AccueilPresse localeFadhel Abdelkéfi: Le "non" ne conduira pas au retour du parlement dissous

Fadhel Abdelkéfi: Le « non » ne conduira pas au retour du parlement dissous

Le parti Afek  Tounes a appelé, dimanche, ses militants à voter « non » au nouveau projet de constitution soumis au référendum.

Son  président Fadhel Abdelkéfii, a  précisé que le «non » vaut aussi  pour ce qu’il a appelé le  « système Kais Saied », lors d’un meeting populaire à Siliana.

Cité par Mosaïque Fm, il a rappelé que  « les structures du parti ont pris leur décision des semaines avant la publication  du projet de la constitution  eu égard  à « la voie unilatérale et le parcours chaotique poursuivi par le président de la République  pendant toute une année ».

Il a ajouté qu’Afek Tounes « est l’un des rares partis qui a initialement considéré le 25 juillet comme un choc positif et une solution à une crise politique étouffante ».

Il a exprimé le rejet par le parti des décisions qui, selon lui, « ont causé un fort renchérissement du  coût de la vie et une galopante inflation », ainsi que le rejet « du discours qui divise les Tunisiens et répand la haine et la haine entre eux, et le monopole du pouvoir sous le slogan « le peuple veut ».

Le chef du parti a affirmé que voter « non » au référendum « ne conduira pas au retour du parlement dissous ni au retour à la constitution de 2014 ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,017SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -