Tunisie-ComEx : La Chine et la France aux antipodes et 10 pays...

Tunisie-ComEx : La Chine et la France aux antipodes et 10 pays aux 2 extrêmes

par -

Les Tunisiens font, depuis quelques années et pour des raisons de politique interne essentiellement en lien avec Ennahdha, tout un tintouin autour de la question du commerce avec la Turquie et le déficit commercial que la Tunisie essuie avec le pays d’Erdogan ou ce qui reste de l’empire ottoman. Il est pourtant loin d’être le pays avec lequel la Tunisie déplore son plus gros déficit de balance commerciale. En effet, avec les 3,285 milliards DT d’importations de Chine et les quelques malheureux 240,571 MDT, la Tunisie se creuse le plus gros déficit commercial de tous les temps d’un montant de plus de 3 milliards DT pour le seul mois de juillet 2018.

Juste derrière la Chine, le plus gros déficit commercial de la Tunisie ne se fait pas encore avec la Turquie, mais avec l’Italie. Avec un flux d’importations d’une valeur de plus de 5,288 milliards DT contre des exportations d’une valeur totale de 3,734 milliards DT, c’est l’Italie qui exporte en Tunisie plus qu’elle n’en importe. La balance commerciale de la Tunisie avec l’Italie est donc déficitaire de plus de 1,5 milliard DT. Celle de la Turquie avec la Tunisie n’est que de 1,2 milliard DT à fin juin 2018 toujours.

Premier partenaire commercial de la Tunisie, la France laisse au contraire des plumes, beaucoup de plumes en Tunisie. Cette dernière en a importé, en juin dernier, pour plus de 5,288 Milliards DT en marchandises, équipements et services divers, mais y a exporté pour plus de 7 milliards DT. C’est ainsi un excédent commercial de presque 2 milliards DT (1,941 milliard DT pour être exact) qui soldait en juin les échanges commerciaux franco-tunisiens.

Les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’Allemagne et l’Espagne, ses deux autres principaux partenaires commerciaux, étaient en juin 2018, presque équilibrés, sinon très légèrement excédentaires (Allemagne) ou déficitaires (Espagne).

Avec les seuls pays de l’Union Européenne (UE), la balance commerciale de la Tunisie restait excédentaire d’un peu plus de 1,178 milliard DT, déficitaire plus de 3 milliards DT en dehors de l’UE (3.824 MDT en importations contre 620 MDT d’exportations) et pratiquement équilibrée avec l’Afrique (2.294 MDT contre 2.304 MDT), sauf peut-être avec le Maroc où la Tunisie exporte pour le double (385,366 MDT en export contre 162,796 MDT en import).

Reste à évoquer le cas de cette dizaine de pays, africains pour la plupart, vers lesquels la Tunisie exporte, certes peu, mais sans rien en importer (voir notre tableau). A l’autre extrême, ce sont aussi 10 pays, notamment le Salvador (3,37 MDT d’importations) et la Corée du nord d’où la Tunisie avait acheté pour plus de 2,334 MDT d’on ne sait quelles marchandises sans aucune exportation en contrepartie. Le commerce extérieur (ComEx) tunisien a ses raisons que la raison ignore et que l’INS ne détaille guère plus !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire