AccueilLa UNEDe l'eau dans le gaz à Carthage. Akacha jette à son tour...

De l’eau dans le gaz à Carthage. Akacha jette à son tour l’éponge

Les démissions se suivent  et ne se ressemblent pas à Carthage. La dernière serait celle de Nadia Akacha. Dans un Post sur sa page fb, elle a écrit :

« Aujourd’hui, j’ai décidé de présenter au président de la République ma démission du poste de Directeur du Cabinet Présidentiel après deux ans de travail. J’ai eu l’honneur d’œuvrer pour l’intérêt supérieur du pays depuis mon poste, avec l’effort dont l’étais capable aux côtés du président de la République.

Aujourd’hui, cependant, face à  divergences fondamentales de points de vue liées à cet intérêt supérieur, je considère qu’il est de mon devoir de me retirer de mon poste de directeur du Cabinet  présidentiel, souhaitant le succès à tous et priant Dieu de protéger ce pays de tout mal ».

Cette démission, certainement la plus importante, car venant de ce qu’on pourrait aisément appeler « la femme- orchestre » du palais de Carthage, et de l’un des plus proches collaborateurs du chef de tout l’Etat tunisien, n’a cependant pas été la seule.

Bien avant elle, « Hassan Bedhief, conseiller économique de Kais Saïed, avait  remis sa démission. A la présidence tunisienne, les départs s’enchaînent à grands pas. Cependant, la démission d’Hassan Bedhief, conseiller économique de Kais Saïed, n’a pas été soutenue par la cheffe de cabinet Nadia Akacha ». C’est ce que rapportait le site français « africa intelligence » dans son édition du mardi 11 janvier 2022. Façon, peut-être de dire, que la cheffe du cabinet de Saïed serait derrière cette 8ème démission d’un Conseiller qui jette l’éponge ».

Début novembre 2021, la cellule diplomatique de la présidence se vide. Le conseiller aux affaires européennes Mustapha Nabli et sa collègue chargée de la coopération internationale Sarra Maaouia, ont démissionné du palais présidentiel, alors que les relations avec l’Union européenne se dégradaient à vue d’œil.

Le président de la République a émis un arrêté présidentiel, en date du 8 mars 2021, annonçant avoir accepté la démission d’Ismail El Bedoui de son poste d’attaché à la Présidence. Cette démission était déjà le 7ème du cabinet de Kais Saïed

Cela dit, on rappelle qu’avant eux, Tarak Bettaieb avait démissionné de son poste de chef de cabinet, pour se rallier ensuite au premier groupe de protestataires contre le 25 juillet 2021. Il sera suivi par Mohamed Salah Hamdi qui était conseiller à la sécurité nationale, Abderraouf Tabi qui était Premier Conseiller aux affaires politiques, Rachida Ennaifer qui était conseillère en communication, Hela Habib qui était Attachée de presse, et Rym Kacem qui était attachée au bureau en charge du suivi des médias. 

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,996SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -