapportant à la parité , et l’article 73 , sur les conditions de candidatures du Président de la République .

Il est à rappeler que la séance plénière du samedi 11 janvier 2014 a voté lors de la séance du soir sur la base d’un amendement consensuel issu de la commission du consensus et relatif à la question des conditions d’éligibilité pour la présidence de la république, contenues au sein de l’article 73 du chapitre du pouvoir exécutif.

Le vote n’a pas abouti , car résultat était de 81 voix pour, 25 abstentions et 70 voix contre . Et les députés devraient revenir pour voter de nouveau l’article en question , mais les différends entre les députés ont porté sur l’âge limite du Président de la République et non sur sa religion .

Les Imams, rassemblés mercredi, ont procédé à la distribution d’une Fatwa à l’ANC stipulant qu’il est interdit de voter les articles 6 et 45 .

Des observateurs ont relevé que les Imams ont distribué des tracts à l’ANC , bien que la distribution de tracts soit interdite à l’intérieur de l’ANC .

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Selon un nouveau rapport présenté aujourd'hui lors d'une conférence, le commerce transfrontalier informel en Afrique pourrait contribuer à l'amélioration des moyens d'existence et à...

SPORT

Reseaux Sociaux