AccueilActualitésTunisie : BCE donne le coup d'envoi du programme national de boisement...

Tunisie : BCE donne le coup d’envoi du programme national de boisement pour un couvert végétal de 9,2%

Le président de la République, Béji Caid Essebsi a donné, dimanche, à la forêt de Radès (gouvernorat de Ben Arous), le coup d’envoi du programme national de boisement, dans le cadre de la Fête nationale de l’arbre célébrée chaque deuxième dimanche du mois de novembre.

- Publicité-

Il a, à cette occasion, planté un olivier à la forêt de Radès et pris connaissance des composantes de ce programme qui vise à combler le manque constaté dans le couvert végétal causé par les incendies de l’été dernier.

Le président de la République s’est dit affligé par les incendies qui avaient touché plusieurs zones forestières dont certains étaient prémédités, soulignant « l’impératif d’y remédier peu importe les causes ».

Il a souligné que le ministère de l’agriculture et des ressources hydrauliques dispose d’un programme ambitieux dans le domaine du reboisement malgré les difficultés de recrutement nécessaire à ce programme vu la situation actuelle du pays, ajoutant « que cette question est prise en considération et de manière progressive ».

« Comme chaque année nous participons à la plantation d’un arbre et nous espérons que chaque citoyen tunisien en fasse de même », a indiqué Caïd Essebsi ajoutant que la Tunisie dispose d’un grand potentiel dans le domaine du reboisement forestier et annonçant le démarrage d’un programme ambitieux pour recouvrer cette richesse et pour que « la Tunisie reste verte comme elle l’a toujours été ».

De son côté, le ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb, a indiqué que la Tunisie a perdu plus de 17 mille ha de forêts à cause des incendies dont 53% sont prémédités, soulignant que ces actes criminels sont, actuellement, soumis à des poursuites judiciaires.

Il a ajouté que la préservation des forêts est la responsabilité de tous, rendant hommage aux citoyens qui se sont portés volontaires au cours de l’été dernier pour protéger les forêts aux côtés des gardes forestiers, de la protection civile et de l’armée. Il a appelé à rester vigilant pour lutter contre les actes criminels et faire face aux pyromanes et aux terroristes qui s’attaquent aux forêts.

Le directeur des forêts, Salem Triki, a de son côté, indiqué que le démarrage de la campagne nationale de boisement et de reboisement a pour objectif d’atteindre l’équivalent de 9,2% du couvert végétal, appelant les citoyens à prendre part à cette campagne à laquelle 20 millions de plants sont fournis, jusqu’à mars 2018, dont un mois à titre gratuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles