AccueilLa UNEHuile d'olive : La montée en gamme des labels locaux !

Huile d’olive : La montée en gamme des labels locaux !

Les exportateurs d’huile d’olive en Tunisie espèrent doubler les exportations de ce breuvage en bouteille au cours des cinq prochaines années, alors que le gouvernement projette de  les aider en démantelant es obstacles bureaucratiques et en assurant la promotion de la qualité.

- Publicité-

A cet effet, le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche prévoit une augmentation significative des exportations d’huile d’olive en raison de la numérisation des approbations bureaucratiques et des nouveaux labels de produits.

Selon le ministre par intérim Mohamed Fadhel Kraiem, les producteurs et le gouvernement doivent accorder  la priorité au conditionnement de l’huile d’olive tunisienne avec des labels locaux afin d’ajouter de la valeur aux huiles destinées à l’exportation en identifiant clairement leur origine.

L’initiative vient s’ajouter à plusieurs autres efforts axés ces dernières années sur l’aide aux agriculteurs locaux de toutes tailles à investir dans la qualité de l’huile d’olive.

Depuis 2017, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) se sont jointes aux autorités tunisiennes pour rendre l’huile d’olive tunisienne de haute qualité reconnaissable sur les marchés internationaux.

Les petits producteurs deviendront compétitifs

Lisa Paglietti, économiste à la FAO, citée par Olive Oil Times  a récemment souligné comment l’initiative a montré que même les petits producteurs peuvent devenir compétitifs et faire preuve d’une forte résilience face aux chocs économiques, tels que ceux induits par la pandémie de COVID-19.

« La vision du marché à long terme dispose que la Tunisie joue un rôle de plus en plus important dans l’huile d’olive extra vierge en bouteille, à valeur ajoutée et biologique sur le marché international », a-t-elle déclaré.

La Tunisie est l’un des deux plus grands producteurs d’huile d’olive en dehors de l’Union européenne. L’autre est la Turquie.

Au cours de la saison 2019/20, le rendement en huile d’olive de la Tunisie a atteint un niveau record de 350 000 tonnes, tandis que les estimations de l’Office national de l’huile d’olive pour la dernière saison prévoient une baisse à 140 000 tonnes. Le Conseil oléicole international estime que la récolte de 2020 en Tunisie a atteint 120 000 tonnes.

70 000 tonnes par an en 2035

Malgré la baisse de production, la chambre des exportateurs d’huile d’olive du pays a déclaré que les totaux d’huile d’olive en bouteille ont atteint 27 000 tonnes en 2020. D’ici 2025, les entreprises locales s’attendent à ce que les exportations d’huile d’olive en bouteille atteignent 70 000 tonnes par an.

Le ministre a également recommandé aux responsables gouvernementaux et aux producteurs locaux de poursuivre la numérisation des opérations d’exportation.

La première étape consistera à mettre en place une plateforme de communication électronique avec le ministère pour les entreprises qui ont besoin d’autorisations d’exportation.

La plateforme fait partie d’une initiative plus large du gouvernement tunisien connue sous le nom de Smart Gov 2020, le plan national pour le développement d’une administration électronique plus inclusive et accessible.

Tout aussi importante est la pertinence des négociations en cours avec l’Union européenne en vue d’augmenter les exportations tunisiennes d’huile d’olive en franchise de droits vers le bloc des 27 nations.

En vertu de cet accord, la Tunisie exporte actuellement 56 700 tonnes, mais les autorités du pays  espèrent que le quota sera porté à 100 000 tonnes. Pour l’instant, aucune décision définitive n’a été prise à ce sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,675FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,454SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles