AccueilSportLa CAF recueille les rapports des officiels après la fin chaotique du...

La CAF recueille les rapports des officiels après la fin chaotique du match de Tunisie- Mali

La Confédération africaine de football (CAF), l’instance dirigeante du football africain, a déclaré jeudi qu’elle est en train de recueillir  « tous les rapports nécessaires auprès des officiels » après que le match de mercredi de la Coupe d’Afrique des Nations (AFCON) entre la Tunisie et le Mali s’est  terminé dans le chaos.L’officiel zambien Janny Sikazwe a d’abord sifflé la fin de la rencontre du groupe F à Limbé, au Cameroun, après 85 minutes, avant de décider de reprendre le jeu.Il a ensuite donné un nouveau coup de sifflet pour mettre fin au match, cette fois quelques secondes avant la fin des 90 minutes. »L’arbitre a sifflé à la 85e minute et à la 89e minute, c’est lunaire », a déclaré Mondher Kebaier, entraîneur de la Tunisie, au site Web de l’AFCON.Le match avait déjà donné lieu à des controverses, les deux équipes ayant bénéficié d’un penalty – Ibrahima Koné a marqué pour le Mali tandis que la Tunisie l’a manqué – et un carton rouge a également été  infligé à El Bilal Touré  dans les derniers instants, l’arbitre décidant de s’en tenir à sa décision initiale malgré la demande de révision par la VAR.Malgré les retards, aucun temps mort n’a été ajouté.Les deux équipes ont finalement quitté le terrain mais les Maliens sont revenus plus tard, semblant prêts à jouer les dernières minutes.Cependant, la Tunisie n’est pas revenue sur le terrain et le Mali a ensuite quitté le terrain en célébrant. »Il nous a privés de concentration », a ajouté Kebaier après la défaite 1-0 de la Tunisie. « Nous ne voulions pas reprendre car les joueurs avaient déjà pris leur douche, déconcentrés et démoralisés face à cette situation épouvantable. »La CAF, organisatrice du tournoi, a publié jeudi un communiqué indiquant qu’elle « transmettait ces documents aux instances compétentes de la CAF. » »A ce stade, la CAF n’est pas en mesure de faire d’autres commentaires jusqu’à ce que les organes responsables indiquent la marche à suivre », conclut le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,919SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles