La croissance en Afrique subsaharienne est résiliente

La croissance en Afrique subsaharienne est résiliente

par -

La croissance économique des 45 pays d’Afrique subsaharienne devrait se maintenir à 3,2% en moyenne en 2019, comme en 2018, et progresser à 3,6% en 2020, selon le rapport régional annuel du Fonds monétaire international (FMI) présenté ce mercredi à Paris. Un résultat toutefois inférieur de 0,3 % à ce qui était prévu il y a six mois pour les deux tiers des pays de la zone.

« Le résultat est plutôt positif dans un contexte compliqué par les menaces djihadistes, les incertitudes économiques en Afrique du sud, les conséquences des tensions sino-américaines, ou la chute des cours de matières premières », estime Papa N’Diaye, chef de division du département Afrique au FMI. Un contexte qui n’a pas empêché les pays africains peu dotés en matière première de bénéficier grâce à leur industrie légère d’une croissance de 6 % en moyenne cette année. Ces vingt-quatre pays, dont la Côte d’Ivoire, le Sénégal, l’Ethiopie et le Ghana, regroupent 500 millions d’habitants dont le revenu par tête aura augmenté plus rapidement que la moyenne mondiale.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire