AccueilLa UNELa route Ain Oktor-Korbous  avance à grandes enjambées (Vidéo)

La route Ain Oktor-Korbous  avance à grandes enjambées (Vidéo)

Les travaux du projet de reconnexion de la route régionale 128, reliant Ain Oktor et la ville de Korbous dans le gouvernorat de  Nabeul,  semblent aller bon train pour peu qu’ils soient réalisés avec la qualité requise et dans des délais raisonnables,  précise le directeur du projet Malek Bannour.

Les riverains, tout comme les habitants de la région,  espèrent que ce projet contribuera à redonner à Korbous son rayonnement et  restaurera  son statut de locomotive de l’essor de la zone touristique.

Dans une  vidéo mise en ligne par le ministère de l’Equipement sur sa page officielle Facebook , la même source a qualifié la nouvelle route de « grand projet national », notant que des technologies de pointe ont été adoptées pour en achever les trois tranches , dont la  première consiste  en  l’achèvement d’une route de montagne et la deuxième  en l’élévation d’un digue et enfin la troisième en la protection de la route contre les chutes de pierres, selon les résultats des études d’exécution et leur approbation.

La route est longue de  4,5 kilomètres et les travaux comprendront 2,5 kilomètres d’Ain Oktor à  Korbous, dont un tronçon  (1,4 km) est une route de montagne et une autre partie sera sous la forme d’une digue où une partie de la zone maritime sera comblée pour construire la route.

Le coût total du projet est estimé à 100 millions de dinars, dont  80% au titre d’un financement du Fonds économique et social arabe et à 20% émargeant  au  budget de l’Etat.

Le projet de reconnexion de la route régionale 128 à Korbous dans le gouvernorat de Nabeul  prend rang parmi les grands projets nationaux dans le domaine des infrastructures à haute spécificité technique en raison de sa situation géographique distinguée avec le relief montagneux relié à la mer et le caractère unique  de nature géologique.

Des techniques sophistiquées

 Plusieurs techniques ont été adoptées pour mener à bien les travaux, à savoir :

1- En ce qui concerne la première tranche du projet, qui s’étend sur 1 400 mètres, la première partant du carrefour Ain Oktor :

Fixation de la route à compléter sur le versant de la montagne par un mur en béton reposant sur des colonnes en béton de fer (micro pieux) et resserré au versant de la montagne par des fers à béton. (Tirants d’ancrage)

Stabilisation des pentes des montagnes et protection contre l’érosion et les glissements par des murs fixes en béton (parois clouées).

2- En ce qui concerne les travaux maritimes :

Dans la deuxième partie du projet s’étendant sur environ 1200 mètres en direction de la ville de Korbous, le versant montagneux a été écarté et le nouveau tracé a été choisi dans le domaine marin en élevant une digue maritime constituée de (noyau avec des enrochements 1/ 500 kg, sous-couche & carapace composés par des acropodes) de différentes tailles selon les besoins des expériences de laboratoire 3D réalisées dans un laboratoire spécialisé en hydraulique marine.

3- En ce qui concerne la protection de la route contre les chutes de pierres, les techniques suivantes ont été adoptées :

Pour stabiliser les blocs rocheux, des barres de fer ont été utilisées  avec le pompage de ciment (confortement par clouage passifs).

Installation de zones rocheuses à flanc de montagne avec des filets (filets & grillages plaqués).

Protection de la route des pierres et des blocs par des remparts (les écrans pare-blocs 1000 kj, 3000kj et 5000kj) à travers le processus d’élimination des blocs délabrés par des explosifs pour les gros blocs (plus de 1 mètre cube) et par des machines mécaniques ou manuellement pour les petits blocs (moins de 1 mètre cube).

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -