La justice militaire classe sans suite l’affaire contre Chahed pour défaut de...

La justice militaire classe sans suite l’affaire contre Chahed pour défaut de comparution de Slim Riahi

par -

Le ministère public militaire a annoncé lundi qu’il a été décidé le classement sans suite de la plainte déposée par Slim Riahi contre le chef du gouvernement, Youssef Chahed, pour complot contre la sûreté intérieure de l’Etat, avec les conséquences juridiques en découlant.

Dans un communiqué il a ajouté que le juge d’instruction saisi de la plainte a convoqué le plaignant pour comparaître le 30 novembre 2018 pour entendre sa déposition, mais a manqué à déférer à la convocation au motif qu’il se trouvait à l’étranger pour des considérations professionnelles.

Le plaignant a été convoqué de nouveau le 6 décembre 2018 mais n’y a pas déféré non plus prétextant d’une indisposition attestée par la copie produite par son avocat d’une demande d’analyses et d’une consultation médicale programmées le 6 décembre 2018, copie délivrée par un hôpital privé à Londres en date du 3 décembre 2018.

Le communiqué ajoute que « suite au départ du plaignant à l’étranger et ses refus répétés de comparaître devant la justice pour déposer son témoignage et justifier ses allégation relatives à un projet de complot et à ceux qui le fomenteraient, le ministère public militaire informe que le procureur de la République près le tribunal militaire permanent de Tunis a décidé conformément à l’article 30 du Code des procédures pénales, de classer sans suite la plainte ».

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire