AccueilAfriqueAngola : Pourquoi la fille de l'ex-président a "fui" le pays, comme...

Angola : Pourquoi la fille de l’ex-président a « fui » le pays, comme sa soeur ?

Que se passe-t-il- en Angola ? C’est la question qu’on se pose après les terribles révélations de l’une des filles de l’ex-président angolais, José Eduardo dos Santos, Welwitschia, députée du parti au pouvoir, MPLA. Elle a confié à la presse qu’elle a « fui » le pays suite au harcèlement, selon ses dires, des services secrets. « J’ai souffert de menaces de la part du président du groupe parlementaire et d’agents des services secrets », a déclaré Welwitschia dos Santos dans un message audio destiné à des journalistes angolais,rapporte Jeune Afrique ce samedi 11 mai.

- Publicité-

« J’ai fui depuis qu’ils ont kidnappé un député dans l’avion » en janvier, a-t-elle indiqué. A noter qu’un élu du MPLA et ancien ministre du président dos Santos, Manuel Antonio Rabelais, qui était inculpé pour détournement de fonds, avait été intercepté de justesse alors qu’il s’apprêtait à quitter le pays direction Lisbonne, au Portugal.
Le MPLA a contre-attaqué en demandant hier jeudi de geler le mandat de Welwitschia dos Santos, qui « a dépassé le délai de 90 jours d’absence » du pays. La députée paye-t-elle pour ses prises de position contre le gouvernement de l’actuel chef de l’Etat, Joao Lourenço et son parti, qu’elle accuse de fomenter le projet de  se «débarrasser» d’elle.

Welwitschia dos Santos s’est planquée au Royaume-Uni, rejoignant sa demi-soeur Isabel dos Santos, fille aînée de l’ex-président et femme la plus fortunée du continent. Cette dernière a la justice aux trousses pour des transferts d’argent jugés suspects du temps où elle était la patronne de la compagnie pétrolière nationale Sonangol.
Son frère, José Filomeno dos Santos, qui était à la tête du Fonds souverain angolais, est frappé d’interdiction de sortir du territoire angolais, après un séjour de six mois en prison pour détournement de fonds.
Quant à l’ex-président, âgé de 76 ans, il se trouve présentement en Espagne pour y subir des soins, d’après la présidence angolaise. Bref, c’est grandeur et décadence pour une famille qui a régné sans partage en Angola durant 38 ans…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,562SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles