AccueilCultureAppel à projets 2022 du Fonds d’aide à la coproduction cinématographique tuniso-français

Appel à projets 2022 du Fonds d’aide à la coproduction cinématographique tuniso-français

Le 6e appel à projets du Fonds bilatéral d’aide à la coproduction d’œuvres cinématographiques franco-tunisiennes est ouvert jusqu’au 2 mai 2022.

Chaque année, au moins un appel à projets est lancé conjointement et simultanément, en Tunisie et en France, par le Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) et le Centre national du cinéma (CNC).

Instauré en 2017 entre le CNC et le CNCI, renouvelé en 2020 pour 3 ans, ce fonds accorde des subventions non remboursables à des projets d’œuvres cinématographiques entrant dans le cadre de l’accord de coproduction « accord cinématographique franco-tunisien » conclu le 16 novembre 1994 entre la France et la Tunisie.

Lancé ce lundi 17 janvier, le nouvel appel à projets rappelle que le dossier de demande doit être déposé par les producteurs de chaque pays auprès de leur autorité compétente, le CNC et le CNCI. Les dossiers soumis au CNCI doivent être envoyés par mail à l’adresse suivante : [email protected]

La commission chargée de la sélection des projets se réunira début juillet 2022. L’enveloppe globale du fonds pour l’année 2022 est fixée à 300 000 € du côté français (CNC) et à 400 000 dinars du côté tunisien (CNCI).

L’aide est réservée aux projets de longs métrages cinématographiques, quel qu’en soit le genre (fiction, animation, documentaire) d’une durée égale ou supérieure à soixante minutes, destinés à une première diffusion dans les salles de cinéma.

Le synopsis, le scénario, le traitement et la note du réalisateur doivent être présentés en français. Le formulaire de demande et les autres pièces qui constituent le dossier sont présentés en français.

Pour bénéficier des subventions du fonds, les projets d’œuvres cinématographiques doivent impliquer, d’une part, au moins une société de production établie en France, d’autre part, au moins une société de production établie en Tunisie.

Lors de chaque commission, les sociétés de production (tunisienne et française) ne peuvent déposer que deux projets, dont un seul projet en tant que producteur majoritaire.

Les aides seront attribuées après avis d’une commission composée de professionnels tunisiens et français, en fonction notamment de la qualité technique et artistique du projet ainsi que de son potentiel de diffusion internationale.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,997SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -