Monia Jouini, déléguée de Hammam-Sousse, a déclaré que les habitants de la localité ont exprimé leur refus d’inhumer des personnes étrangères à la région dans leur cimetière pour cause, disent-ils, d’encombrement.

Elle a ajouté dans une déclaration à la correspondante de Mosaïque fm dans la région que le conseil municipal a proposé une taxe de 25 dinars pour l’inhumation des originaires de la région et 250 dinars pour les citoyens qui viennent d’ailleurs, et par conséquent ne payent pas les taxes municipales.

La déléguée a assuré qu’il s’agit d’un projet et que son examen a été reporté à cause des tiraillements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici