Nigeria : 50 morts dans un attentat suicide contre une mosquée

Nigeria : 50 morts dans un attentat suicide contre une mosquée

par -

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée de Mubi, un des plus meurtriers perpétré dans le nord-est du Nigeria depuis des mois. L’explosion s’est produite durant les prières du matin à la mosquée de Madina à Mubi, ville frontalière du Cameroun à envion 200 km au nord de la capitale de l’Etat d’Adamawa, Yola. “Pour l’instant nous avons au moins 50 morts” et plusieurs blessés, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police de l’Adamawa, Othman Abubakar. Le kamikaze “s’est mêlé aux fidèles” pour entrer dans la mosquée et “a déclenché ses explosifs” durant les prières, a précisé ce responsable.

L’attentat n’a pas été revendiqué mais porte la marque de Boko Haram, qui mène régulièrement des attaques contre des villages et des attentats-suicides. L’insurrection qui dure depuis huit ans a fait au moins 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés dans le nord-est du Nigeria. “Nous connaissons tous la tendance, nous ne soupçonnons personne en particulier, mais nous connaissons ceux qui sont derrière ces attaques”, a commenté Othman Abubakar sans pour autant nommer le groupe jihadiste.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire