AccueilAfriqueEn Tanzanie, la Chine investit dans la formation des futures élites africaines

En Tanzanie, la Chine investit dans la formation des futures élites africaines

Ce sont des bancs d’école pas comme les autres. Ils sont réservés à la future élite politique de plusieurs pays du sud de l’Afrique et ont été cofinancés par la Chine. Il s’agit de la première école politique régionale parrainée par Pékin sur le continent africain.

Les premiers étudiants de la Mwalimu Julius Nyerere Leadership School, en Tanzanie, ont commencé à assister aux cours qui y sont dispensés depuis la mi-juin. Ils ont été accueillis par un message du président chinois Xi Jinping en personne, qui leur a souhaité de « prendre une part active à la promotion de l’amitié sino-africaine et de porter l’esprit de coopération [entre la Chine et le continent africain] ».

En tout, ils sont 120 à fréquenter cet établissement flambant neuf, inauguré le 22 février, qui occupe 10 hectares de terrain à Kibaha, aux abords de la ville portuaire de Dar es Salam. Ces aspirants dirigeants viennent de six pays – l’Afrique du Sud, la Tanzanie, le Mozambique, l’Angola, Zimbabwe et la Namibie – qui ont tous un point commun : un lien historiquement fort entre les partis au pouvoir et la Chine.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -