La France se réjouit de voir sa capitale désignée ville hôte des...

La France se réjouit de voir sa capitale désignée ville hôte des JO de 2024

par -

La France se réjouissait jeudi de voir sa
capitale désignée ville hôte des jeux Olympiques de 2024, après une
campagne incertaine face à la métropole américaine Los Angeles et trois
défaites douloureuses.
Après le vote mercredi soir des 84 membres du Comité international
olympique (CIO), le co-président du comité de candidature de Paris, Tony
Estanguet, a qualifié depuis Lima la désignation de Paris de ” victoire
magique, unique”.
On a travaillé dur depuis trois ans, avec Anne Hidalgo (maire de Paris)
et l’ensemble de cette famille Paris-2024. C’est un succès collectif ,
a-t-il ajouté.
Pour la maire de Paris, ville où le baron Pierre de Coubertin avait fondé
le CIO et fait renaître les jeux Olympiques en 1894, ramener les Jeux à la
maison après 100 ans, c’est un bonheur immense , estimant que c’est le
début d’une nouvelle aventure extraordinaire .
Dans un communiqué, le président Emmanuel Macron a salué ce succès et la
formidable opportunité que les JO représentent pour accompagner la
transformation de notre pays, accroitre son attractivité internationale,
dynamiser nos territoires, et renforcer la place du sport partout en France
La presse de jeudi a été unanime à qualifier l’attribution des JO de 2024
à Paris de belle victoire pour toute la France et un grand défi pour le
pays.
Enfin , titre en Une l’Equipe. Euphorisant, écrit en Une Le Parisien,
alors que Le Figaro parle de défi sportif et économique pour le pays.
A Paris, la célébration a déjà commencé. Mercredi soir, les anneaux
olympiques géants ont été dévoilés à Trocadéro et les bus ont arboré jeudi
les couleurs olympiques.
La RATP, partenaire officiel de la candidature, a mis en place un
dispositif d’animation sur son réseau. Dans la soirée de mercredi, les
voyageurs ayant emprunté le métro ont du écouter les voix de Koumba
Larroque (lutte), Marielle Pruvost (judo) et Jérémy Cadot (escrime) saluer
la désignation de Paris.
Tous Athlètes , des drapeaux sont distribués à la station de l’Hôtel de
Ville, qui change de nom et devient Ville Hôte , à compter de jeudi
jusqu’à lundi. Les rues tout autour de l’Hôtel de ville seront décorées aux
couleurs olympiques et le couloir principal sera transformé en piste
d’athlétisme, selon le dispositif arrêté par la mairie de Paris.
La ville de Paris, rappelle-t-on, a inscrit dans son objectif la
dynamisation, avec la construction du village olympique, les quartiers de
la banlieue nord-est (Saint-Denis. Le village olympique devrait coûter
environ 1,3 milliard d’euros, sur une enveloppe globale de 6,2 milliards
d’euros, et prendra en charge, avec 17.000 lits, l’hébergement de plus de
10 000 athlètes et leurs entraîneurs sur 51 hectares.
Ce qui fera que 85 % des athlètes logeraient à moins d’une demi-heure de
leur lieu de compétition et 22 sites de compétition seraient situés dans un
rayon de 10 kilomètres autour du village olympique, selon les indications
données par la ville de Paris qui a prévu le renforcement des transports
autour des sites des JO.
La facture de 6,2 milliards d’euros connaîtra, selon des observateurs, une
augmentation certaine comme ce fut le cas pour Pékin, Athènes, Rio et
Londres.
Selon une étude du Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de
Limoges, publiée l’année passée, l’impact des Jeux à Paris pourrait être de
l’ordre de 5,3 à 10,7 milliards d’euros, avec un nombre de création
d’emplois compris entre 119.000 et 247.000 sur les périodes 2017-2024 et
même au-delà.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire