AccueilLa UNEBeaucoup moins de voitures à importer en 2022, et les prix monteront...

Beaucoup moins de voitures à importer en 2022, et les prix monteront en flèche!

Les importations des voitures, bien des marques confondues, vont sensiblement décroître sur le marché tunisien. C’est le président de la Chambre nationale d’importation et d’exportation des voitures, Ibrahim Dabbache  qui l’a déclaré à Africanmanager ar.

- Publicité-

Il a expliqué cette régression  par la pénurie à l’échelle mondiale des puces automobiles dites semi-conducteurs, utilisées  dans les connections via des circuits électroniques et qu’on retrouve dans toutes les commandes de voiture, à commencer par les freins, l’accélération, la direction, le contrôle de l’air, les pneus et les capteurs. Cette pénurie est encore plus cruciale s’agissant des  voitures électriques qui dépendent entièrement de leurs circuits et systèmes de sécurité.

Une rareté de l’offre  qui a rejailli sur le marché tunisien, et les concessionnaires de voitures se trouvent dans l’incapacité d’importer autant de véhicules que le demande la clientèle. Dabbache a souligné que  cette pénurie aura un impact sur les prix des voitures dans le monde et donc en Tunisie dès lors que es constructeurs automobiles mondiaux vont augmenter les prix pour éviter les pertes financières qu’ils subiront en raison de la baisse des quantités.

 « Une seule voiture a besoin de 50 à 150 puces électroniques, soit  environ 40% des composants du véhicule », et Taiwan assure jusqu’à 60% de la production de puces utilisée par les entreprises américaines.

Selon certains experts de l’industrie automobile à travers le monde, les pertes directes causées par le manque de conducteurs et de semi-conducteurs dans le secteur automobile pourraient dépasser 60 milliards de dollars à l’échelle internationale.

Ibrahim Dabash a déclaré que le début de la crise pourrait être progressif d’ici le second semestre de l’année prochaine 2022.

Les entreprises mondiales ont averti que la crise de l’approvisionnement en semi-conducteurs pour les constructeurs automobiles se poursuivrait jusqu’en 2022, coïncidant avec une nouvelle augmentation des  contaminations au covid-19 en Asie.

Voitures Hybrides : Moins de droits  de douane

La Tunisie s’apprête à réduire les droits de douane pour les voitures hybrides dans la loi de finances  pour l’année 2022, a confirmé, par ailleurs, Brahim Dabbach à Africanmanager ar, précisant que les autorités tunisiennes se proposent de raboter les taxes douanières imposées à cette catégorie de véhicules de 50 pour cent environ, et ce dans le cadre de la nouvelle politique de « transition énergétique » basée sur les énergies renouvelables.

En effet, les voitures hybrides ont gagné en popularité ces derniers temps, car elles ont pris la tête des ventes dans de nombreux pays du monde en raison de plusieurs avantages dont bénéficient ces types de voitures, car elles offrent à leurs conducteurs une conduite plus fluide en plus d’une réduction de la consommation de carburant, tout en réduisant le pourcentage d’émissions des gaz nocives résultant de la combustion de carburant.

Le leader mondial des ventes de voitures électriques hybrides, n’est autre que la marque japonaise Toyota qui est l’une des plus grandes entreprises qui encouragent l’adoption de voitures hybrides dans le monde.

Elle a vendu environ 240 voitures hybrides sur le marché tunisien au cours de l’année 2021, ses ventes ayant atteint 200 véhicules durant l’année  2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,919SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles