AccueilLa UNEHausse record de la production de l’électricité en Tunisie

Hausse record de la production de l’électricité en Tunisie

La capacité électrique concentrée des énergies renouvelables pour la production de l’électricité en Tunisie s’est établie à 379 mégawatts (MW) en 2019, contre 115 MW en 2010.

- Publicité-

Selon les données publiées par le ministère tunisien de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, 63,3% des énergies renouvelables sont d’origine éolienne via la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG), 20,4% sous forme d’énergie solaire photovoltaïque (STEG avec l’Agence Nationale de Maîtrise de l’énergie) et 16,3% de l’énergie issue de l’hydroélectricité assuré par la STEG.

La puissance électrique concentrée représente 6,6% de la puissance totale, contre 3,2% enregistrée en 2010, précise-t-on de même source.

D’après la même source, dix 10 projets privés de production d’électricité à partir de l’énergie solaire photovoltaïque (PV)  ont obtenu l’accord de principe du ministère de l’Industrie et des PME.

Ces projets seront lancés par des sociétés et investisseurs tunisiens et permettront la production de 10 mégawatts (1 mégawatt par projet). Le coût global de l’investissement est estimé à plus de 30 millions de dinars. Chaque projet pourrait coûter entre 2,5 et 3 millions de dinars.

Ils seront installés dans les régions de Tataouine, Sfax, Béja, Kébili, Gabès et Sousse. Leurs promoteurs vont coopérer avec la STEG pour la vente de l’électricité produite, dans le cadre de contrats appelés Contrat d’achat d’électricité (Power purshase agreement “PPA”).

Sur un autre volet et d’après de récentes études menées par l’Agence de Coopération Allemande (GIZ) et l’Agence nationale de maîtrise de l’énergie (ANME), le secteur pourrait absorber 400 mille tonnes par an des combustibles alternatifs. Et ceci permettrait d’envisager d’ici 2030 un taux de substitution de 30%, valorisant ainsi 3 millions de tonnes de déchets traités et transformés en combustibles alternatifs.

Une station de production électrique certifiée à la norme internationale ISO 45001

Une première pour la STEG, la station de production électrique de Feriana située dans le gouvernorat de Kasserine, vient d’être certifiée au norme internationale ISO 45001, version 2018 portant sur la gestion de la santé et de la sécurité au travail.

D’après la STEG, cette certification contribuera à la mise en place d’un système basé sur l’identification des risques et des accidents et la conception des mesures préventives nécessaires pour éviter leur survenue ou limiter leurs effets.

L’objectif est de fournir un lieu de travail sûr et sain pour les travailleurs et les visiteurs. Ainsi, la Société a salué les efforts déployés par les agents et les cadres de la station de Feriana, deux ans durant, pour recevoir cette certification.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,566SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles