AccueilLa UNEER: Les capteurs solaires thermiques font florès dans le secteur résidentiel

ER: Les capteurs solaires thermiques font florès dans le secteur résidentiel

Pour une percée, ce  pourrait en être une. L’agence nationale de maîtrise de l’énergie (ANME) et ses partenaires du programme de promotion solaire « PROSOL TUNISIE », célèbrent, du 17 au 27 septembre 2022, le déploiement de plus d’un million de m2 de capteurs solaires thermiques pour faire fonctionner les chauffe-eaux dans les maisons (secteur résidentiel).

Dans le cadre de ce programme initié, il y a 15 ans, environ 400 000 ménages dans les diverses régions du pays ont équipé leurs demeures de ces capteurs fonctionnant à l’énergie solaire et qui constituent une bonne alternative aux chaudières énergivores fonctionnant à l’énergie fossile (électricité et gaz).

  Dépasser le million de capteurs solaires thermiques et associer davantage de ménages aux efforts de déploiement des énergies renouvelables dans un pays qui dépend toujours des importations d’énergies fossiles, est un exploit, selon la directrice du programme de promotion du chauffe-eau solaire dans le secteur résidentiel, Souad Abrougui.

La responsable a déclaré à l’Agence TAP, à l’occasion du lancement d’une série de manifestations de célébration dans plusieurs régions du pays (Sousse, Ariana, Bizerte et Sfax), qu’il s’agit « d’une success-story qui mérite d’être saluée ».

Une économie de 650 000 TEP

  « C’est l’équivalent d’une économie d’énergie estimée à 650000 TEP et de gains en subvention destinée au gaz naturel (Bouteilles de gaz et gaz de ville) estimés à 650 millions de dinars », a expliqué Abrougui, relevant qu’un seul m2 de chauffe-eau solaire permet une économie de 5 bouteilles à gaz par an.

« Cet exploit a été réalisé grâce à des mécanismes financiers innovateurs qui encouragent les citoyens à installer des chauffe-eaux solaires en supprimant deux principales barrières: la lourdeur de l’investissement initial et le temps de retour élevé en comparaison avec les autres technologies conventionnelles », a-t-elle dit.

Le premier mécanisme financier consiste en l’octroi d’une subvention publique à travers le Fond de Transition énergétique et ce sur chaque achat de Chauffe-eau solaire (CES) ce qui améliore le temps de retour pour le consommateur final. Cette subvention est de 200 DT pour les CES de capacité 200L et de 400 DT pour les CES de capacité 300L.

Le second mécanisme est un crédit remboursable sur une durée de cinq ans avec un recouvrement assuré via la facture de la Société Tunisienne d’Electricité et du Gaz (STEG).

« Nous célébrons aujourd’hui, cette adhésion des citoyens au déploiement d’une énergie alternative aux fossiles, laquelle prouve que le pays est sur la bonne voie de la transition énergétique et de la réalisation des objectifs escomptés dans le domaine de l’environnement et de la réduction des émissions de carbone », s’est félicitée la responsable.

Un équipement parmi les plus accessibles

En effet,  le chauffe-eau solaire demeure l’équipement d’énergie renouvelable le plus facilement accessible aux particuliers. L’évolution de ce marché en Tunisie a permis de créer une filière constituée de plus de 53 fournisseurs éligibles, environ 1200 installateurs agréés dont 350 installateurs labellisés « QUALISOL » (label de qualité) et 250 modèles de chauffe-eau solaires éligibles.

Selon Abrougui, le programme « PROSOL » a permis de consolider le leadership de la Tunisie en matière de solaire thermique et inspiré d’autres pays à mettre en place des mécanismes financiers similaires.

Pour mémoire, la Tunisie a relevé le plafond de ses ambitions en termes de réduction de son intensité carbone à 45% d’ici 2030 au lieu des 41% auparavant.

Cet objectif doit être atteint à travers la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans les secteurs de l’énergie, (y compris le bâtiment et les transports), de l’industrie, de l’agriculture, de la foresterie, des déchets et des eaux usées.

Le secteur de l’énergie est le premier responsable des émissions de gaz du pays et joue donc un rôle central dans la réalisation des objectifs climatiques de la Tunisie.

Dans le Grand Tunis, où une grande partie des capteurs solaires thermiques est installée dans le cadre de PROSOL, l’ANME organise, mardi et mercredi, 20 et 21 septembre, de 18h00 à 20h00, des manifestations de sensibilisation à « Tunis City ». Cet évènement destiné au grand public comporte des jeux, des programmes d’animation et des cadeaux à remettre aux enfants et aux adultes.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -