AccueilAfriqueLa France dit ne pas abandonner le Mali mais réorganiser Barkhane

La France dit ne pas abandonner le Mali mais réorganiser Barkhane

Le retrait de Barkane annoncé pour ce mois de septembre semble se heurter à une guerre de communication. Le général de la force française a répondu aux propos du Premier ministre malien, qui accuse la France d’avoir unilatéralement décidé de quitter les trois importantes bases de Tessalit, Kidal et Tombouctou.

- Publicité-

Le fait que nous retirions notre présence symbolique dans ces trois garnisons, ce n’est absolument pas un abandon; c’est une relève sur position, en termes militaires on appelle ça une relève sur position. Dans ces trois endroits, dans ces trois garnisons les unités de la MINUSMA et surtout celles des FAMA sont implantées solidement implantées et il ne s’agit nullement d’un abandon, explique le général Laurent Michon, commandant de la Force Barkhane.

Le Premier ministre malien Choguel Maïga a affirmé samedi à la tribune des Nations unies que l’annonce par le président Emmanuel Macron en juin de la réorganisation de la présence militaire française, avec la fin programmée de Barkhane, représentait pour le Mali « une espèce d’abandon en plein vol, dénonçant un « manque de concertation et une décision unilatérale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,830SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles