Tags Posts tagged with "soldes "

soldes 

par -
L’Union Régionale de l’industrie

Les soldes d’hiver démarreront, demain, mercredi, 1er février 2017 et se poursuivront durant six semaines. Les commerçants sont de ce fait tenus de proposer sur leurs différents articles un taux de promotion déclaré estimé à pas moins de -20%.  Ils sont également appelés à respecter les législations en vigueur concernant le dépôt des déclarations.

Il est à noter par ailleurs que plusieurs commerces ont déjà commencé, depuis hier, à appliquer les nouveaux tarifs des soldes.

par -
Quelque 189 infractions ont été relevées par les équipes de contrôle économique depuis le démarrage de la saison des soldes d'hiver

Le chargé de communication auprès du ministère du Commerce, Abdel Monem Baccari, a déclaré ce jeudi 11 août, à Africanmanager, que les soldes d’été, qui ont démarré depuis le 15 juillet dernier, se poursuivront jusqu’au 15 septembre 2016.

On rappelle que les agents de contrôle économique ont mené 1081 visites de contrôle au cours desquelles 78 infractions ont été relevées au cours de la saison des soldes de cette année.Ces infractions ont concerné la baisse des prix sans déclaration préalable, les ventes promotionnelles illégales, le non affichage des prix et la baisse illégale des prix.

par -

Le chargé de communication auprès du ministère du Commerce, Abdel Monem Baccari, a déclaré, ce jeudi 7 avril  2016, à Africanmanager, que les agents de contrôle économique ont mené 2751 visites de contrôle et ont relevé 459  infractions au cours de la saison des soldes d’hiver 2016.

Ces infractions ont concerné la baisse des prix sans déclaration préalable, les ventes promotionnelles illégales, le non affichage des prix et les baisses de prix illégales, a-t-il affirmé.

 On rappelle que la saison des soldes d’hiver 2016, qui a démarré depuis le 31 janvier, a pris fin le 31 mars 2016.

par -

Environ 1800 entreprises commerciales, exploitant 2471 points de vente ont participé à la saison des soldes d’hiver pour l’année 2016, selon des données présentées jeudi, par le ministère du commerce. Les entreprises commerciales spécialisées dans le secteur de l’habillement et des chaussures comptent parmi les principales sociétés participantes aux soldes 2016, avec respectivement 74% pour les vêtements et 14% les vendeurs de chaussures. Les points de vente ont affiché des soldes variant de 20 à 70% pour atteindre 80% dans les grandes surfaces. Le département du commerce a précisé que les opérations de contrôle ont démarré avant le début des soldes d’hiver pour contrecarrer les infractions. Environ 126 infractions économiques ont ainsi été enregistrés, au cours de la première semaine de février 2016.
Ces infractions ont concerné, essentiellement, les ventes promotionnelles illégales(56), la baisse des prix sans déclaration préalable(27), le non affichage des prix(16),la non adoption du double affichage des prix(15).

TAP

par -

La saison des soldes d’hiver a démarré samedi 30 janvier pour se poursuivre jusqu’au 15 mars 2016, couvrant notamment l’habillement, le cuir et les chaussures.

En parcourant quelques boutiques de prêt-à-porter et de chaussures à l’Avenue de Habib Bourguiba, Africanmanager a constaté que les produits exposés dans certains magasins peinent à trouver des acheteurs.

Dans de nombreuses boutiques, où l’éventail de réduction de prix affichés par les commerçants varie entre 20% et 50%, quelques personnes que nous avons rencontrées et interrogées ont exprimé leur mécontentement face à la hausse des prix de plusieurs articles exposés ( chaussures, sacs à main, accessoires…) par rapport à la période hors soldes.

Une cliente que nous avons rencontrée nous a affirmé que les prix de vente de vêtements ne sont pas réellement soldés et que les taux des réductions ne sont pas encore affichés: «Les vêtements  ne sont pas soldés sous prétexte qu’ils font partie de la « nouvelle collection ». Les vêtements ne sont pas de  bonne qualité et les prix sont encore vertigineux » a-t-elle affirmé.

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=FMYGZj0LMSg&feature=youtu.be »]

Certains commerçants interrogés par Africanmanager sont en colère et peu satisfaits de leurs ventes pour cette saison. « D’après les premières impressions, les choses ne vont dans le bon sens. Chaque jour, les clients viennent en masse mais ils n’achètent rien au motif que les prix de vente des articles sont  très chers…», raconte un vendeur de montres et accessoires.

Un autre vendeur de vêtements pour hommes  s’est dit, en revanche,  très optimiste pour la saison des soldes mais, selon ses dires, le couvre-feu reste toujours un obstacle handicapant la réussite de cette saison de soldes. « Pour les deux premiers jours des soldes, il ya une grande affluence mais après il n’y a pas plusieurs clients. C’est vrai que nous traversons une crise mais nous commercialisons  de nouveaux produits et de bonnes marques. Les taux de réduction de prix varient entre 20% et 40%… », a-t-il affirmé.

par -

L’organisation de défense du  consommateur (ODC) et l’association tunisienne pour la prise de conscience et l’orientation du consommateur ont appelé à la nécesssité de vérifier les prix pendant les périodes des soldes saisonniers (30 janvier au 14 mars 2016) et de dénoncer les commerçants contrevenants.
Le président de l’organisation Slim Sâadallah a appelé, mardi, lors d’une conférence de presse, tenue, à l’institut national de la consommation (INC), à prendre en photo les prix des produits avant les soldes et de les
comparer avec ceux affichés au démarrage des rabais. Et Sâadallah d’ajouter que tout consommateur relevant des infractions dans ce cadre est tenu de les signaler aux services du ministère du commerce.
Le directeur général de l’INC Tarek Ben Jazia a mis l’accent sur la nécessité de s’assurer des taux de réduction annoncés avant l’achat et de s’informer auprès du commerçant des produits exposés dans le cadre de rabais périodoques ou saisonniers, outre la nécessité de vérifier l’origine et la provenance du produit.
Ben Jazia a souligné qu’au cas où il est confronté à des duperies ou supercheries le consommateur doit contacter le numéro vert du ministère du commerce à savoir: 80 100 191.
Le président de la chambre nationale des magasins spécialisés Chokri Jarraya a exhorté tous les commerçants à adhérer à la saison des soldes d’hiver, comte tenu du rôle de ces derniers dans la dynamisation de l’actitivté
commerciale dans le pays et de proposer les réductions qu’il a qualifiés de réelles à 99%.
Il leur a recommandé, à ce sujet, de procéder à des réductions importantes et réelles, sachant que le consommateur tunisien attend le rendez-vous des soldes pour acquérir des produits à des prix adéquats et étudiés, estimant que le consommateur est le principal facteur de réussite des soldes.
Dans le même contexte, Jarraya a souligné qu’entre 35 et 65% du chiffre d’affaires des commerçants participant aux soldes est réalisé pendant la période des réductions périodiques, ajoutant que 80% des produits écoulés sont importés.
Le président de la chambre nationale du prêt-à-porter, relevant de l’UTICA (union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat) Mohsen Ben Sassi a demandé d’accélérer l’adoption de l’amendement du nouveau projet de la loi sur les soldes, afin de répondre tant aux aspirations et attentes des commerçants qu’à celles du consommateur.
Il a expliqué que la loi actuelle qui remonte à 1998 n’est plus adaptée aux évolutions commerciales. Le directeur général de la concurrence et des enquêtes économiques au ministère du commerce Mohamed El Ifa a, pour sa part, déclaré que l’administration a amendé la loi numéro 40 de l’année 1998 relative aux méthodes de vente et de publicité commerciale régissant les soldes et l’a présentée à la profession et la société civile pour concertation et avis.
Il a affirmé que le projet présenté comporte plusieurs amendements importants à même d’assurer une meilleure organisation des soldes, se gardant de parler davantage de ces amendements, arguant qu’il ne faut pas perturber le citoyen et le consommateur à quelques jours du démarrage des soldes d’hiver.
El Ifa a ajouté que jusqu’au 26 janvier courant, l’administration a reçu environ 250 déclarations de participation aux soldes précités, faisant remarquer que ce nombre augmentera au cours des prochains jours, du fait que l’administration a fait preuve de souplesse concernant les dates de présentation des déclarations.

TAP

par -

Selon les données communiquées par le porte-parole du ministère du Commerce, quelques 1448 boutiques participent aux soldes d’été 2015.

Le ministère du Commerce, a appelé les commerçants à respecter les législations en vigueur concernant le dépôt des déclarations, le respect des taux de promotion déclarés (au moins 20% de réduction) et l’affichage des soldes sur les vitrines.

A noter que, afin de faire face aux dépassements, les services de la direction de la concurrence et des enquêtes économiques ont mis en place une batterie de mesures pour vérifier la véracité des réductions pratiquées par les commerçants.

Pour rappel, la saison des soldes d’été pour cette année, a débuté le 1er août et se poursuivra jusqu’au 15 septembre 2015.

par -
Les soldes d’hiver commencent à partir d’aujourd’hui jusqu’au 17 mars selon une annonce faite par le ministère du Commerce et de l’Artisanat

Les soldes d’hiver commencent à partir d’aujourd’hui jusqu’au 17 mars selon une annonce faite par le ministère du Commerce et de l’Artisanat.

Le ministère met en garde contre toute infraction et avertit que la loi sera appliquée sur les commerçants qui transgressent les lois régissant les soldes.

par -
L’Union Régionale de l’industrie

L’Union Régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Tunis a appelé tous les commerçants à réussir la saison des soldes d’hiver (du 1er février au 17 mars 2014) en respectant les lois de vente et de publicité.

Les commerçants doivent déposer une déclaration concernant l’opération des soldes et inventorier les produits concernés auprès des services régionaux du ministère du commerce et de l’artisanat.

L’Union a également mis l’accent sur la nécessité de respecter les taux des soldes dans les prix déclarés (pas moins de 20%), d’afficher le prix avant et après le rabais.

L’union a appelé tous les commerçants à séparer les produits soldés des nouveaux articles et à afficher sur la façade des boutiques la mention soldes saisonniers.

Toute action de promotion menée avant les soldes via la messagerie ou tout autre moyen est illégale et non conforme aux pratiques de concurrence loyale et expose les contrevenants à des sanctions.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Il est impératif que les gouvernements africains adoptent des stratégies cohérentes et des plans de développement nationaux qui répondent aux défis de la croissance,...

SPORT

L’équipe nationale des Comores a décroché son billet pour la phase de groupes des qualifications pour la CAN-2019 de football après son match nul...