AccueilAfriqueLe Burkina Faso a «plus que jamais besoin de ses partenaires», déclare...

Le Burkina Faso a «plus que jamais besoin de ses partenaires», déclare le chef de la junte

Pour la première fois depuis sa prise de pouvoir lundi, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba s’est adressé aux Burkinabè jeudi soir 27 janvier à la veille d’un sommet extraordinaire de la Cédéao consacré à la situation au Burkina.

 Le chef de la junte a exposé sa priorité : vaincre le terrorisme. Il a aussi donné des indications sur son agenda et tenu à rassurer à l’intérieur comme à l’extérieur du Burkina, à la veille d’un sommet des États ouest-africains qui pourrait déboucher sur des sanctions.

Le lieutenant-colonel Damiba l’assure : sa décision de renverser le pouvoir a été « imposé par le cours des événements ». Pour la suite, l’officier reste flou sur son calendrier, rapporte notre envoyé spécial à Ouagadougou, Pierre Pinto. Mais il donne des gages quant à la probable mise en place prochaine d’une transition.

« Je m’engage à convoquer les forces vives de la nation pour convenir d’une feuille de route qui aura pour but de projeter et réaliser le redressement voulu par tous les Burkinabè. Lorsque les conditions seront réunies selon les échéances que notre peuple aura souverainement définies, je m’engage à un retour à une vie constitutionnelle normale. »

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,994SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -