23 C
Tunisie
jeudi 13 août 2020
Accueil Actualités Huile d’olive: La réorientation de la subvention des huiles végétales, une option...

Huile d’olive: La réorientation de la subvention des huiles végétales, une option face à la stagnation de la consommation

La consommation de l’huile d’olive a stagné en Tunisie, en raison d’une chute des prix à la production des olives en dépit d’une hausse considérable de la production à l’échelle nationale.
Selon l’Observatoire National de l’Agriculture(ONAGRI), la consommation tunisienne d’huile d’olive n’a pas progressé, durant ces dernières années, d’une manière significative et adéquate avec les niveaux de production enregistrés pour pouvoir absorber des excès préalables.
Les prix à la production de l’huile d’olive ont augmenté, durant les dernières campagnes, dépassant parfois même les cours mondiaux dans certaines situations, d’après la même source.
Face à cette situation et à la stagnation de la consommation, l’ONAGRI évoque des appels à changer de politique commerciale favorisant la substitution d’ une partie de la consommation des huiles végétales subventionnées par l’huile d’olive.
 » Il s’agit de réorienter les subventions à la consommation, surtout que la Tunisie continue de subventionner les autres huiles végétales importées générant ainsi des dépenses de consommation (CGC) qui ont atteint, en 2019, environ 250 millions de dinars (la subvention annuelle moyenne par tête pour les huiles à graines est de l’ordre de 20,67 dinars(D) « , lit-on dans la lettre de l’ONAGRI, rendue publique mardi, 19 mai 2020. L’objectif de cette démarché est de promouvoir le marché local et de débloquer la situation avec la persistance de cette crise.
En effet, le prix réel d’un litre d’huile végétale est fixé à 2,560 D, selon le ministère du Commerce, alors qu’il est vendu à 0,900 D, le litre aux consommateurs. L’Etat contribue à la subvention du litre par 1,660 D, soit 65% de sa valeur réelle.
En 2019, la Tunisie a importé, des huiles végétales d’une valeur totale de l’ordre de 532,5 MD, à un prix unitaire qui avoisine 2,03D/Kg , répartis en 339 MD des importations des huiles végétales de consommation subventionnées notamment des huiles de soja et de palme, 95 MD des importations des huiles végétales de consommation non subventionnées notamment des huiles de maïs et de tournesol et 98 MD d’ autres types d’huiles végétales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,366FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,291SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles