Maroc : L’immobilier peine en janvier, les ventes de ciment le démontrent

Maroc : L’immobilier peine en janvier, les ventes de ciment le démontrent

par -

Des statistiques dévoilées par le département de l’Habitat et rapportées par le site de la Fédération des promoteurs immobiliers marocains, au titre du premier mois de l’année, font état d’une baisse constante de la consommation de ciment  au niveau national, traduisant ainsi le ralentissement de la dynamique de la construction sur l’ensemble du territoire.

Environ 1.114.857 tonnes ont été écoulées au mois de janvier 2018 contre 1.166.184 tonnes au même mois de l’année dernière.

Les cimentiers démarrent ainsi l’année avec une baisse de 4,40%. La régression des ventes a été observée dans l’ensemble du Maroc et ce à l’exception de trois régions. Dakhla-Oued Eddahab cartonne au niveau régional.

Les cimentiers ont vendu dans cette zone environ 10.106 tonnes, soit un volume en hausse de 46,94% par rapport à la même période de l’année passée. La consommation du ciment à Laâyoune-Sakia Al Hamra a grimpé de 21,33% par rapport au premier mois de l’année précédente.

Les cimentiers de Marrakech-Safi ont tiré leur épingle du jeu en affichant des ventes en hausse de 9,56%, soit un volume de 155.173 tonnes contre 141.636 tonnes à la même période de l’année précédente.

Par ailleurs, la plus forte baisse a été relevée au niveau de la région de Guelmim-Oued Noun où les ventes des cimenteries ont reculé de 28,94% passant ainsi d’un volume de 21.900 tonnes à 15.562 tonnes à fin janvier. Fès-Meknès a affiché la même cadence de ventes.

La baisse est évaluée à 16,51%, soit 82.553 tonnes vendues contre 98.877 tonnes au même mois de l’année passée, détaille encore la même source.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire