25 C
Tunisie
lundi 10 août 2020
Accueil Afrique|Algérie L’Algérie exclut le recours au FMI malgré la chute du pétrole

L’Algérie exclut le recours au FMI malgré la chute du pétrole

L’Algérie a exclu de contracter des prêts auprès du Fonds monétaire international (FMI) et des organismes financiers internationaux en dépit de la crise financière qui menace le pays en raison de l’affaiblissement des cours du pétrole, a affirmé le président algérien, Abdelmadjid Tebboune. « L’endettement porte atteinte à la souveraineté nationale », a estimé M. Tebboune lors d’une rencontre avec des médias algériens.

L’Algérie est très dépendante de la rente pétrolière, qui représente plus de 90% de ses recettes extérieures, et ses réserves de change se sont réduites comme peau de chagrin, passant de 162,4 milliards d’euros en 2014 à près de 57 milliards d’euros fin 2019.

Face à la chute des prix de l’or noir et à l’arrêt de l’économie à cause de la pandémie de Covid-19,  Tebboune a assuré préférer « emprunter auprès des citoyens plutôt qu’auprès du FMI ou de la Banque mondiale (BM) », rappelant la mauvaise expérience du pays après le recours à l’endettement auprès du FMI au début des années 1990.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,281FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,289SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles