AccueilActualitésLa Tunisie participe, à Oran, à la conférence ministérielle de l'UA sur...

La Tunisie participe, à Oran, à la conférence ministérielle de l’UA sur la paix et la sécurité en Afrique

La Tunisie participe, du 2 au 4 décembre courant à Oran (Algérie), à la 8ème conférence ministérielle de haut niveau de l’Union africaine sur « la paix et la sécurité en Afrique », en sa qualité de présidente du groupe des membres africains au Conseil de sécurité de l’ONU.

- Publicité-

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger Othman Jerandi prend part aux travaux de la conférence qui ont pour thème « Assister les nouveaux membres africains du Conseil de sécurité de l’ONU à traiter les questions de paix et de sécurité sur le continent africain / Faire taire les armes en Afrique : créer un environnement propice au développement.»

La participation de la Tunisie à cette conférence intervient « en reconnaissance de son appartenance africaine et de son souci de contribuer activement au renforcement de la sécurité et de la paix sur le continent », indique un communiqué publié jeudi par le ministère des Affaires étrangères.

La conférence s’inscrit dans le cadre du renforcement de la concertation et de la coordination entre les pays africains membres du Conseil de sécurité de l’ONU et les pays membres du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, afin de donner l’efficacité souhaitée à leurs mandats respectifs dans le traitement de nombreuses questions africaines liées à la paix et à la sécurité, et de bénéficier de l’adhésion de pays africains au Conseil de sécurité, explique le communiqué.

L’objectif est de « créer une interaction plus positive et constructive entre les deux organismes onusien et régional, de manière à aider à défendre les dossiers du continent et trouver des solutions pacifiques aux conflits qui épuisent les capacités de l’Afrique et empêchent la réalisation d’un développement durable profitable à sa population ».

La conférence examinera également les moyens de renforcer l’efficacité des mécanismes d’action de l’Union africaine pour faire face à la menace terroriste qui pèse sur les pays du continent.

Elle devra déboucher sur des recommandations et des orientations que les États membres mettront en œuvre à travers leurs voies diplomatiques, que ce soit au niveau du Conseil de sécurité des Nations Unies ou du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,917SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles