13 C
Tunisie
vendredi 26 février 2021
Accueil Actualités La déclaration du Mufti de la République sur la nécessité de mettre...

La déclaration du Mufti de la République sur la nécessité de mettre fin aux protestations n’est pas une Fatwa mais plutôt un avis personnel (Dar Al-Ifta)

La déclaration du Mufti de la République, Othman Battikh, sur la nécessité de se mettre à l’écart des protestations sociales et des sit-ins n’est pas une Fatwa mais plutôt un avis donné en réaction au développement de la situation dans le pays, a indiqué Fathi Mahjoub, directeur, chargé des études à l’Office de l’Ifta.
Il s’agit tout simplement d’une opinion donnée en réaction aux développements constatés dans le pays, partant d’un sentiment de responsabilité nationale, a-t-il ajouté, mardi, dans une déclaration à l’agence TAP.
Mahjoub précise que le Mufti de la République avait prodigué un conseil de sa propre initiative et non pas à la demande d’une partie quelconque, estimant que le contenu de la déclaration n’est simplement qu’un avis donné visant à préserver l’intérêt général du pays.
 » Toutes les interprétations avancées sur la déclaration du Mufti de la République sont dépourvues de tout fondement « , a-t-il regretté, ajoutant que celles-ci n’ont aucun lien avec le contenu de la déclaration qui appellent à se consacrer aux études et au travail, à servir l’intérêt général et à protéger le pays contre toute menace.
Dans une déclaration publiée lundi, l’Office de l’Ifta avait appelé les Tunisiens à « ne pas participer aux mouvements de protestation et sit-in et à se consacrer au travail et aux études », mettant en garde contre « la situation économique difficile » que vit la Tunisie.
L’institution religieuse a estimé que « les difficultés que connaît la Tunisie, notamment sur le plan économique, et leurs répercussions sur le climat social général, commandent de conjuguer tous les efforts dans l’ensemble des régions et exigent des Tunisiens de répondre au devoir sacré, celui de la protection de la nation et de son développement ».
La déclaration de Othman Battikh avait suscité de vives réactions, notamment du Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) qui a estimé qu’il s’agit d’une ingérence de la part de cette institution dans un domaine qui ne relève pas de ses compétences et qui est lié aux questions économiques et sociales et aux actions militantes pour la défense de la citoyenneté pour tous ».
« La déclaration de Dar Al-Ifta a tendance à justifier une politique qui incrimine les mouvements sociaux », a averti le FTDES, mettant en garde contre « la gravité » de cette déclaration qui « instrumentalise l’autorité religieuse » du Mufti de la République.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles