AccueilActualitésLes 54 pêcheurs arretes en Libye devront rentrer prochainement

Les 54 pêcheurs arretes en Libye devront rentrer prochainement

Les 54 pécheurs tunisiens arrêtés en Libye devront rentrer au pays prochainement, a annoncé le ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche Samir Taieb, ajoutant que la mauvaise situation climatique a freiné leur retour au pays.
Un accord a été signé entre les deux pays, en vertu duquel les amendes imposées par le tribunal libyen de Zaouia devront être versées au trésor public tunisien avant leur transfert au tribunal libyen. En contrepartie, le gouvernement libyen s’est engagé à garantir la sécurité des pêcheurs et à assurer leur retour au pays.
A rappeler que le tribunal libyen de Zaouia a imposé à chaque pêcheur de payer une amendes de 2300 dinars et environ 7000 dinars pour chaque capitaine de chalutier pour pénétration illégale dans les eaux territoriales libyennes à bord de trois chalutiers.
Sur un autre plan, Taieb a souligné que son département est prêt à installer les terminaux intelligents de contrôle à distance à bord des navires de pêche pour contrôler les chalutiers via satellites afin de garantir la sécurité des navires et des pêcheurs, ajoutant que cette opération sera lancée au cours du mois de janvier 2017.
Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que les agriculteurs n’ont pas subi de dégâts suites aux dernières pluies, précisant que le niveau des eaux dans le barrage de Bouhertma a augmenté, alors que les quantités d’eaux retenues dans le Barrage de Sidi Salem restent modestes à cause des faibles précipitations enregistrées dans la région du nord ouest.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,460SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles