AccueilMondeLa Russie assure qu'elle atteindra ses objectifs en Ukraine

La Russie assure qu’elle atteindra ses objectifs en Ukraine

La Russie a affirmé jeudi qu’elle atteindrait ses « objectifs » en Ukraine même si l’aide occidentale retardait ses plans, alors que ses forces semblaient engagées dans des combats à l’intérieur même de l’aciérie Azovstal, dernière poche de résistance ukrainienne du port stratégique de Marioupol.

« Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Otan dans son ensemble partagent en permanence des données du renseignement avec les forces armées ukrainiennes. Conjuguées aux approvisionnements en armes (…), ces actions ne permettent pas d’achever rapidement » l’offensive russe en Ukraine, a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Il réagissait à des informations du New York Times selon lesquelles les renseignements fournis par les Etats-Unis à l’armée ukrainienne ont permis de cibler plusieurs généraux russes près du front.

Ces actions « ne sont toutefois pas en mesure d’empêcher » que les objectifs de l’intervention militaire russe en Ukraine soient remplis, a-t-il ajouté, après 10 semaines d’une invasion russe qui a fait des milliers de morts et provoqué l’exode de plus de cinq millions d’Ukrainiens.

Jusqu’ici, les forces russes n’ont pu revendiquer le contrôle total que d’une ville ukrainienne d’importance, Kherson, dans le sud.

Mais elles semblent désormais décidées, après deux mois de siège et de bombardements, à en finir avec les derniers combattants ukrainiens qui, depuis les souterrains de l’immense aciérie Azovstal, résistent encore à Marioupol, dans le sud du Donbass, dévastée par deux mois de siège et de bombardements russes.

Le commandant-adjoint du régiment Azov qui défend l’aciérie, Sviatoslav Palamar, a affirmé dans une vidéo jeudi que des « combats sanglants » se déroulaient à l’intérieur même de cet immense site industriel et que les Russes « ne respectaient pas leur promesse » de cessez-le-feu annoncé la veille.

Les Russes ont pénétré lundi dans Azovstal, a-t-il précisé, confirmant des propos mercredi soir du commandant du régiment Azov, Denys Prokopenko.

Un conseiller de la présidence ukrainienne, Olexiï Arestovitch, a lui indiqué que les Russes y étaient entrés mercredi seulement. S’ils ont été dans un premier temps « repoussés », selon lui, il a refusé de se prononcer plus, soulignant avoir des informations « contradictoires ».

Ces déclarations contredisent celles du Kremlin:  Peskov a assuré jeudi que des couloirs humanitaires « fonctionnaient » pour évacuer les civils restants dans cette usine de Marioupol – qui seraient encore 200, selon le maire de la ville.

Il a aussi démenti tout assaut et affirmé que l’armée russe respectait le cessez-le-feu autour de l’aciérie qu’elle a annoncé mercredi pour trois jours.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -