Gabon : Des pertes financières colossales par jour, à cause des...

Gabon : Des pertes financières colossales par jour, à cause des grèves !

par -

La grève du personnel des régies financières cause un énorme manque à gagner pour l’Etat gabonais. Déclenchée le 11 novembre dernier, elle a de douloureuses conséquences sur le secteur d’activité import-export, l’un des piliers du tissu économique du pays, nous apprend Ecofin.

De l’avis du président du syndicat des professionnels des impôts, Sylvain Ondindha Talheywa, « l’immobilisation de tous les services va coûter 2 milliards de francs CFA par jour à l’Etat.

Soit plus de 60 milliards de francs à l’heure actuelle. Nous sommes fermes. Autant de jours qu’ils laisseront passer, autant d’argent coulera sous les ponts », indique M. Ondindha Talheywa.

Pour désamorcer cette crise, le responsable invite le nouveau ministre de l’Economie et des Finances, Jean-Marie Ogandaga, à trouver rapidement une solution consensuelle avec les agents de son ministère, après l’échec des négociations entamées par son prédécesseur, Roger Owono Mba.

Les syndicalistes réclament notamment la régularisation de la situation administrative de certains de leurs collègues, un cadre juridique des primes et l’harmonisation des grilles de paiement. Le ministre de l’Economie indique que certains des points de revendications, datant de 2017, ont connu des avancées significatives. Il en veut pour preuve, la régularisation des situations administratives. A l’en croire, d’autres revendications sont en cours de résolution. Un projet d’arrêté aurait été transmis au Premier ministre.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire