La police péruvienne en “alerte maximale”

La police péruvienne en “alerte maximale”

par -

Quelque 4.000 policiers, des hélicoptères et des drones: la police péruvienne sera déployée en force samedi pour assurer la sécurité de la finale de la Copa Libertadores 2019 qui aura lieu pour la première fois à Lima entre le champion en titre argentin River Plate et le club brésilien Flamengo.

La police est en “alerte maximale” et “la sécurité pour la finale de la Copa Libertadores est totalement garantie”, a assuré FP le colonel Herbert Ramos, chef de la police à Lima, alors que plus 20.000 supporteurs argentins et brésiliens sont attendus.

Le stade Monumental de Lima, où aura lieu le match, a une capacité de 80.000 spectateurs. La violence dans les stades péruviens est monnaie courante entre supporteurs des clubs les plus populaires du pays. Le 7 novembre, deux jeunes sont morts dans la capitale dans des violences entre supporteurs des clubs Alianza et Universitario. Lima accueille la finale de la Copa Libertadores pour la première fois depuis la création du championnat en 1960, après la décision de la Conmebol de ne pas organiser le match à Santiago en raison de la grave crise sociale qui secoue le Chili depuis plus d’un mois et a fait 22 morts.

C’est la seconde fois en deux ans que la finale est déplacée dans un nouveau lieu. L’an passé la vénérable compétition de clubs sud-américaine avait dû délocaliser à Madrid la finale retour 2018 entre les rivaux
argentins de River Plate et Boca Juniors après des violences survenues à Buenos Aires.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire