Le Botswana s’attend à une croissance de 4,3% en 2019

Le Botswana s’attend à une croissance de 4,3% en 2019

par -

Le Botswana s’attend à une croissance de 4,3% en 2019. Cette prévision s’affiche en baisse par rapport aux 4,5% de croissance enregistrés en 2018 par le pays. Elle est liée aux contraintes enregistrées par le secteur diamantifère, l’un des principaux produits d’exportation du pays, rapporte l’agence Ecofin.

Kelapile Ndobano, secrétaire adjoint aux finances du gouvernement a annoncé que les ventes de diamants du Botswana ont chuté de 16 % au deuxième trimestre de 2019. Une situation notamment due aux nombreux vents contraires qui soufflent sur le marché mondial du secteur, confronté à une faiblesse de la demande sur les principaux marchés, le surstockage et des bénéfices peu reluisants en raison des marges étroites entre les prix du brut et du poli.

Néanmoins pour 2020, les autorités estiment que l’activité économique devrait repartir à la hausse, avec une croissance attendue à 4,6% pour l’année prochaine.

« Le secteur non minier, en particulier les services, sera le moteur de la croissance ; ce qui indique que notre économie est maintenant plus diversifiée puisque les diamants ne sont plus le principal facteur de croissance », a à cet effet indiqué Kelapile Ndobano.

Notons que le déficit budgétaire prévu du pays pour l’exercice 2019/20 a été révisé à la hausse, passant de 3,5 % à 3,8 % du PIB. Il devrait être essentiellement financé par des emprunts intérieurs, avant de se réduire à 3,1% du PIB en 2020/2021.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire