12 C
Tunisie
mercredi 27 janvier 2021
Accueil La UNE Inédites mesures et incitations en faveur du touriste tunisien

Inédites mesures et incitations en faveur du touriste tunisien

De nouveau, le tourisme apporte la démonstration qu’il est un secteur vital pour l’économie tunisienne en termes de force laborieuse, d’emploi et de rentrée de devises, a déclaré le Directeur général de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), Mohamed Moez Belhassine.

- Publicité-

Dans une interview à Africanmanager ar, il a fait remarquer que la pandémie de Covid-19  a exacerbé les problèmes dont pâtissait déjà le secteur, citant notamment le chômage, l’infrastructure, et les investissements, et indiquant cependant que la Tunisie, en dépit de la récurrence des crises qu’elles soient d’essence terroriste ou sanitaire,  n’a pas adopté une approche claire pour faire face aux retombées de la crise et de ses prolongements à l’échelle du tourisme.

Il a abordé en toute objectivité l’importance que revêt la mise en place   d’un plan stratégique se projetant sur l’avenir ayant prise sur la réalité du secteur et de l’après-crise, tout en œuvrant à la faire progresser au gré des changements et des mutations que le monde sera appelé à vivre.

Le DG de l’ONTT a mis l’accent sur la nécessité d’attirer les grandes enseignes internationales dans les domaines de la restauration et de l’habillement, et ce à l’effet d’encourager les grands noms de l’industrie touristique mondiale à venir en Tunisie et les rassurer qu’il s’agit d’une destination sûre et compatible avec les investissements étrangers.

Il a souligné que le ministère du Tourisme a mis le cap, dernièrement, sur la promotion de la destination Tunisie à travers les réseaux sociaux, y compris Facebook et Instagram, en invitant nombre d’influenceurs mondiaux, dans le cadre des efforts déployés en vue de faire connaître les monuments tunisiens.

Un plan au bénéfice du touriste tunisien

Mohamed Moez Belhassine a mis en exergue le rôle joué par le tourisme intérieur dans la consolidation du secteur en son entier, notamment durant la dernière saison estivale, où il s’est arrogé la part di lion  an termes de nuitées en raison des mesures préventives adoptées partout dans le monde.

Concernant les incitations en faveur du tourisme intérieur, il a fait état d’un plan en cours d’élaboration destiné à encourager le touriste tunisien à privilégier son pays et ses installations touristiques et hôtelières.

Il a assuré dans ce contexte que des consultations sont engagées avec la Banque centrales au sujet de l’octroi de « prêts de loisirs » en faveur des citoyens acquis au tourisme tunisien, moyennant des   facilités de paiement et de taux.

De même, le ministère du Tourisme se propose, de concert avec les hôtels, de prendre des mesures exceptionnelles instituant des réductions pour le touriste local.

Une baisse autour de 80%

Il est à noter que l’activité touristique  a enregistré, au cours de la haute saison, une baisse respective de 81% et 79% au cours des mois de juillet et d’août. La deuxième vague de la pandémie de covid-19 a eu un impact plus dur, selon le ministère du Tourisme pour lequel  l’objectif est de préserver les emplois et l’investissement réalisés pendant 60 ans et de sauver le maximum, dans un délai d’une année.

Et malgré le nombre de solutions limité,  différentes décisions  ont été approuvées, le 6 novembre 2020, par un conseil ministériel restreint, pour appuyer le secteur et préparer une éventuelle amélioration, au mois de juin 2021, avec l’identification d’un vaccin.

Relevons encore que les recettes touristiques et le nombre des nuitées touristiques ont, également, chutée respectivement de 62% et 80%, alors que déjà,  le secteur du tourisme avait été  impacté après la première vague de l’épidémie, enregistrant une baisse des recettes, au cours de la haute saison (de juillet à septembre 2020), de 71%.

De même, le nombre des entrées touristiques et des nuitées a régressé respectivement, au cours de cette même période, de 88% et 83%.

Le secteur du tourisme peut reprendre son activité à partir de l’été 2021 si les vaccins anti-covid arrivent durant le premier trimestre 2021, a affirmé, récemment,  le ministre du Tourisme, Habib Ammar devant  le parlement, rappelant toutefois que l’organisation mondial du tourisme (OMT) prévoit une reprise de l’activité touristique dans 2 à 4 années. Voilà pourquoi le  tourisme intérieur sera la priorité au cours de la prochaine période,  avec, notamment,  la mise à niveau  du  tourisme balnéaire pour diversifier les produits touristiques et améliorer l’attractivité de la Tunisie.

1 COMMENTAIRE

  1. Vous pouvez investir autant que vous voulez, s’il faut faire des tests, se vacciner ou se confiner pour visiter ce merveilleux pays, pas grand monde ne le visitera et le problème ne fera que s’aggraver.

    Il est intéressant de faire des études poussées et complètes en commençant par sonder les clients potentiels : qu’est-ce qui les fera revenir ? Vous verrez que ce ne sont seulement que les barrières soit disant sanitaire !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,043FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles