Annexe budgétaire de 500 mille dinars pour le Centre national de transfusion...

Annexe budgétaire de 500 mille dinars pour le Centre national de transfusion sanguine

par -

Le ministère de la Santé a annoncé que des crédits supplémentaires d’une valeur de 500 mille dinars seront attribués au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) pour lui permettre de couvrir ses besoins immédiats et d’assurer le bon fonctionnement de ses services techniques.

Dans une déclaration à la TAP, le directeur général du CNTS, Slama Hmida, a indiqué que ces fonds seront essentiellement alloués à l’acquisition d’équipements médicaux utilisés dans la transfusion sanguine dont le prix a augmenté considérablement durant les dernières années.

Il a expliqué que le don de sang et la transfusion sanguine demeurent des activités exclusives du CNTS qui fournit aux hôpitaux publics et aux cliniques privées 280 unités de sang par jour, environ.

Il a ajouté que le CNTS enregistre annuellement environ 228 mille dons de sang, dont 60% des dons familiaux (don de sang pour un membre de la famille), tandis que le taux des actes de don volontaires et réguliers ne dépasse pas les 40%, soulignant que toutes les parties prenantes travaillent à “renverser cette équation”, a-t-il affirmé.

Hmida a encore indiqué que le centre, avec ses branches régionales (Sousse, Sfax, Jendouba, Gafsa et Gabès), assure environ les trois quarts des dons, alors que les banques de sang, au nombre de 25 banques réparties sur les hôpitaux universitaires, régionaux et locaux, fournissent le quart restant.

Le directeur du CNTS a dans ce sens appelé à consolider la culture du don volontaire régulier à travers l’association des médias et de la société civile aux efforts de sensibilisation, notant que quatre équipes relevant du CNTS, rendent quotidiennement visite aux institutions, lycées et universités dans le but de sensibiliser à l’importance du don du sang.

Le don de sang en Tunisie, repose principalement sur le volontariat, l’anonymat et la gratuité, sa réglementation est régie par la loi n° 82-26 du 17 mars 1982. Des médailles sont annuellement décernées aux donneurs réguliers (Médaille d’argent pour le donneur qui a fait entre 10 à 25 dons, une médaille d’or pour le donneur ayant fait plus de 25 dons, et médaille écarlate pour le donneur qui a fait plus de 50 dons). .
Hmida a également évoqué le site internet, https://hayat.tn/, conçu par un groupe d’étudiants en collaboration avec le CNTS, dans l’objectif de faciliter l’acte du don de sang en Tunisie.

Il a précisé que ce site contribuerait à l’augmentation du nombre de donneurs volontaires, à travers un simple enregistrement de leurs noms dans une banque de données que le CNTS pourrait consulter à chaque fois que le besoin se fait sentir. Il a ajouté que le CNTS est en phase de conclure des accords avec des opérateurs de téléphonie mobile pour mettre en place, une application mobile destinée à faciliter le processus du don de sang.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire