AccueilAfriqueAngola: une nouvelle initiative TIC pour le suivi et l’évaluation à distance...

Angola: une nouvelle initiative TIC pour le suivi et l’évaluation à distance des projets de développement

La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a procédé au lancement du projet d’appréciation, de supervision, de suivi et d’évaluation à distance (RASME) en Angola, à la suite d’une session de formation de trois jours à Luanda, la capitale.

Le projet englobe un ensemble d’outils et de processus numériques de collecte de données en temps réel, qui permettent à la Banque, à ses clients et à ses partenaires au développement de mieux préparer les projets, d’établir des rapports d’avancement et d’en évaluer l’impact de manière ouverte et transparente.

Dra Rossana Silva, chef du département de la Coopération économique internationale au ministère angolais des Finances, et Pietro Toigo, chef du bureau pays pour l’Angola du Groupe de la Banque africaine de développement, ont procédé au lancement officiel de l’initiative, mardi 22 novembre 2022.

« Veiller à établir des rapports ouverts et transparents sur nos initiatives de développement est au cœur de notre mission, a déclaré M. Silva. RASME constitue une amélioration importante de notre capacité à le faire. »

« Je pense que ce projet peut considérablement améliorer la collecte des données que nous utilisons pour évaluer l’efficacité de notre travail de développement en Angola, a lancé M. Toigo, dans son allocution d’ouverture. Le fait que nous lancions RASME en partenariat avec le gouvernement de la République d’Angola est significatif. »

Le département Informatique du Groupe de la Banque travaille au déploiement de RASME, en collaboration avec l’équipe de la Geo Enabling Initiative for Monitoring and Supervision (GEMS) de la Banque mondiale – Fragilité, conflit et violence (FCV), et la fondation KoBoToolbox.

La suite d’outils de collecte de données numériques utilisée dans le cadre RASME est basée sur la plateforme KoBoToolbox, une solution open source développée par des chercheurs affiliés à la Harvard Humanitarian Initiative.

À ce jour, RASME est opérationnel dans quatorze pays d’Afrique. Il aide à améliorer la collecte de données relatives aux projets conduits dans des zones inaccessibles ou éloignées, notamment là où se posent des problèmes de sécurité et de logistique, et d’améliorer ainsi le suivi et l’évaluation des projets de développement de la Banque. Il s’avère des plus pertinents, en particulier dans le contexte de la crise de Covid-19, dans les zones d’instabilité, d’insécurité et de difficultés logistiques.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -