18 C
Tunisie
dimanche 27 septembre 2020
Accueil Actualités Hatem Chabchoub explique ce qui se passe aux AMS et annonce la...

Hatem Chabchoub explique ce qui se passe aux AMS et annonce la reprise pour la mi-août

La société les Ateliers Mécaniques du Sahel « AMS »représentée par son Directeur Général Hatem Chabchoub porte à la connaissance de ses actionnaires et le grand public qu’en date du 24 juin 2020, une réunion a été tenue au gouvernorat de Sousse présidée par Madame le Gouverneur Raja Trabelsi en présence de la syndicale de la société, des représentants des autorités locales, des membres de l’UGTT et de l’inspection de travail de Sousse. Au cours de ladite réunion, des discussions ont été échangées entre les différentes parties sur la situation actuelle de la société et les scénarios de la reprise de son activité, mais aussi des négociations ont eu lieu pour se convenir sur un chômage technique considéré indispensable par les dirigeants sociaux de la société afin de mettre en œuvre le plan de restructuration financière et opérationnelle. Lequel plan, ayant coûté d’importants honoraires pour la société, est le résultat de collaboration de plusieurs cabinets de conseil et de l’implication des cadres de la société dans sa définition. La réunion de négociation au siège du gouvernorat de Sousse s’est clôturée par un accord sur une période de chômage technique de 3 mois (reconductible une fois pour la même période) mais que sa mise en place est restée conditionnée par le paiement des salaires du mois de mai 2020 au plus tard le 30 juin 2020.

A la date de ce communiqué, les dirigeants sociaux de la société, n’ayant épargné aucun effort pour honorer leur engagement et payer les salaires dus, estiment que la situation va se débloquer d’un jour à l’autre, et ce malgré le choix d’escalade effectué par certains membres du syndicat de la société et les actions orchestrées presque chaque jour en signe de réclamation (certaines personnes y ont participé malgré qu’elles ne travaillent même pas aux AMS). Il est aussi capital de signaler que les dirigeants sociaux de la société, appuyés par l’actionnaire de référence, sont engagés et déterminés dans leur choix de préserver la continuité d’exploitation de la société et le maintien des emplois, et ce en réponse à toutes les diffamations publiées particulièrement sur les réseaux sociaux. Dans ce cadre, la Direction Générale voulait rassurer toutes les parties prenantes que l’identification et le rapprochement d’un bailleur de fonds sont toujours d’actualité et des rencontres ont été effectuées ses derniers jours dans l’objectif de concrétiser une levée de fonds tel qu’il a été signalé dans les résultats du plan de restructuration. D’un autre côté, la Direction Générale de la société, a préparé un plan de reprise de l’activité de la société à partir de mi-août.

Ledit plan comporte les actions prioritaires à effectuer, particulièrement, le dédouanement des matières premières déjà au port et l’achat des matières premières sur le marché local, afin de permettre à la société de générer des revenus et réactiver son cycle d’exploitation. De plus, la société a déjà des commandes à honorer pour un pays africain pour un montant de 550 mille euros. Toutefois, la mise en œuvre de ce plan est aussi conditionnée par un support financier des banques de la place. A cet effet, suite aux divers engagements et efforts faits par la Direction Générale les semaines dernières dans l’objectif de normaliser son engagement bancaire, une demande de financement est déjà déposée auprès de la STB pour un accord espéré dans les jours qui suivent. Par ailleurs, la société n’a toujours pas reçu de réponse positive pour le bénéfice des mesures de soutien et d’accompagnement décidées par le Gouvernement tunisien dans le cadre de la limitation des répercussions économiques de la crise liée au COVID-19, bien que plusieurs autres sociétés ont déjà reçu l’appui des banques nationales dans ce même cadre. Les dirigeants sociaux soucieux de l’absence jusqu’à présent de tout soutien envers la société, convoitent un accompagnement collectif de toutes les parties afin de surmonter cette période difficile et rendre à la société sa notoriété historique en tant qu’un important industriel de la région de Sousse et fleuron de l’économie tunisienne crée depuis 1962.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,645FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,308SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles