AccueilLa UNEEmprunt national: La 3ème tranche couronnée d’un taux de succès important

Emprunt national: La 3ème tranche couronnée d’un taux de succès important

Le directeur général de Tunisie Clearing,  Maher Zouari, a confirmé que la souscription à la troisième tranche de l’emprunt  obligataire  a été couronnée  d’un taux de succès important, dépassant les 150%.

- Publicité-

Dans une déclaration à Al Wataniya TV mardi 16 novembre 2021, il a précisé  que la valeur de la troisième tranche s’élevait à 622,5 millions de dinars, soit un taux de réponse des citoyens et des institutions estimé à 155%.

Il a également expliqué que « le Trésor  public a demandé 400 millions de dinars, mais l’offre  de souscription a dépassé 622,5 millions de dinars », notant que l’acompte maximum était enregistré en catégorie « B », qui s’élevait à 497 millions de dinars, soit 80% du total des souscriptions, suivi de la catégorie « C » avec 113 millions de dinars, soit l’équivalent de 18%, tandis que la catégorie « A » a enregistré 12,5 millions de dinars.

Les personnes physiques en grand nombre

Une  augmentation a été enregistrée dans le pourcentage de participation  des personnes physiques, qui a dépassé 60%, tandis que le nombre des personnes morales  a diminué, selon la même source.

Le directeur général de Tunisie Clearing a souligné que la demande croissante de souscription des personnes physiques résultait de la promotion à l’échelle des médias  qui a accompagné la  souscription, notamment les avantages  offerts aux souscripteurs  des trois catégories.

L’emprunt national émis par l’Etat dans  ses 3 tranches a réussi  à mobiliser des ressources financières estimées à 1806 millions de dinars, ce qui signifie qu’il a dépassé les attentes de plus de 400 millions de dinars.

En effet, à la date du 3 novembre, le ministère des Finances a annoncé l’ouverture de la souscription pour la troisième tranche de l’emprunt national.

Pour rappel, l’arrêté gouvernemental n°418 de 2021 stipule que l’État émet un emprunt  national pour couvrir une partie des besoins du budget de l’État pour l’année 2021.

  L’ordre spécifiait trois catégories, « A, B et C », parmi lesquelles le souscripteur  pourrait choisir.

La durée de remboursement  varie entre 5 et 7 ans, selon la catégorie, tandis que la valeur nominale de chaque obligation est fixée à 10 dinars pour la classe « A », 100 dinars pour la classe « B » 1 000 dinars pour la classe « C. » Les intérêts sont payés annuellement par terme.

Les intérêts du troisième versement seront les suivants :

Les intérêts de catégorie « A » sont payés annuellement selon une échéance avec un taux d’intérêt nominal fixe de 8,70 % annuellement ou un taux d’intérêt nominal variable (le taux d’intérêt mensuel du marché monétaire +2,45 %), selon le choix du souscripteur.

Classe « B » : Les intérêts sont payés annuellement par un terme avec un taux d’intérêt nominal fixe de 8,80 % par an ou un taux d’intérêt nominal variable (le taux d’intérêt mensuel du marché monétaire est de +2,55 %), selon le choix du souscripteur.

Classe « C » : Les intérêts sont payés annuellement par un terme avec un taux d’intérêt nominal fixe de 8,90 % annuellement ou un taux d’intérêt nominal variable (le taux d’intérêt mensuel du marché monétaire est de +2,65 %), selon le choix du souscripteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,846SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles